^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

1er site français en environnement
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
80 058
Partager
par mail
Mercredi 16 avril 2014, 38 911 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Tchat environnement et sciences

Vous devez être membre du site et connecté
pour afficher le tchat et y participer

Marre de la PUB dans
votre boîte aux lettres ?

Imprimez et collez notre étiquette STOP PUB sur votre boîte aux lettres et respirez !

Sondage Avril 2014

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

De l'utilité du papier recyclé

Dernières actualitésAlerte mailFlux RSS / webmasters

80 058 lectures / 41 commentaires24 avril 2006 ; révision : 02 décembre 2013, 19 h 40

papier© C. Magdelaine / notre-planete.info

On croyait que l'apparition des modes de stockage numériques (via l'ordinateur) allaient sérieusement faire diminuer notre consommation de papier : il n'en est rien, nous imprimons à tout va pour profiter d'une lecture plus agréable qu'à l'écran. A ce titre, plusieurs solutions sont disponibles pour diminuer l'impact sur notre environnement de la fabrication du papier dont l'utilisation de papier recyclé.

Le papier est constitué de 70 à 95 % de matières fibreuses (cellulose, pâte mécanique ou vieux papier) et de substances auxiliaires telles que colles, pigments et liants (5 à 30 %). Or, la cellulose est directement extraite du bois et la fabrication de papier émet des polluants préoccupants.

Pourquoi utiliser du papier recyclé ?

Pour satisfaire nos besoins, trop souvent futiles, en papier, des millions d'hectares de forêts sont abattus chaque année. Des forêts qui ne sont pas forcément gérées durablement et qui voient donc leur écosystème détruit irrémédiablement.
Au niveau mondial, 42% du bois exploité commercialement sert à fabriquer du papier et 17 % du bois utilisé provient de forêts vierges ! C'est à dire de forêts anciennes dont la richesse biologique doit être absolument préservée pour préserver le vivant et donc l'humanité.

En Europe, les papetiers ont progressivement substitué les forêts naturelles par des plantations dans une logique industrielle à grand renfort d'engrais et de pesticides. Cette solution intermédiaire, n'est toutefois guère satisfaisante.
En France, 60% de la matière première utilisée par l'industrie papetière française est aujourd'hui issue des papiers et cartons récupérés. Ce taux important fait de l'industrie papetière la première industrie de recyclage en France ! En 2011, 7,1 millions de tonnes de papiers-cartons récupérés ont repris le chemin du cycle papetier, soit autant de volumes qui ne seront pas incinérés ou mis en décharge. Sur les dix dernières années, le recyclage des papiers et cartons a ainsi connu une progression annuelle moyenne de 4,1 % en France (COPACEL - Confédération Française de l'Industrie des Papiers, Cartons & Celluloses, 06/2012).

La fabrication de papier non recyclé :

  • nécessite d'importantes quantité d'eau pour extraire la cellulose : 60 litres d'eau par kilo de papier. La production de papier 100% recyclé économise environ 90% d'eau avec une consommation de 5 à 6 litres d'eau ;
  • demande jusqu'à 5 000 kWh d'énergie pour sécher une tonne de papier contre 2 500 kWh pour une tonne de papier recyclé. Ainsi, la production d'une seule feuille blanche de format A4 nécessite autant d'énergie qu'une ampoule de 75 W allumée pendant une heure ;
  • émet des polluants comme le dioxyde de carbone, le principal gaz à effet de serre anthropique et des composés soufrés responsables notamment des pluies acides. Le papier recyclé émet deux fois moins de CO2 ;
  • contamine l'eau utilisée avec des matières organiques, surtout des organo-chlorés si le blanchiment de la pâte fait intervenir du chlore (procédé de plus en plus rare). Ces substances dangereuses, souvent cancérigènes, persistent dans l'environnement et s'accumulent dans les chaînes alimentaires.
    Le recours aux produits chimiques dans la fabrication de papier recyclé est supprimé au stade de la production de la pulpe et nettement diminué au stade du blanchiment quand il a lieu. Ainsi, la charge des eaux usées en organo-chlorés (comme les dioxines, les PCB...) est fortement réduite.
  • génère inévitablement d'importantes quantité de déchets qu'il faut exploiter : ces matières ne doivent plus, depuis juillet 2002 être incinérées ou enfouies. Dans une entreprise c'est en moyenne 80 kg de papier par an et par personne qui sont utilisés !
  • nécessite 2 à 3 tonnes de bois (environ 17 arbres) pour la fabrication d'une tonne de papier. Alors qu'avec une tonne de vieux papiers, on peut obtenir 900 kg de papier recyclé.

Qu'est-ce qu'un papier recyclé et quelles sont ses exploitations possibles ?

On appelle « recyclé » un papier comprenant au moins 50% de fibres cellulosiques de récupération (papier-carton), c'est à dire qui proviennent de déchets de papier imprimé (post-consommation). Beaucoup de fabricants proposent une teneur de 100% pour des grammages de 60 à 350 g/m² pour tous types d'impressions et d'éditions sous divers coloris.
Les déchets de papier proviennent de déchets de papeterie, de haute qualité (pré-consommation) et de déchets imprimés (post-consommation).
Si la teneur en fibres cellulosiques est inférieure à 100%, il s'agit alors d'un mélange de fibres recyclées et de fibres vierges, par exemple : 90/10, 75/25, 60/40 ou 50/50.

Enfin, au cours du recyclage, le papier peut être désencré ou non, blanchi ou non et lavé au savon biodégradable.
Le papier le plus écologique est le papier 100% recyclé de post-consommation, non désencré, non blanchi. Il est de couleur gris-beige clair.

Les démons du papier recyclé

Le papier recyclé a longtemps souffert de sa mauvaise réputation : il était considéré alors comme pelucheux et absorbant pour l'encre avec une abondance de poussières qui favorisait le bourrage papier des imprimantes. Ce n'est heureusement plus le cas et de sérieux progrès ont été réalisés comme en témoignent les contentements de nombreux organismes et administrations.
Du côté des fabricants de matériel d'impression, Canon, par exemple, garantit que le papier recyclé peut être utilisé sans problème sur tous les appareils (sans augmenter le taux de défaillance ni la consommation de toner ou d'encre).

Le recyclage des vieux papiers ne se réalise malheureusement pas ad vitam aeternam. En effet, au fil des opérations de recyclage, la qualité des fibres diminue : elles sont abîmées et ont tendance à se raccourcir. Selon le type de papier à fabriquer, on estime qu'une même fibre peut être réutilisée en moyenne de 2 à 5 fois. C'est pourquoi il faut ensuite introduire dans la fabrication du papier recyclé des fibres vierges en complément des fibres recyclées.

Des écolabels pour s'y retrouver

Des écolabels permettent de certifier la qualité et le faible impact sur l'environnement du recyclage et de l'utilisation de papiers recyclés : écolabel allemand ("Ange bleu"), écolabel nordique ("Cygne blanc") et l'écolabel européen.
Les principales caractéristiques garanties par l'écolabel européen sont :

  • Utilisation exclusive de fibres recyclées ou vierges provenant de forêts gérées de façon durable
  • Limitation de la consommation d'énergie au cours de la production
  • Réduction des émissions aériennes de souffre et de gaz à effet de serre au cours de la production
  • Diminution de la pollution de l'eau par les composés chlorés et les déchets organiques au cours de la production.

Sources

Auteur

avatar Christophe Magdelaine / notre-planete.info - Tous droits réservés

41 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

Commentaires 1 à 25 sur 41

avatar DUPONT Paris - 02/05/2006, 09:41

Pour imprimer des brouillons ou faire un tirage de lecture, on peut prendre une feuille déjà imprimée sur une face.
De même, ne pas hésiter à paramétrer l'imprimante en qualité "rapide où brouillon", celà consomme moins d'encre et l'impression est plus rapide.alerte

avatar Adrien Wiart, Grenoble - 02/05/2006, 20:52

Un professeur ingénieur m'a fait part de ses doutes concernant une forte pollution lors de fabrication du papier recyclé. Des procédés sales pour la fabrication du papier recyclé?alerte

avatar Ewa Sufin, Lyon - 02/11/2006, 16:29

Le bilan écologique global du papier recyclé, selon l'ADEME, est meilleur que celui du papier vierge (à qualité égale), entre autres à cause du traitement et transport du bois. Cependant, le développement des papateries modernes fabriquant du papier recyclé situées autour des grandes concentrations urbaines est nécessaire, pour que le gain du recyclage soit maximisé. Ensuite, il faudrait que les imprimeurs et les distributeurs jouent le jeu : selon les papetiers le prix du papier recyclé (à qualité égale) est plus bas, cependant, les imprimeurs le proposent toujours plus cher, parfois beaucoup plus cher, principelement, parce qu'ils ne l'ont pas en stock (achat en grande quantité), mais ils l'achètent à chaque commande (petite quantité). On ne trouve pas non plus de papier recyclé pour imprimante dans les grandes surfaces, ni d'ailleurs dans les papethèques, on n'arrive même pas à faire fabriquer des cartes de visite sur du papier recyclé ni à acheter le papier spécial pour les fabriquer soi-même. Il y a un seul imprimeur en ligne qui le propose, mais pour une quantité minimum de 500. Bref, malgré la meilleure volonté, favoriser le papier recyclé est encore extrèmement difficile faute de l'offre adéquate.alerte

avatar OISSEL - 26/10/2007, 21:24

secrétaire dans le medical, j'observe que les uilisateurs ne sont pas encore prets à lire sur du papier recyclé , l'aspect gris ne les satisfaisant pas ! esthétique... basse considération face à l'enjeu alerte

avatar Philippe, Beauvais - 20/11/2007, 07:12

Le papier recyclé merite ses lettres de noblesse, mais si la fibre neuve dispose d'un marquage unique et mondialement reconnu "FSC" lorsqu'elle vient d'une fôret gérée durablement, le papier recyclé utilise une nuée de marquages plus ou moins nationaux et plus ou moins reconnus , et différents ecolabel ,
Ce qui trouble son image de produit eco.
A quand une règle claire , un marquage unique et reconnu mondialement.alerte

avatar said batna algiria - 23/02/2008, 11:13

Bonjour
Rechercher pour le prix d'une tonne de papier d'impression 80 G.
Le mode d'expédition à l'Algérie
Merci
said.ammar14@yahoo.fralerte

avatar Pierre - région parisienne - 06/03/2008, 13:46

5000 kWh d'énergie pour une tonne de papier, ça fait :
5000 x 0,000005 = 0,025 kWh pour 1 feuille de papier A4 .
(1 feuille de papier A4 à 80 g/m2 pèse 5 g).
Soit 3 fois moins que ce qui est indiqué dans le texte.
C'est à classer dans la catégorie "petites esbroufes"
(Jean-Paul Croizé, "Ecologistes, petites esbroufes et gros mensonges" www.carnot;fr).alerte

avatar Christophe Magdelaine - 06/03/2008, 14:48

@ Pierre - région parisienne : les 75 wh comprennent l'ensemble du cycle de production, pas seulement le séchage.
Quant à votre référence, permettez-moi de douter de l'objectivité de l'auteur.alerte

avatar Dominique Moine - (38) - 09/03/2008, 19:23

Bonjour, je partage les commentaires postés par Christophe Magdelaine. Néanmoins si nous souhaitons avoir un impact sur la planéte dans ce secteur, il serait grand temps tout simplement de moins imprimer et d'imprimer seulement ce qui est utile. Cela passe avant tout par l'optimisation des moyens d'impression et une éducation à développer dans les entreprises. Sachez quand même que 80 voir 90% des documents imprimés finissent en général à la poubelle ou dans des dossiers qui resteront oubliés dans les armoires avant de rejoindre également les poubelles.

Dominique Moine - DOMORG
Consultant / Audit en systeme d'impression
www.domorg.com
alerte

avatar tastayre villefrache - 28/05/2008, 14:45

il fo consomé moin de papié é ken on en consomme pensé o foret ki son détruitealerte

avatar Dominique Moine - (38) - 14/07/2008, 21:24

Bien sur, consommer moins de papier...
Simple, imprimez seulement ce qui est important!!! supprimez les Fax qui sont archaiques et dénuez de sens... Pourquoi ne pas imprimez vos documents sur 2 pages par pages (surtout pour les mettre par la suite dans un dossier qui ne sera jamais ouvert ou tout simplement pour les mettre à la poubelle?).


J'attends vos réactions.

Dominique Moine - DOMORG
Consultant / Audit en systeme d'impression
www.domorg.com
alerte

avatar 11 rue jean poulmarch - 17/09/2008, 11:53

pourquoi des objet recyclés sont cher?alerte

avatar Dominique Moine - (38) - 29/09/2008, 17:40

A la question du prix des objets recyclés....

Concernant le papier on peut compter entre 10 et 15% plus cher. Les raisons...traitements additionnels et quantités réduites pour l'instant. Néanmoins tout ce négocie...

J'attends vos réactions.

Dominique Moine - DOMORG
Consultant / Audit en systeme d'impression
www.domorg.com

alerte

avatar Licouleurs-Guadeloupe - 09/12/2008, 14:18

On dit bcq de choses au Saint parti de l'ecologie ou du developpement durable .
Les utilisations et buts à atteindre ne sont pas les mêmes . Conclusion les moyens non plus.
Je suis en Guadeloupe ou j'ai decide de creer une unite de transformation dite valorisation dans le papier et le cartons non alimentaire sur l'ensemble de l'ile.
Depuis 2 ans je travaille dessus et croyez moi bien , personne se bouscule pour vous aider . Si ceux que cela interesse de faire de l'argent sur votre dos ....
Les investisseurs je les attend aussi pourtant mon entreprise est une PME de vrai marche et rentable .
Alors je m'étonne des vrais convictions de chacun.
alerte

avatar Marc Garnier à Grenoble - 17/12/2008, 12:03

Je suis gérant de l'une des rares sociétés en France à vivre UNIQUEMENT du papier recyclé (fabrication d'articles et impression, même en petite quantité, avec encres à base végétale sur papier 100% recyclé) .

Concernant les chiffres avancés, mes données diffèrent un peu (source Etat de Genève ) mais restent très en faveur du recyclage.
Economie : 100% en bois, 80 % en eau et 50% en énergie.

J'aime bien donner une vision pratique et proche du coût écologique du papier.
Mon calcul 20 feuilles de papier "pâte vierge" standard utilisent :
- 3 litres d'eau (ma ration quotidienne d'eau potable),
- 80 Wh (éclairage quotidien de mon bureau)
- 250g de bois ( un petit bout d'étagère)
Ainsi en économisant chaque jour 20 feuilles j'économise ma ration d'eau, mon éclairage et je meuble mon bureau !

Méfiance face aux deux grands leurres du moment :
- Le papier "sans bois" est bien un papier "pâte virge" classique qui utilise du bois. C'est un terme technique du métier du paier qui indique que les fibres sont extraites chimiquement (et non mécaniquement"
- Le papier à "pâte recyclée", c'est bien la pâte qui est recyclée. Sortie d'une usine et réintroduite dans une autre. Moi je fais des chaussons aux pommes à pâte recyclée ... mais oui, si je fais une tarte et qu'il me reste de la pâte je fais un chausson avec le reste ... j'ai bien recyclé ma pâte non ?



alerte

avatar Solène BORDEAUX - 05/01/2009, 11:51

Le service administratif au sein duquel je travaille souhaite éliminer ses archives et j'ai donc contacter 2 entreprises qui récoltent le papier à fin de recyclage. Elles nous font payer le service rendu mais ne peuvent plus nous acheter le papier à recycler faute de repreneur pour ce type de papiers. Les cours auraient chuter de plus de 90%. Qui donc achetait ce produit ? pourquoi n'est il plus interessant de le recycler ? Comment puis je faire pour éviter de jeter tout cela simplement à le poubelle ? MERCIalerte

avatar Alexandra, Rosny sous Bois - 08/04/2009, 15:27

mon commentaire rejoint le précédent
là où je travaille, nous avons mis en place, le recyclage du papier de bureau au niveau de notre siège social
nous avons un contrat avec un privé qui vient collecter le papier trié environ une fois par semaine, dans le cadre de sa tournée dans la région. Nous ne lui devions rien, mais lui non plus : pas de rachat de la matière
aujourd'hui, ce "partenaire" comme on dit, nous réclame un coût de collecte pour faire face à la chute du cours du papier recyclée qu'il annonce à 60 % ! (et non 90% cela étant)alerte

avatar Gomez Pascal 59310 ORCHIES - 02/05/2009, 11:50

L'administration en cosommant une tonne de papier recyclé à la place d'une tonne de papier économise des kilogrammes de CO2 !! pouvez-vous me dire combien de kilogrammes sont économisés sur cette consommation ?? j'ai trois chiffres en ma possession, mais ne sait lequel attribuer, il s'agit de 100 kg, 150 kg ou 300kg. Merci de mettre vos réponses ici, Bien écologiquement. alerte

avatar David, Pas-de-Calais - 19/05/2009, 18:48

Attention, beaucoup de préjugé sur l'industrie papetière française!
Le bois est la matière 1ère principale utilisé pour fabriquer du papier. Cependant, les papetiers français participent à la gestion durable de nos forêts en utilisant du bois d'éclaircie (rondin de 2m de long et de 10cm de diamètre!). Grâce à l'exploitation de ces bois d'éclaircie, la forêt respire mieux! Le CO2 utilisé est ensuite rendu à la nature : loin l'idée de la pollution...
De plus, contrairement aux idées reçues, la superficie couverte par les forêts en France augmente de plus de 50 000 hectares chaque année. Avec près de 140 variétés différentes d'arbres, les forêts françaises comptent parmi les plus diversifiées d'Europe. Les trois quarts des forêts françaises appartiennent à des propriétaires privés, le quart restant est partagé entre l'Etat et les collectes territoriales.

La forêt s’accroît également en Europe. Les dernières études confirment qu’une croissance de 25% est intervenue ces dernières années. Les conditions générales des forêts en Europe sont par ailleurs très bonnes →(cf. Cepi) (United Nations Economic Commission for Europe « The Conditions of Forest in Europe » – 2004 Executive Report)

SVP, vérifiez vos données avant de les transmettre sur le net.
alerte

avatar margaux castre - 28/05/2009, 17:37

a combien est égal en CO2 une tonne de papier recyclé
alerte

avatar Cyril, Grenoble - 07/09/2009, 12:17

Tout à fait d'accord avec David,

Je suis étudiant à Pagora, seulle école d'ingénieur en France dans le domaine de la papeterie.

Plus haut il est dit qu'il faut consommer moins de papier, moi je dis, pour des raisons économiques et écologiques, consommons mieux le papier.

LE papier c'est extrèmement global...si je vous dit "un métal", vous répondrez "oui, mais lequel?", pour le papier c'est pareil.
Je juge et condamne les quotidiens imprimés sur des fibres vierges....rappelez moi l'espérence de vie d'un quotidien?....bonne réponse!!! UN JOUR!!!
(très rares en France)
Il y a donc des fibres différentes(feuillus, résineux, annuelles et de récupération) et des procédés différents(mécaniques, chimiques et désencrage) pour des utilisations différentes(packaging primaire, secondaire, tertiaire, création, impression/écriture, solution technique, fiduciaire...)
Quoi qu'il en soit, pour appuyer les dire de David, consommer des fibres vierges c'est bon pour l'environnement (aération des forêts) tant que ce sont des fibres certifiées FSC ou PEFC, ne vous inquiétez pas tous les revendeurs certifiés le font imprimer sur leurs emballages. Je dis donc consommons du bois provenant des forêts gérées durablement et des fibres recyclés et cela selon l'utilisation finale.

Bien à vous.

Cyril

PS: la papeterie se nourrit des déchets de scierrie, pour arréter de couper du bois (ce qui, j'insiste, n'est pas une bonne idée!!!) n'arréter pas de consommer du papier mais oublier meuble et charpente dans votre maison...alors?alerte

avatar virginie bouches du rhone - 02/10/2009, 14:38

le papier déchiré peut il être mis dans les corbeilles pour le recyclage du papier?
les agents de la commune déchirent le papier et le mettent dans la corbeille à papier pour le recyclage.
faut il garder la feuille entière? est il possible de prendre et recyclé le papier déchiré?
alerte

avatar Christophe Magdelaine - 02/10/2009, 14:49

@ virginie bouches du rhone : le papier pour le recyclage ne devrait pas être déchiré car en dessous d'une taille équivalente à une petite enveloppe, le papier passe dans les trous du tamis et donc en refus de tri.alerte

avatar Cyril, Grenoble - 17/10/2009, 13:31

Lors du process de fabrication du papier (recyclé ou non), on cherche à séparer chaque fibre de cellulose. Il n'y a donc aucune importance dans la taille du papier jetée dans la benne appropriée.
Le papier sera pris en bloc pour être conduit à une unité de "pulpage" (terme technique), aucun problème donc.
Il faut savoir que ces unités de retraitement de papier sont performantes au point de pouvoir éliminer en ligne les agrafes des magazines.

@ bientôt

alerte

avatar Andrea NougatVille - 15/06/2010, 00:57

Interssant votre article...j'ai appris des choses...c'est ca la vie aussi....elle est belle. J'ai apprecié votre Mur Végétal....espère que d'autres municipalités auront la même idée....alerte

Commentaires 1 à 25 sur 41

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus