^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

1er média web francophone en environnement, écologie, nature
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
1 729
Partager
par email
Vendredi 01 août 2014, 3 699 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

notre-planete.info sur Facebook notre-planete.info sur Twitter notre-planete.info sur Google +

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Sondage Août 2014

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

Développement Durable, pollutions, écologie

Nitrosamines dans les jouets : l’UFC-Que Choisir saisit l’ANSES

Vous n'êtes pas connecté en tant que membre du site, certaines fonctionnalités ne sont donc pas disponibles.
Pour les utiliser, vous devez être membre et identifié via la zone d'authentification ci-contre.

Répondre à ce sujetDerniers messagesRédiger un nouveau sujet

avatar statut Nitrosamines dans les jouets : l’UFC-Que Choisir saisit l’ANSES
Par Bernard Piquenard membre premium
600 messages
Message posté le 21/12/2011 01:13

Source: Le quotidiendumedecin.fr 30/11/2011.

Alors que débute la période de l'Avent, l'association UFC-Que Choisir demande aux pouvoirs publics un renforcement de la réglementation sur la sécurité des jouets destinés aux moins de 3 ans, à l'image de l'Allemagne.

L'UFC, qui a mené l'enquête sur 30 jouets, tire un bilan « pour le moins mitigé ».

Si les phtalates, le formaldéhyde et les colorants azoïques y sont absents, en revanche, « on peut s'étonner de la présence importante (plus de 20 % des plastiques des jouets testés) de substituts aux phtalates n'ayant fait l'objet d'aucune évaluation toxicologique officielle et qui ne figurent pas dans la liste des additifs pouvant être utilisés dans les matériaux plastiques en contact avec les aliments ».

L'UFC souligne également la présence, dans près de la moitié des jouets testés, de dérivés pétroliers (HAP) ou de substances susceptibles d'être transformées en nitrosamines, deux composés considérés comme probablement cancérogènes.

L'UFC a donc décidé de saisir l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) afin de procéder « à une évaluation toxicologique des deux substituts aux phtalates trouvés dans les jouets testés et non évalués, le DHEH et le DOIP ». L'association demande également aux pouvoirs publics, nationaux et européens, de renforcer la réglementation relative à la toxicité des jouets en vue d'interdire la présence des HAP et des nitrosamines et leurs précurseurs. Dans l'attente de la réglementation, elle souhaite que les fabricants bannissent les HAP dans leurs produits.

 

 

Bernard piquenard

 

Répondre à cette discussion

Vous devez lire les règles d'utilisation du forum avant de poster votre réponse !
En répondant à cette discussion, vous acceptez les conditions d'utilisation des forums.

Votre nom ou pseudo :

Merci de répondre à cette question anti-script : sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre message :

Répondre à ce sujetSuivre les réponses à cette discussion par mail

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus