^ Publicité ^

1er média web francophone en environnement, écologie, nature
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
49 957
Partager
par email
Jeudi 23 octobre 2014, 63 266 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité ^

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

notre-planete.info sur Facebook notre-planete.info sur Twitter notre-planete.info sur Google +

^ Publicité ^

Sondage Octobre 2014

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

Le risque sismique au Japon serait sous-estimé

Dernières actualitésAlerte mailToutes les actualitésProposer un article

49 957 lectures / 20 commentaires27 novembre 2007 ; révision : 26 novembre 2008, 15 h 05

séismeConséquences du séisme de Niigata
crédit : Shimbun / AP
Le Japon est une terre à haut risques sismiques mais un rapport commandé par le gouvernenement nippon indique que ce risque est peut-être sous-estimé. En effet, des centaines de failles "cachées" risquent de provoquer de violents séismes dans des régions du Japon considérées jusqu'ici comme sans danger sur les cartes officielles.

Shinji Toda, responsable d'une équipe de recherches sur la tectonique et les séismes, est parvenu à cette conclusion en étudiant les 30 derniers séismes de magnitude 6,5 ou plus survenus au Japon depuis 1923, et dont l'hypocentre était situé à une profondeur maximum de 30 km, ce qui en général provoque des destructions massives.

Ainsi, sur ces 30 tremblements de terre, seuls 5 ont laissé des traces visibles à la surface de la terre. Cette étude remet totalement en question les cartes officielles de sismologie du Japon qui étaient basées jusqu'ici sur les traces des précédents séismes provoqués par les grandes failles.
Il existe ainsi des 'failles cachées' ou des 'failles immatures' dans beaucoup de régions qui ne sont cependant pas classées comme zones à risques par les cartes officielles. De plus, il y a aussi beaucoup de petites failles qui n'ont pas encore été détectées. Selon les auteurs du rapport, aucune région n'est désormais à l'abri.
Afin d'illustrer cette réalité, les auteurs citent en exemple le séisme de magnitude 6,8 survenu en juillet à Niigata (centre), une région qui abrite la plus grande centrale nucléaire du monde, et considérée comme une zone à faible risque sur les cartes. La secousse a fait 11 morts et plus de 1 000 blessés. Les géologues savaient que la région est parcouru de failles actives. Mais les études faites par le constructeur lui-même, à savoir la compagnie Tepco (Tokyo Electric Power Co.) dans les années 70 et 80, ont sous-estimé la longueur des failles sous-marines - 7 ou 8 km au lieu de 20 km - et ignoré 4 autres failles proches de la centrale nucléaire.

Beaucoup d'experts ont reproché au gouvernement d'avoir fait preuve de négligence en autorisant la construction de nouveaux réacteurs sans vérifier les données fournies par Tepco. Le séisme s'est en effet avéré 2,5 fois plus puissant que le maximum prévu par les plans de la centrale. Un transformateur a pris feu et de l'eau légèrement radioactive s'est déversée en mer. Le complexe a depuis été arrêté en attendant que des milliers de vérifications soient effectuées et que la résistance des bâtiments soit renforcée.

Les auteurs espèrent que les cartes sismiques vont être modifiées et que les gouvernements locaux vont mettre en place des plans d'urgence en prévision de catastrophes.

L'industrie du bâtiment pourrait également se voir imposer des normes de construction antisismiques draconiennes comme celles en vigueur sur la côte du Pacifique, notamment dans la région de Tokyo dévastée par un gigantesque séisme et un tsunami le 1er septembre 1923, qui avait fait près de 143 000 morts ou disparus.
Depuis, les Tokyoïtes vivent avec la crainte d'une réédition du "Big One". Mais selon les géologues, si on se base sur la récurrence de ce grand séisme, il ne devrait pas se reproduire avant une centaine d'années. En effet, grâce aux documents historiques, on retrouve la trace de tsunamis provoqués par des séismes offshore et le précédent dans la région de Tokyo remonte à 1703. Il y a donc un certain consensus parmi les experts sur le fait de ne pas trop s'inquiéter pour l'instant d'un séisme de magnitude 7,8 ou 8 dans cette partie du Japon.

Le Japon est au confluent de quatre plaques tectoniques et subit 20% des séismes les plus violents enregistrés dans le monde.

Source

Agence Kyodo

Auteur

CATastrophes NATurelles.net

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de notre-planete.info

20 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

Beauvais le 21/12/2007, 18:09
je m'appele marion et je veu s'avoir si il y a des risque dans le 70alerte
VANDAELE Marcq en baroeul le 27/01/2008, 17:08
J'aai un exposé a faire sur les risques sismique au japon . Que me proposez-vous .? Qu'il ya t-il d'important a dire ?
Merci d'avance.

Agathe VANDAELEalerte
Alexandre le 28/02/2008, 12:00
c quoi un sismiquealerte
Ambre Paris le 21/09/2008, 17:10
Moi en ce moment j'étudie tout ça donc pour Alexandra : on ne dit pas sismique mais zones sismiques et donc c'est une zone à séismes c'est à dire une zone à tremblement terrestre avec des grondements (sonores ^^)alerte
JONZO RACHEL DE LA REUNION ST DENIS le 26/10/2008, 12:35
j ai un exposé a fair sur les risques sismiques et volcaniques et les moyens de prévention mis en place par l homme ;.alors je voudrais un peux d aide ;que me proposée vous ? MERCIalerte
émilie ,linselles le 03/11/2008, 16:40
je dois faire un exposé en svt et j'aimerais savoir quelle sont les plans de préventions du risque sismique à los angeles et Kobé au japon alerte
Chloé Bron le 26/11/2008, 14:15
il manque un "s" à Séisme ( ligne6)
séime -> séismealerte
Paris le 19/12/2008, 16:19
pauvre japonalerte
Marie paris le 29/12/2008, 17:46
Bonjour j'ai un exposé à faire en s.v.t. sur les risques sismiques j'aimerai avoir un peu d'aide s'il vous plaît
MERCI d'avance alerte
Quentin le malin : le retour du retour. le 11/05/2010, 13:08
Heusement que le japon s'équipe un peu mieu contre les séisme de jour en jour.alerte
Jonathan, le goéland. le 17/05/2010, 19:04
Hum hum, je me demande si tout les immeubles du Japon sont équipés en cas de catastrophes naturelles comme les séisme.alerte
Ccmd le 12/03/2011, 18:40
"Il y a donc un certain consensus parmi les experts sur le fait de ne pas trop s'inquiéter pour l'instant d'un séisme de magnitude 7,8 ou 8 dans cette partie du Japon."

Bon on peut dire que la terre a donné sa réponse... alerte
Lucie de Nice le 14/03/2011, 14:34
Aujourd'hui, 14/03/2011, suite au tsunami japonnais et des problèmes relevés dans centrales nucléaires, vous aviez vu juste. Compliments pour votre
perspicacité; Cependant ce qui arrive est anxiogène et la suite m'inquiète...alerte
Prulk le 14/03/2011, 18:39
Il faut se projeter dans 100 ans.
Nous devrons vivre avec la radioactivité omni-présente.
Les catastrophes chimiques arriveront.
Cela est irrémédiable car l'individu n'est plus mettre de la situation.
L'homme s'adaptera comme il l'a fait avec le charbon, le pétrole, la polution...
Il vit et continuera à vivre...
Rendez-vous le 14 avril 2111 à 18h41.alerte
Freddy boisseron le 15/03/2011, 22:14
Cet article et les commentaires prouvent qu'il y a conscience du danger que représentent les séismes sur l'activité humaine dans certaines régions du monde .les spécialistes et les dirigeants sont parfaitement informés de tout cela mais le développement et le système économique les obligent a ignorer les conséquences sur la vie humaine
Au final on regrette les pertes et on se remet en question .quelle hypocrisie !!!
alerte
Régine segelstein 75001 le 15/03/2011, 22:32
Scientifiques ou gens de pouvoir quel dégoût devant tant d'inconséquence et tant de bêtise égoïste. tout ça par intérêt, ambition, orgueil et mépris des individus...parce que ceux qu'on va envoyer pour "refroidir" les réacteurs, qui vont sacrifier leurs vies, ce ne sont jamais ceux qui sont responsables de ces désastres dus à leurs beaux discours...applaudissez bonnes gens!alerte
Freddy boisseron le 15/03/2011, 22:43
Cet article et les commentaires prouvent qu'il y a conscience du danger que représentent les séismes sur l'activité humaine dans certaines régions du monde .les spécialistes et les dirigeants sont parfaitement informés de tout cela mais le développement et le système économique les obligent a ignorer les conséquences sur la vie humaine
Au final on regrette les pertes et on se remet en question .quelle hypocrisie !!!
alerte
Christine, Fréjus le 29/03/2012, 18:50
Le Mont St Helens, lui aussi, était soit-disant sans danger ... Et combien d'autres dont personne ne dit rien ???alerte
KaguraVal le 14/07/2012, 00:41
Que de négligences, pour quelques zéros en plus sur le compte en banque. C'est tout simplement criminel. Un grand bravo à Tepco et au gouvernement japonais!alerte
Ophelie et Marilyne (62) le 04/03/2013, 09:48
Pour Marion qui et dans le 70, regarde sur une carte des séismes et tu verra ce que sa donne :)alerte

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus