^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

1er média web francophone en environnement, écologie, nature
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
18 661
Partager
par email
Samedi 30 août 2014, 8 933 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

notre-planete.info sur Facebook notre-planete.info sur Twitter notre-planete.info sur Google +

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Sondage Août 2014

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

Besançon se dote d'une chaufferie automatique au bois de 6 MW

Dernières actualitésAlerte mailToutes les actualités

18 661 lectures / 6 commentaires16 février 2006, 14 h 23

Besançon se dote d'une chaufferie automatique au bois de 6 MWLa nouvelle chaufferie bois de la ville
crédit : G. Vieille - Ville de Besançon
Dix mois après l’ouverture du chantier, la Ville de Besançon et ses partenaires l’Etat, la Région de Franche-Comté, le conseil général du Doubs et l’ADEME, ont assisté le 10 février à l’allumage, préalable à sa mise en service industrielle, d’une des plus grosses chaufferies automatiques au bois de France d’une puissance de 6 MW.

Cette réalisation va alimenter dès avril 2006 en chauffage et en eau chaude sanitaire 2500 logements du quartier de Planoise à Besançon.
D’un point de vue environnemental, le bois énergie évitera le rejet de plus de 10 000 tonnes de gaz carbonique par an. Par ailleurs, le traitement des fumées par filtres à manches permettra de réduire le taux de rejets des fumées à 50mg/m3, soit deux fois moins que la valeur imposée par la réglementation actuelle.
Par ailleurs, l’utilisation du bois énergie diminuera les taux de SO2 et CO2 respectivement de 259 tonnes, soit 52 % et 10 335 tonnes, soit 36 % sur site puisque 3 320 tonnes de fioul lourd seront économisées.
L'approvisionnement en bois est géré par l’ONF dans le cadre d’une convention avec l’exploitant de la chaufferie (SECIP). A terme, il s’agit de mobiliser les ressources en bois local.
Pour le moment, l’essentiel du bois qui alimentera la chaufferie viendra de la forêt de Chaux et un complément proviendra du syndicat des Grands Bugnoz et de la forêt de Chailluz.
Ainsi, 13 000 tonnes de bois par an (dont 3 000 tonnes de produits connexes de scieries : sciures, écorces) seront nécessaires pour produire 24 000 MWh.

L'économie réalisée par rapport au fioul lourd sera de plus de 500 000 euros par an, pour un projet dont le coût s'élève à 4 millions d'euros.

La Ville de Besançon confirme son implication dans la maîtrise de l’énergie
Après avoir privilégié les énergies propres, GNV (gaz naturel de ville) et électricité, pour son réseau de bus urbain et son parc de véhicules ces dernières années, la Ville de Besançon, depuis septembre 2004, alimente une cinquantaine de véhicules électriques de son parc à l’électricité d’origine solaire produite par des capteurs photovoltaïques placés sur le toit du Centre Technique Municipal.
La Ville a mis en place récemment un plan de déplacements d’entreprise (PDE) pour inciter les 2500 employés municipaux à emprunter les transports en commun grâce à une réduction de 40% sur le ticket.

L’ensemble des actions de la municipalité au niveau du chauffage a conduit à une réduction des consommations énergétiques de 40 % entre 1980 et 2000. Les émissions de CO2 sont passées de 18 900 à 8 960 tonnes, soit une réduction de plus de 52 %. En terme d’émission polluants, cela représente une baisse de 87 % de S02 et de 31 % de NOX.
Ce n'est pas tout car de nombreux efforts ont été menés dans la consommation électrique, l’éclairage public, la gestion de l'eau, l'exploitation de la cogénération...

Des actions d’information des citoyens ont été lancées en 2004 avec la création d’un Espace Info Energie (E.I.E.) basé dans les locaux du CAUE où le grand public peut obtenir des informations et des conseils objectifs et gratuits sur la maîtrise de l’énergie (utilisation rationnelle de l’énergie, efficacité énergétique, énergies renouvelables, transports, etc).

Enfin, la Ville de Besançon est également le siège social du réseau européen «Energie Cités». Ce réseau regroupe 170 collectivités et plus de 100 organismes professionnels qui travaillent ensemble sur le transfert de savoir-faire pour améliorer l’efficacité énergétique dans les villes européennes.

Liens

Inauguration de la chaufferie à bois (ville de Besançon)

Auteur

avatar Christophe Magdelaine / notre-planete.info - Tous droits réservés

6 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

Couque Fontenoy la Joute 54 le 17/02/2006, 23:43
Bravo à la ville de Besançon mais: le bois est-il éternellement renouvellable?alerte
Coraly, Bordeaux 33 le 22/02/2006, 14:11
Je félicite la ville pour cet engagement fort en faveur de l'environnement. Je m'interroge cependant : si de nompbreuses collectivités et particuliers se mettaient à se chauffer au bois, cela ne nécessiterait-il pas plusieurs planètes comme la notre en surface cultivable pour le bois ? La même question se pose pour les biocarburants qui nécessiteraient, si leur utilisation se généralisaient, d'immenses surfaces de (mono)culture intensive pour fournir la matière première, avec toute la pollution et l'appauvrissement de la biodiversité que cela représente. Qu'en pensez-vous ?alerte
Raphaël, Lille Nord le 23/02/2006, 01:05
Sans être parfait le chauffage au bois peut remplacer une partie des énergies fossiles, il me semble que c'est de l'ordre de 5 % de l'énergie consommée en France ; le bois utilisé provient de déchets de la filière, éventuellement en concurrence avec d'autres usages (papier, panneaux) ou de matières de faible valeur correspondant à l'excédent de l'accroissement annuel des forêts (bois d'éclaircies non récolté habituellement et qui est donc récupéré au lieu de pourrir sur place et de restituer du CO2 inutilement dans l'atmosphère. En ce sens il s'agit d'une énergie renouvelable à presque 100% car il faut aussi un peu d'énergie pour la récolte et le transport, comme pour extraire le pétrole ! Dans certains contextes (sols pauvres par exemple, ou à l'inverse production intensive sur sols enrichies) la question des minéraux exportés peut se poser. Pour être complet il faut quant même dire que la combustion du bois dans une grosse chaufferie est presque parfaite, en tous cas bien plus propre et avec un bien meilleur rendement que dans une cheminée à foyer ouvert ou lorsque l'on brule les rémanents à l'air libre ! Voir le site de l'ADEME "bois énergie"... et ne soyons pas trop puristes, ou bien rajoutez 2 pulls et voyagez en vélo !alerte
Philippe de troyes le 11/03/2006, 23:10
j'encourage très fortement la france, l'europe et le monde à suivre ce genre d'initiative !alerte
KOUANTCHO KADJI Clément Fulbert le 20/05/2012, 20:46
je voudrais avoir des informations sur le chauffage automatique des viande avec pour élément chauffant le "bois". ainsi, je voudrais aussi avoir le schéma de réalisation. je réside à Douala Cameroun et mon sous couvert est NGOUOKO Graciette elle travail à FIMEX International BP: 3224 Douala-Cameroun. j'aimerais si possible avoir ces informations le plutôt possible.

KOUANTCHOalerte
Marcel le 21/05/2012, 02:41
En Guyane et dans d'autres départements et pays, ils brûlent des milliers de tonnes de sciure de bois et déchets de bois, les bois sur les chantiers de routes et autres sont brûlés.....
Donc gaspillages et pollutions++++
Je me répète, le chien qui court après sa queue.....Hé Oui...
Et comme Marine - Dalida, chantons paroles paroles paroles.....alerte

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus