^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

1er site français en environnement
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
3 800
Partager
par mail
Mercredi 16 avril 2014, 25 117 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Tchat environnement et sciences

Vous devez être membre du site et connecté
pour afficher le tchat et y participer

Marre de la PUB dans
votre boîte aux lettres ?

Imprimez et collez notre étiquette STOP PUB sur votre boîte aux lettres et respirez !

Sondage Avril 2014

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

Métaux rares : le début d'une contamination des milieux aquatiques

Dernières actualitésAlerte mailFlux RSS / webmasters

3 800 lectures / 6 commentaires07 février 2013, 09 h 53

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/72025.htm

eau_source© C. Magdelaine / notre-planete.info

Les terres rares sont des métaux (ex : yttrium, lutécium) aux propriétés chimiques, physiques et magnétiques particulières. Ils sont fondamentaux pour la fabrication d'appareils électroniques comme les téléviseurs ou les ordinateurs, mais aussi les transformateurs électriques et les éoliennes.

La Chine assure 95% de la production mondiale, et leur utilisation est en augmentation dans le monde entier. Cependant, cette forte hausse de la consommation de terres rares est de plus en plus perceptible dans l'environnement : les rivières en sont chargées dans de nombreux pays.

Une nouvelle étude menée par les géochimistes Michael Bau et Serkan Kulaksiz de l'Université Jacobs de Brême montre que le Rhin est contaminé par du lanthane et du samarium. La pollution se mesure en tonnes et provient des effluents industriels. Les contaminants atteignent généralement la mer du Nord, mais peuvent également se retrouver dans le réseau d'eau potable. Les concentrations mesurées dans le fleuve ne sont pour le moment pas alarmantes, quand bien même les concentrations mesurées au niveau des points de rejets soient supérieures au niveau pour lequel des effets écotoxicologiques sont connus.

Compte tenu de la consommation sans cesse croissante de terres rares, il est à craindre que ce type de pollution ne soit que le début d'une importante contamination de nombreux fleuves, lacs et aquifères à travers le monde.

Dans leur version brute, les minerais issus des terres rares ont des concentrations en métal souvent inférieures à 0,1%.

Rédacteur

Clément Guyot

Référence

Anthropogenic dissolved and colloid/nanoparticle-bound samarium, lanthanum and gadolinium in the Rhine River and the impending destruction of the natural rare earth element distribution in rivers ; Serkan Kulaksız, Michael Bau - Earth and Space Science Program, Jacobs University Bremen, Campus Ring 1, 28759 Bremen, Germany

Origine

BE Allemagne numéro 598 (23/01/2013) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/72025.htm

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de notre-planete.info

6 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

avatar pandore - 07/02/2013, 10:20

c''est la fin d'un monde ,nous sommes très faibles devant le capitalisme déferlant
seul l'espoir peut encore nous soutenir

Pandorealerte

avatar Christophe Magdelaine - 07/02/2013, 10:37

Notons que cette contamination est soutenue par notre consommation effrénée de produits technologiques rapidement obsolètes. Cf :
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3466_iPhone5_degradation_environnement.phpalerte

avatar Jean-luc Bocquet - 07/02/2013, 13:28

Certes, mais sans ces appareils électroniques que ferait l'homme moderne ?
Ces appareils qui ont du mal à suivre la technique théorique et qui sont déjà obsolètes souvent même avant d'avoir été produits.
Plus un moins un comme d'habitude.
Avec une petite déperdition au passage qui fait que le zéro résultant de l'opération penchera plutôt du côté du moins un...
Dualité, dualité, quand tu nous tiens...
L'idéal serait de ne pas avoir de conscience.
Une lobotomie généralisée !
La voilà la solution !
Profonde pensée issue d'un séjour prolongé au petit coin...alerte

avatar Aurorin - 07/02/2013, 14:36

Il est à noter que les éléments des terres rares font parties des réserves en voie d'épuisement. 20 à 30 ans maximum si l'on reste dans le mode de consommation actuel.
C'est un facteur de pollution important mais pas essentiel comparé à d'autres bien plus alarmants.alerte

avatar Erdovin - 07/02/2013, 18:30

"La pollution se mesure en tonnes et provient des effluents industriels." Quels abrutis, ça vaux plus cher que l'or, ces métaux!!!!alerte

avatar yves walle godewaersvelde - 07/02/2013, 21:04

je suis d'accord avec Aurorin et participe activement dans tous les domaines cruciaux. Les éléments de terre rares et les pollutions qu'elles amènent, bien qu'à prendre en compte, sont loin malheureusement parmi les priorités...alerte

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus