^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

1er site français en environnement
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
37 349
Partager
par email
Jeudi 24 avril 2014, 33 000 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Tchat environnement et sciences

Vous devez être membre du site et connecté
pour afficher le tchat et y participer

Marre de la PUB dans
votre boîte aux lettres ?

Imprimez et collez notre étiquette STOP PUB sur votre boîte aux lettres et respirez !

Sondage Avril 2014

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

Bienvenue dans l'Anthropocène ! [vidéo]

Dernières actualitésAlerte mailFlux RSS / webmasters

37 349 lectures / 42 commentaires23 avril 2012 ; révision : 29 novembre 2013, 16 h 29

anthopocene_Europe© Globaia, Planet Under Pressure, SEI, SRC, CSIRO

"Bienvenue dans l'Anthropocène" est une vidéo originale et spectaculaire diffusée à la veille de la conférence "Planet Under Pressure" qui a eu lieu fin mars 2012 à Londres.

En seulement quelques générations, l'Homme a profondément transformé son support de vie pour améliorer ses conditions de vie. Malheureusement, la pression insoutenable des activités humaines a rompu les grands équilibres naturels de la Terre.

L'Anthropocène[1] serait donc une nouvelle période de l'ère géologique quaternaire et succéderait à l'Holocène daté de seulement - 11 700 ans. Rappelons que l'Holocène est une période interglaciaire qui a été particulièrement propice à l'expansion des sociétés humaines sur la Terre.

Aujourd'hui, pour la première fois, nous faisons partie de cette génération qui a la responsabilité de l'avenir de l'humanité. Nous pouvons encore prendre en main notre avenir mais il faut faire preuve de courage et d'inventivité. Voici le message de ce film de 3 minutes qui débute lors de la Révolution Industrielle, il y a 250 ans.

Des images exceptionnelles des flux d'énergie (électricité, pipelines...), de communication (câbles sous-marins) et de transport (routes, voies ferrées, voies maritimes et trafic aérien) montrent la toile qui s'est tissée sur toute notre planète. De plus, des données sont surperposées sous forme d'un graphique, celles-ci montrent l'emballement de nos activités et de la croissance démographique à partir des années 1950.

© Globaia, Planet Under Pressure, SEI, SRC, CSIRO. Sous-titrage en français : notre-planete.info
Illustration de l'Anthropocène
© Globaia

Le film a été produit dans le cadre de l'ouverture du portail éducatif consacré à l'Anthropocène et aux sciences des changements globaux : Anthropocene.info

"L'Anthropocène change notre relation avec la planète. Nous avons une responsabilité nouvelle et nous devons déterminer comment y répondre." Elinor Ostrom, prix nobel d'économie, Université d'Indiana.

Notes

  1. Le terme fut proposé en 2000 par Paul J. Crutzen, prix Nobel en 1995 pour ses travaux sur la chimie de l'atmosphère et ses recherches sur l'appauvrissement de l'ozone stratosphérique (le fameux « trou »), et par Eugene F. Stoermer dans une publication (p. 17) de l'International Geosphere-Biosphere Programme. Mais le concept lui-même, l'idée que l'activité humaine affecte la Terre au point tel qu'elle puisse traverser un nouvel âge, n'est pas nouveau et remonte à la fin du XIXème siècle. Différents termes furent ainsi proposés au cours des décennies, comme Anthropozoïque (Stoppani, 1873), Noosphère (de Chardin, 1922 ; Vernadsky, 1936), Érémozoïque (Wilson, 1992), Anthrocène (Revkin, 1992), etc. Il semble que le succès du terme choisit par Crutzen et Stoermer soit dû à la chance d'avoir été formulé au moment opportun, alors que l'Humanité prenait plus que jamais conscience de la profondeur des impacts qu'elle cause aux milieux planétaires. — Il est à noter qu'Edward O. Wilson (qui suggéra Érémozoïque, l'âge de la solitude ou « la vie seule ») popularisa les termes « biodiversité » et « biophilie ». Techniquement, l'Anthropocène est la période la plus récente du Quaternaire, succédant à l'Holocène (Globaia).

Sources

Auteur

avatar Christophe Magdelaine / notre-planete.info - Tous droits réservés

42 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

Commentaires 1 à 25 sur 42

avatar Payen Pierre (Dunkerque) - 23/04/2012, 19:55

« En seulement quelques générations, l'Homme a profondément transformé son support de vie pour améliorer ses conditions de vie. Malheureusement, la pression insoutenable des activités humaines a rompu les grands équilibres naturels de la Terre. »
Dans ce cadre, peut-être serait-il intéressant de consulter aussi les résultats d'une enquête statistique sur l'évolution à travers les âges de la Terre :
Ma présentation qui vaut ce qu'elle vaut de : « Les arbres de l'évolution » (L. Nottale, J. Chaline, P. Grou) " Les arbres de l'évolution " éd. Hachette Sciences - littératures 2000
Des chercheurs réputés (L. Nottale, J. Chaline, P. Grou) viennent de découvrir que des lois " d'échelle " universelles gouvernent peut-être l'évolution de la vie, de l'économie ou du Cosmos.
•Ils se sont contentés d'émettre une hypothèse : si nous suivions les schémas évolutifs des dinosaures, des rongeurs, des chevaux, des primates, des échinodermes, des tremblements de terre, des krachs boursiers, etc., nous devrions rencontrer probablement avant 2080 la transformation la plus importante que toutes celles que l'homme moderne a connues depuis son apparition (c. à d. l'homo sapiens) ; ... les changements qui en découleraient pourraient affecter globalement l'arbre évolutif …
L. Nottale est un spécialiste des fractales et directeur de recherches au CNRS, J. Chaline est directeur de recherches en Biogéosciences de l'Université de bourgogne, P. Grou enseigne les sciences économiques à l'Université de Versailles-Saint-Quentinalerte

avatar Strange membre premium - 23/04/2012, 20:10

Nous avons sans doute détérioré beaucoup de choses sur la planète durant 1 million d'années mais nous étions beaucoup moins nombreux il y a un million d'années.
Alors la révolution industrielle est partie de Grande Bretagne? Pour la Grande Bretagne certainement pour le reste de l'Europe et les autres pays comme les Etats Unis etc. nous devrions parler d'industrialisation... Je reteindrai le plus important "nous pouvons modeler notre FUTUR" à quel prix?
A noter le lien " Anthropocene info " très intéressant et en même temps très ludique avec des vues à l'aide de google Earth ...alerte

avatar Strange membre premium - 23/04/2012, 20:48

Si nous suivons le raisonnement de « Les arbres de l'évolution » cela signifierait que les lois d'échelles universelles gouvernent l'évolution de l'économie, de la vie et de l'univers….( Tous les grands systèmes, comme la Vie, l'Univers ou les Sociétés, ont d'importants points communs : ils évoluent tous vers la complexité, sont sujets à des ruptures brutales, connaissent des phénomènes d'accélération)

Aujourd'hui nous serions en train de vivre les prémices de la super crise prévue pour 2075 - 2080
si nous considérons que ses hypothèses sont valables
Révolution non comparable avec ce que l'homme a connu jusqu'à présent !
Théorie de Monsieur Nottale très largement remise en cause par un autre physicien Sylvain Poirier : http://jeanzin.fr/index.php?post/2007/04/26/86-la-relativite-d-echelle

J'ignore qui des deux a raison à noter toutefois que la théorie mise en avant par Laurent Nottale confortée par les réactions des hommes (donc comparables au phénomène des réactions fractales ?) pourrait être rapprochée de la théorie de V.Darwin : quand une espèce est menacée d'extinction, une destruction massive règle le problème seuls les plus résistants s'en sortent et du coup le grand nettoyage a été fait …Alors peut-être que oui, peut-être que non ?alerte

avatar Alain Grobon - Phuket - Thaïlande - 24/04/2012, 05:49

Où comment en 250 ans nous avons réussi à détruire ce qui a été mis au point efficacement en 2500 siècles.alerte

avatar Snoopy - 24/04/2012, 12:23

Waouh ! Ca va vite.alerte

avatar Payen Pierre (Dunkerque) - 24/04/2012, 13:34

1) En dehors de l'éventuelle validité de la théorie, dans tous les cas, en l'année 2000, l'hypothèse 2080 de Nottale, Chaline, Grou, était peu vraisemblable puisqu'elle reposait sur une sorte de supposition : le caractère fractal des homo dits sapiens !

Et pourtant !

(Le masculin neutre sera utilisé)

En 2005, une occasion exceptionnelle aurait pu nous inciter à faire le point sur ce que nous étions réellement, à évacuer les nombreux mythes tendant à nous définir, tel « L'homme a été créé à l'image de Dieu » (Genèse Ch. 9.6).

Le résultat de l'étude comparative de notre génome et de celui du chimpanzé (révélant ou confirmant une différence voisine de 1 %) fut enterré à l'unanimité par les croyants et les rationalistes ! L'image du « bonobo boosté » apparaissait inconcevable !

En 2007, M. Sarkozy, avant son élection présidentielle, déclara à M. Onfray (philosophe à la mode) « Je n'ai jamais rien entendu d'aussi absurde que la phrase de Socrate : Connais-toi toi-même » (V. sur Internet Michel Onfray : Dans la peau de Nicolas Sarkozy) en toute impunité.

Ni Me. Royal, ni les journalistes, ni les Français (e)s ne lui reprochèrent de se raccrocher à l'omniprésence et omnipuissance d'un « Dieu » comme les singes aux branches ! (Dans son esprit, il suffit d'écouter et de suivre son instinct et son intuition !)

Effectivement, il ne mentit pas, gouverna ainsi ! Et avec quel succès ! Sauf qu'oser affirmer en 2011 : « Ce n'est pas de ma faute si la crise s'est déclenchée en 2008 » consiste aussi à dévaloriser ce Dieu (en tant que pièce centrale de l'architecture), à avouer qu'il a perdu son pouvoir et intérêt ! Dans ces conditions, pourquoi le réélire en 2012 ? !

En 2011, l'affaire DSK aurait pu servir de catalyseur, libérer la parole des femmes, faire émerger l'influence dévastatrice et parfois délétère de la puissance du « cerveau des émotions » si elle n'est pas maîtrisée, à fortiori si les rôles des trois composantes du cerveau homo sapiens ont été délaissés puisque occultés (ou presque).

-Bizarrement, quels que soient les articles, notamment féministes, jamais (jusqu'à ce jour !), la non maîtrise du cerveau des émotions, ne fut placée en exergue alors que celle-ci influence en permanence tous nos comportements, a été le ressort de l'épanouissement de la Société de consommation avant d'être en train de devenir « toujours plus » la raison de sa perte ou suicide !

Si jamais, en 2012, M. Sarkozy était réélu, quel indice supplémentaire ! ! !

2) Une autre présentation du spectacle de la vie !

(Le masculin neutre sera de rigueur)

En schématisant sans doute trop à l'extrême, à la manière cartésienne ou binaire, Il y a des privilégiés, des riches, des défavorisés, des pauvres.

-On constate que dans le règne animal, la loi du plus fort ou de la jungle régule la vie.

-Pourquoi ne pas comparer ceux qui ne se préoccupent que de leur bien-être, de leurs intérêts personnels immédiats, au comportement des animaux dominants qui réagissent à partir de leur cerveau reptilien et cerveau des émotions (Ne bénéficiant pas du néocortex) ?

-Échappons-nous aux champs d'investigations de Darwin ? ! Et à ses observations ? !

L'expression « La dignité humaine » ne se traduit-elle pas en prenant exactement le contre-pied de la définition précédente ? !

N. B. *Lorsqu'une espèce est en danger d'extinction (V. Darwin !), parfois une régulation naturelle, via une décimation massive, règle positivement le problème !

Lors de l'épidémie de la myxomatose (Dans les années 1950) qui menaçait lapins et lièvres, 10 % environ survirèrent immunisés et donc en pleine forme !alerte

avatar Payen Pierre (Dunkerque) - 24/04/2012, 21:35

La trajectoire d'une société sous addiction, par ex. sous la pulsion « Toujours plus »

~~~ Une ébauche des prochaines catastrophes !

La Société « Toujours plus » (T. p.) puisqu'elle vit sous la dépendance d'une addiction, sera par définition ou par essence t. p. débordée par les innovations tous azimuts, t. p. incapable de les maîtriser puisqu'au départ inconnues !

La croissance dite libérale, promouvant l'initiative individuelle, opte implicitement pour le modèle de la « croissance arborescente » mais est en réalité construite à l'opposé des structures qui gèrent le monde végétal !
Les premières ne sont que des improvisations relevant parfois des élucubrations d'apprentis-sorciers.

Les secondes sont le fruit d'une expérimentation ou sélection naturelle portant sur des millions d'années !

Voir aussi par ex. la catastrophe de Fukushima au Japon, etc..

Le hiatus ou fossé ou impasse sera donc t. p. gigantesque et délétère au niveau planétaire !alerte

avatar Payen Pierre (Dunkerque) - 25/04/2012, 16:33

Qui sommes-nous en réalité ? !

(Le masculin neutre sera utilisé !)

Alors que chaque seconde nous nous nourrissons d'air (transformation des molécules), chaque jour d'aliments (végétaux, animaux), nous n'avons même pas été capables d'assimiler que tout est quasiment cyclique (entre les moments de discontinuité) !

(V. a. les écosystèmes indispensables dans un milieu fermé pour assurer la perpétuation de la vie ! Sans la mort, ne serions-nous pas actuellement aux environs de 80 milliards d'individus selon Y. Coppens, 106 selon M. de Pracontal ? !

Pas plus que le principe de symétrie pourtant aussi fondamental et omniprésent ! (Le sens d'un mot n'implique-t-il pas l'existence de sa négation ?) !

Mais de notre petit néocortex mal compris, comme chez les gosses, nous avons voulu en faire un trésor !

(En 2007, en France, un homo dit sapiens a été élu président de la République française alors qu'il avait proclamé quelques semaines avant le scrutin et le face-à-face, devant M. M. Onfray -philosophe à la mode- : « Je n'ai jamais rien entendu d'aussi absurde que la phrase de Socrate : Connais-toi toi-même ».
Aucun de ses adversaires, aucun intellectuel, communicant, n'a créé un buzz sur cette stupidité !
Interrogé, ce M. Sarkozy aurait été obligé d'avouer que, pour lui, c'était Dieu qui nous guidait, qu'il suffisait donc d'écouter ses paroles via son instinct et ses intuitions !)

Notre mental permettant quelques incursions et modifications dans le déroulement du temps, le cerveau reptilien et le cerveau des émotions (gérant, entre autres, la quête du plaisir) ont plus ou moins réquisitionné le néocortex et lui ont demandé de trouver des moyens d'accéder à plus de sécurité, de survie, de bien-être !

Et il a inventé les religions ! Puis, parce que les résultats étaient trop décevants, le rationalisme.

En prenant un peu de hauteur, on constate que les deux systèmes ne font qu'un, l'un prolongeant seulement l'autre ! « L'homme créé à l'image de Dieu », par symétrie, se métamorphose en « L'homme, dieu en devenir » ! (Le D est rétrogradé en d !)

Depuis 2005, l'étude comparative de notre génome et du chimpanzé a révélé ou confirmé une différence voisine de 1 % !

Si les homo dits sapiens n'étaient pas des êtes fractals, c'était l'occasion rêvée de remettre les horloges à l'heure !
Les deux courants antagonistes ont enterré momentanément la hache de guerre, le temps de décider à l'unanimité l'enterrement de cet aboutissement intolérable ! ! !

Ceux qui persistent à affirmer que les homo dits sapiens doivent continuer à polluer, à jouer aux apprentis sorciers, à pratiquer sous l'influence prépondérante des deux cerveaux primitifs la politique du « Toujours plus » sont-ils conservateurs ou progressistes, positifs ? !

Si tout le monde a conscience que tout ne peut pas continuer ainsi mais quand on vit sous la dépendance de la drogue (Le « toujours plus »), est-il possible d'en sortir par un simple acte dit de volonté ? !
(Ne revenons pas inutilement sur notre caractéristique fractale !)

*Une solution consisterait à entraîner le néocortex plus sérieusement ! A l'émanciper de la puissance des deux autres !

**Où apprend-on à raisonner authentiquement ou logiquement, comme en maths ? ! C. à d. en prenant la précaution élémentaire de définir chaque mot de manière univoque, de bien préciser le référentiel de départ, d'opter pour une axiomatique (structurée par essence) ? !

Un exemple suffira. Soit un événement social E ou une situation S.

L'exercice d'analyse proposé aux élèves consiste-t-il, systématiquement, à chercher l'impression ressentie par un patron, par un ouvrier, un cadre, une femme, un enfant, un curé, un musulman, un étranger, un jeune, un vieux, une personne intelligente, moyenne, un handicapé, etc. ? ! Et ensuite à réfléchir sur les diverses attitudes ? !

Eh non ! On se satisfait d'un point de vue dit général (ou moyen, médian) … sans approfondir plus.

Dans la vie quotidienne, chacun se contente le plus souvent de partir de « midi à sa porte, de profiter du rapport des forces s'il lui est favorable ! C. à d. de se conduire comme un animal dit intelligent ou homo dit sapiens !

TOUTE L'ÉDUCATION EST À REVOIR, À INVENTER !

***Tout ne laisse-t-il pas penser qu'une régulation naturelle résoudra prochainement l'équivalent du « problème de la quadrature du cercle » avant que la planète ne soit inhabitable ? !

Une autre approche.
Pour Freud, le saut entre l'adolescence à l'état adulte passait par le meurtre symbolique du « Père », c. à d. par l'affranchissement des anciennes normes devenues désuètes, dépassées !
… !

N. B. Nos limites intellectuelles ne peuvent absolument nous ouvrir la voie de la démystification de l'Univers.

Nous ne sommes encore que des sortes de fourmis dites "intellectuelles" toujours en train de remuer, de s'agiter, de sortir chaque matin en procession ... pour ... avant de rentrer le soir pendant x années ! ! !
Et pour quoi ? ! Souvent en rêvant de connaître le sort de SISYPHE ! ! !alerte

avatar Charles - 26/04/2012, 10:35

Ca va durer encore maxi 50 ans,le problème c'est le pic pétrole, c'est là qu'on se rendra vraiment compte de la limite energétique, ça va être la ruée sur le gaz, le charbon, le bois.
Des nations vont restreindre leurs offres de pétrole et de gaz pour leur consommation personnelle. Bonjour les conflits!alerte

avatar Zineb Benyahia - 27/04/2012, 23:36

changer notre personnage il faut toujour l'entretenir par faire le mieu pour notre planet
il faut changer la notion de civilisationalerte

avatar Un terrien nivernais - 28/04/2012, 10:53

Que fait cet article à la gloire d'une humanité défaillante et irresponsable en train de détruire la vie à une vitesse plus grande que l'extinction du Permien qui à fait disparaitre 95% de la vie sur terre grâce à ces découvertes qui ont pollué durablement et, peut-être, définitivement notre seul et unique lieu de vie, la Terre.
Etonnant de voir ce genre de propos sur un site dit "écologique"alerte

avatar hdrass - 29/04/2012, 12:30

@Christophe Magdelaine

"""nous faisons partie de cette génération qui a la responsabilité de l'avenir de l'humanité. Nous pouvons encore prendre en main notre avenir mais il faut faire preuve de courage et d'inventivité."""

En effet, la survie de l'espèce humaine semble même, du point de vue d'un nombre croissant de ses congénères, menacée à brève échéance à défaut d'une forte amélioration de son intelligence collective, ce qui est loin d'être acquis à ce jour.

A cette fin, je vous suggère notamment de produire davantage d'articles didactiques sur le mécanisme de l'effet de serre sur Terre, qui est somme toute assez complexe, tant il me paraît évident que son importance sur l'équilibre du vivant est insuffisemment assimilée et est sous-estimée par le public, mais surtout, est vivement contestée, y compris sur votre site, par un certain nombre d'activistes influents.

A bon entendeur...


@Un terrien nivernais

définition de l'écologie ????alerte

avatar Alain-bernard Haioun - 05/05/2012, 09:03

Je trouve cette vidéo claire, simple et convaincante.

L'accélération de l'activité humaine, du nombre des hommes, des besoins en énergie est telle que si on l'extrapole à 50 ans en continuant simplement les courbes, on se rend bien compte que notre biosphère et nous-mêmes sommes menacés des pires catastrophes par manque de ressources.

Il faut aussi reconnaître que chaque fois que nous avons fait ce raisonnement, il s'est avéré faux parce que des extrapolations simplistes ne correspondent jamais à la réalité. N'oublions pas que dans les années 50 on prévoyait que les hommes seraient 14 milliards en l'an 2000. La réalité a été tout autre. Il faut simplement considérer que toute prévision à 50 ans basée sur un prolongement pur et simple des courbes de croissance est vraiment peu fiable.

Il n'en reste pas moins que les problèmes soulevés par la vidéos sont tous bien de vrais problèmes. Mais n'oublions pas que l'homo sapiens sapiens signifie : "l'homme qui sait qu'il sait". S'il commet des erreurs, il sait aussi les mesurer et mettre en place des actions correctives.

Nous avons surtout un problème de gouvernance qui est encore trop démagogue. Non, la majorité des hommes, habituée à "défendre" ses intérêts n'a pas toujours raison. Il se trouve que c'est aussi le comportement des humains majoritaires qui "attaquent" ses intérêts. L'exemple le plus symptomatique est celui de la consommation d'essence. En effet, quand le prix augmente, la réaction est d'essayer de faire avec le même budget (ce qui est tout à fait normal), donc de rechercher à faire des économies de carburant. Mais quand le prix baisse, alors on recommence le gaspillage. La plupart des gens ont une attitude "comptable" en Euros mais feignent d'ignorer le problème de la pérennité des ressources. Ce problème est, à mon avis essentiel à résoudre. Nous n'y arriverons que par l'éducation et le bannissement de toute démagogie.

Depuis que l'homme a utilisé la technologie pour résoudre ses problèmes de survie, il s'est mis à consommer de façon irréversible bien des ressources de la planète. Depuis la maîtrise du feu, la porte a été ouverte et, si il y a 400.000 ans toute consommation était faite à partir de produits renouvelables naturellement, depuis l'ère anthropocène, on exploite le capital de la Terre sans renouvellement des ressources. Ceci devra obligatoirement être limité dans le temps sous peine de menacer la survie et l'équilibre du monde des humains.

Pour le moment aucun homme politique n'a fait état de ce besoin essentiel d'éducation des hommes pour la future survie. Personnellement, je pense qu'il est temps de commencer dans les écoles à inculquer les principes de la survie future et d'obtenir des hommes politiques qu'ils bannissent la démagogie dangereuse pour l'avenir de l'homme. C'est l'intérêt supérieur de l'espèce qu'il faut défendre.alerte

avatar MATHIEU LIEGE - 05/05/2012, 09:11

Et encore, on ne parle pas des ondes hertziennes,véhiculées par des antennes de plus en plus nombreuses et puissantes. C'est un véritable fléau "invisible". Internet mobile, Wifi et consorts ne sont pourtant pas indispensables ...alerte

avatar Alain-bernard Haioun - 05/05/2012, 09:56

Ces nuisances ne sont peut-être pas encore tout-à-fait prouvées.alerte

Rosette Dour Belgique - 05/05/2012, 11:09

Message supprimé par la modération le 05/05/2012 à 11:18. Motif : prosélytisme politique ou religieux.

avatar marc dube canada - 06/05/2012, 00:10

video très très intéressant qui demande reflexion...
pollution, surpopulation, enrichissement excessif de certains capitalistes au détriment de millions de gens pauvres et pas assez instruits ...(dictateur au pouvoir)
Mais un point positif: la science évolue énormément....alerte

avatar Cassiopée - 06/05/2012, 17:28

La vidéo est très informative sur le developpement d'origine humaine provoquant la déstabilisation des équilibres naturels.

Il manque le point de vue économique, les délocalisations et l'absence de lois environnementales et climatiques permettent la prolifération des problèmes écologiques.

Il suffit de voir qu'un pays comme le Canada s'est retiré du (très timide) protocole de Kyoto pour ne payer les 30 milliards de compensation financière.

Il y a aussi l'écologie mais on est encore loin des travaux écologiques des Incas et des Romains de reboisement, donc stabiliser/tout en produisant. C'est à dire que la production est sûr un développement soutenable et durable. Ses civilisations ont disparus (oui) mais ont (davantage) durés grâce à ses travaux.

De nos jours, c'est un problème planétaire qui nécéssite des choix allant vers les idées des Incas ou des Romains, dans de très nombreux domaines.alerte

avatar Cédric Desmettre - 06/07/2012, 16:28

Juste pour information la France a pris conscience que le changement climatique est irréversible (notamment parce que chaque Sommet de la Terre est un echec). Il a donc été décidé en 2011 ce qui suit:

http://www.developpement-durable.gouv.fr/-L-adaptation-au-changement-.html

Maintenant est-ce que nos consciences vont se mettre à niveau...alerte

avatar Marcel Gérin - 06/07/2012, 16:43

.........consciences à niveau NON et mille fois NON
"impossible n'est pas français!" sauf dans le cas des humains....
Ce prototype qui s'est appelé H.Sapiens (quelle prétention!) ne peut revenir en arrière ni plus aller en avant.... il est arrivé au moment des grandes décisions -(la guerre pour la survie)mais elle ne s'arrêtera que quand ce sera "faute de combattant!)
Ils n'ont jamais réfléchi et ne prennent pas l'avenir en considération, donc restons en, aux blablatages, aux papiers/études, protocoles etc....et attendons les finalistes!alerte

avatar Bills - 04/09/2012, 15:01

Tous les problèmes sont lié actuellement a ces divers in-stabilisations du monde a des déférents aspects sont a cause des hommes qui ont été insouciants et inconscients de ce qu'ils ont créer ce monde a leur manière qui ne sont pas adaptées ni en concordances avec la terre et l'univers et la mer sur la réalité ?
Ce qui vaut dire que ces choses ne sont pas admises que ce sois les Centrales Nucléaires, les voitures qui polluent et particulièrement les avions, qu'on a fait des erreurs de faire des inventions des anti-matière qui ne correspondent pas avec les choses de la nature !.
Ce qui vaut dire aussi que ces choses là sont isolé a cause des dangers qui ne peut être existé ! OUI tout cela était bien une question de conscience pour ne pas de voire plus loin et de ne pas prendre des précautions ? Il va falloir de tout arrêté et de tout recommencer a ZÉRO ! De reconstruire une nouvelle technologie propre qui doit être approuvé par les LOIS de la NATURE et de sans dangers et sans la moindre des conséquences néfastes ! On a fabriqué des pesticides sans se rendre compte des conséquences et dont même ces plantes ne supportent pas ces pesticides encore moins que les humains !.
Ceci prouve déjà des conséquences très graves pour l'agricultures qui n'ont pas poussé a cause de ces pesticides ?.
L'homme récoltera de ce qu'il a semé !
Et cet exemple est aussi valable pour tous les choses qui sont négatives a la NATURE.
Il est grand temps que l'hommes changent ayant la consciences que plus rien ne va plus réellement comme avant !. On fabrique des vaccins mais ceci fabrique et engendre d'autres maladies dans le corps humains ne s'adaptent pas non plus ? que même certains maladies sont inconnues a cause de ce qui se passe !
Tout cela fait réfléchir de trouver la logique et ses raisons.alerte

avatar Alain Grobon Thaïlande - 20/09/2012, 08:44

"Je ne sais ni où, ni quand, aura lieu la troisième guerre mondiale ? mais le sais au moins COMMENT aura lieu la quatrième: avec des pierres et des bâtons"

Albert EINSTEIN.alerte

avatar Michel Corbel - 03/10/2012, 11:56

La régulation d'une espèce par l'élimination des moins adaptés.
Je ne suis pas inquiet pour les populations des tiers monde.
Vu leur mode de vie, ils sont aptes à continuer le chemin.
Les populations perchées sur leur arbre des sciences, des techniques et du progrès disparaîtront sans laisser de trace. Comme les inca et les romains.
Les inaptes vivent dans un monde artificiel et confortable.
Quand ils auront disparu avec leurs institutions, rapports, bilan etc.
Il y aura de la place pour les tiers mondes.
Et la terre continuera à tourner sans eux.alerte

avatar hervé - 08/10/2012, 12:33

Si ce scenario catastrophe s'avère exact comment faire pour y palier.
Je suppose il faut faire la morale, conseiller de moins consommer, décroitre etc...
Autant cracher en l'air car vouloir changer l'homme aboutit toujours à des situations holocaustiques surtout changer les chinois ou les indiens vous pouvez toujours y aller.
Donc si la population continue à augmenter comme au siècle dernier plus de 6 milliard d'hommes en 100 ans et en plus si tout le monde en veut toujours davantage alors sans doute de graves problèmes se présenteront. L'homme saura-t-il s'adapter? Pas si surealerte

avatar René Voujeaucourt - 08/10/2012, 15:54

hervé,

C'est vrai qu'avec des gens comme vous qui freinent des quatre fers pour ne pas perdre un pouce de leur petit confort égoïste on aura plus de mal à faire évoluer les mentalités.

Les Chinois ne sont pas si idiots que vous le pensez... Ce ne sont pas les américainsalerte

Commentaires 1 à 25 sur 42

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus