^ Publicité ^

1er média web de réinformation en environnement, écologie, nature et sciences de la Terre, depuis 2001

rss
17 731
Partager
par email
Lundi 24 novembre 2014
82 connectés / 2 855 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité ^

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

notre-planete.info sur Facebook notre-planete.info sur Twitter notre-planete.info sur Google +

^ Publicité ^

Sondage Novembre 2014

^ Publicité ^

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

Constructeurs automobiles et rejets de CO2 : tiendront-ils la route ?

Dernières actualitésAlerte mailToutes les actualitésProposer un article

17 731 lectures / 3 commentaires04 septembre 2006, 09 h 44

Constructeurs automobiles et rejets de CO2 : tiendront-ils la route ?© notre-planete.info

La Commission Européenne n’est pas satisfaite des efforts fournis par les constructeurs européens et asiatiques. Elle a donc menacé de soumettre ces derniers à une législation qui permettrait de les contraindre à réduire les émissions de CO2 de leurs véhicules.

Les associations des constructeurs européens (ACEA), japonais (JAMA) et sud-coréens (KAMA) se sont engagées volontairement à réduire les émissions de CO2 à 140 g / km à l’horizon 2008-2009, puis à 120 g en 2012. Des progrès considérables ont été fournis ces dernières années, puisque les émissions de CO2 de voitures neuves fabriquées au sein des 15 membres les plus anciens de l’Union européenne en 2004 ont été inférieures de 12,4% à celles de 1995.

Mais il semblerait que ces efforts ne soient pas suffisants aux yeux de la Commission Européenne, elle-même contrainte à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 8% entre 1990, et 2012, dans le cadre du protocole de Kyoto. Il semble donc logique qu'elle se retourne vers les secteur industriel automobile, les véhicules particuliers étant responsables de plus de 10% des émissions de CO2 au sein de l’UE... Bruxelles menace donc aujourd'hui les constructeurs d’instaurer une réglementation sur les rejets de gaz carbonique si leurs engagements n’étaient pas tenus. L’objectif semble difficile à atteindre, en partie du fait de l’amélioration de la sécurité, qui implique des véhicules de plus en plus lourds, et a fortiori plus gourmands en carburant. Il en va de même, paradoxalement des normes antipollution (filtres à particule, réduction des oxydes d’azote…) qui augmentent la consommation des voitures. Reste à savoir si les constructeurs automobiles pourront suivre la route...

Auteur

avatar Laure Tréhorel

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de notre-planete.info. Elles contribuent au débat

3 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

marsalet , bogota colombie le 08/09/2006, 02:47
je crois en tant que resident aen colombie que les problemes de rejets de co2 sont encore plus compliquer dans les pays pauvres , les bus ici rejetent une fumer noir et personnes n en es preocuper plus que sa .... le probleme es donc d etablir des lois pour les constructeurs mais aussi des lois pour que les parcs automobil vetustes ne finissent pas dans les pays pauvres ( amerique du sud et afrique ) ... et biensur tous sa a un prix , et les pouvoirs publics des pays riches ont la responsabiliter d etablir les investissement necessaire a sa projet qui va devenir tres vite une question de survie humaine ,de plus la vie et la nature n ont pas de prix ,nous devons tous se mobiliser ,parler et agir pour sauver notre planete et assurer une vie desente a nos enfants alerte
Eric Lombrage Arles le 14/04/2007, 22:58
Bonsoir
Apres avoir lu la presse écrite quotidienne,vu les journaux télévisés,je suis profondément éceuré par tant égoïsme de la part des trois principaux leaders, n'étant pas pas plus que cela écologiste, mais soucieux des événements récents,je me pose la question de leurs implication pour le devenir de notre planète qui souffre.
Suite à la nouvelle directive Européenne concernant la réduction des émissions de CO
qui s'adresse aux constructeurs automobiles lesquels ont fait savoir qu'ils ne pourrait êtres prêt!
alors que comme tous les principaux acteurs politique de ce pays, ils sont au courant qu'une technologie mise au point par un laboratoire du sud de la France "wild goose dynamic motors" qui remplace le vieux système" bielles vilebrequin" sur tous les moteurs produits aujourd'hui pour l'ensemble des véhicules terrestre à moteur à explosion, permet de réduire de 40% pour un diesel et 50% pour un essence la consommation de carburant mais surtout les émissions de CO2 dans les mêmes proportions et cela en intégrant directement cette technologie sans modification profonde de leurs outils de production!!!!voyez l'hypocrisie de tous,je suis persuadé que cette technologie
va se vendre comme d'habitude à l'étranger et que nous pauvres Français seront encore à la traîne,en perdant encore un enjeu économique qui aura des répercussion mondiale.
Bref c'était mon coup de geule à moi petit Français bien moyen, qui ira voté,mais qui ne pourras rien changer au fait que dans ce pays le pouvoir se négocie avec des gens à l'égot démesuré.
alerte
De la roche lille France le 31/10/2007, 09:49
J'ai le même point de vue que vous résident en Colombie, j'ai vécu quelques temps au Brésil et c'est vrai que les pays pauvres ont vraiment des difficultés à faire face à ce genre de problèmes.
Ils ont d'autres soucis en priorité alors que faire face à ce problème modiable à mon avis qui est insoluble à l'heure actuelle. Seul une minorité les pays soit disant riche peuvent mettre en place les solutions dont on parle actuellement mais je reste cependant septique lorsqu'on voit l'évolution des chose aux Etats unis qui ne s'en préocuppent guère sauf une minorité.
Alors sans être négatif, notre avenir sur terre me fait un peu peur...alerte

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus