^ Publicité ^

1er média web de réinformation en environnement, écologie, nature et sciences de la Terre, depuis 2001

rss
17 951
Partager
par email
Samedi 22 novembre 2014
52 connectés / 4 600 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité ^

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

notre-planete.info sur Facebook notre-planete.info sur Twitter notre-planete.info sur Google +

^ Publicité ^

Sondage Novembre 2014

^ Publicité ^

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

Baisse de 10% des émissions de CO2 des voitures neuves dans l'UE

Dernières actualitésAlerte mailToutes les actualitésProposer un article

17 951 lectures / 2 commentaires25 février 2004, 14 h 25

Les émissions de CO2 des voitures particulières neuves commercialisées dans l'UE ont diminué de 10,8% entre 1995 et 2002.

Le 4e rapport annuel sur les émissions de CO2 des voitures neuves, adopté le 12 février par la Commission européenne, indique que l'industrie automobile a progressé dans la réalisation de ses engagements découlant des accords volontaires passés avec la Commission en vue de la production de voitures émettant moins de CO2.

L'objectif de l'UE est de parvenir à une réduction de 35% d'ici à 2010 au plus tard. Si les constructeurs européens et japonais sont en passe de satisfaire à leurs engagements, l'industrie automobile coréenne est quelque peu à la traîne. Le transport routier est responsable de plus d'un cinquième de toutes les émissions de CO2 dans l'UE, les voitures particulières représentant plus de la moitié de ces émissions. Le CO2 étant la principale cause du changement climatique, il est d'une importance capitale que les constructeurs automobiles s'attachent à leur objectif et continuent à réduire les émissions.

Commentant la réduction, la Commissaire à l'environnement, Margot Wallström, a déclaré : « C'est important, car les émissions du secteur des transports sont en augmentation. Depuis 1990, la hausse est de 20%! Si nous voulons atteindre nos objectifs de Kyoto, nous devons abaisser les émissions de CO2 dues aux transports. Tirer parti des innovations technologiques qui permettent de réduire les émissions de CO2 des voitures particulières est un des principaux moyens d'y parvenir.»

Le Commissaire chargé des entreprises et de la société de l'information Erkki Liikanen a déclaré: "Les bons résultats obtenus en particulier par l'ACEA(1) et la JAMA(2) depuis 1995 me semblent encourageants. Les constructeurs soulignent que les objectifs sont extrêmement ambitieux, mais les résultats atteints jusqu'à présent démontrent qu'ils prennent leurs engagements au sérieux. En ce qui concerne la KAMA(3), la Commission compte la voir intensifier son effort et rattraper rapidement son retard sur les deux autres associations."

Les conclusions du rapport

L'engagement des associations de constructeurs européens, japonais et coréens sur la réduction des émissions de CO2 à 140 grammes par kilomètre d'ici à 2008/2009 est la pierre angulaire de la stratégie de 1995 de l'UE en vue de la réduction des émissions de CO2 des voitures particulières neuves de 186g/km en 1995 à 120g/km en 2010 au plus tard.

Le 4e rapport annuel de la Commission sur l'efficacité de la stratégie communautaire pour la réduction des émissions de CO2 des voitures particulières neuves indique que l'industrie automobile progresse dans la réalisation de ses engagements:(4)

 Émissions de CO2en 2002 Réduction en 2002 par rapport aux niveaux de 1995 Cibles provisoires indicatives
ACEA 165 g/km

(163 g/km)

10,8%

(12,1%)

165-170g CO2/km en 2003
JAMA 174g/km11,2%165-175g CO2/km en 2003
KAMA183g/km7,1%165-170g CO2/km en 2004


La Commission a utilisé pour la première fois dans son rapport annuel 2002 des données fournies par les États membres. Auparavant, ces données étaient fournies par les associations de constructeurs automobiles elles-mêmes. Le tableau indique les chiffres de l'ACEA.

L'ACEA et la JAMA sont parvenus à de bonnes diminutions des émissions depuis 1995. L'ACEA a atteint dès 2000 la gamme-cible intermédiaire fixée pour 2003, et se trouve à présent tout en bas de cette gamme. La JAMA est entrée dans sa gamme-cible en 2002.

Les résultats de la KAMA sont encore insatisfaisants. Bien que le retard ait été en partie rattrapé au cours des deux dernières années, le risque est réel que la KAMA ne parvienne pas à atteindre sa gamme-cible pour 2004, car il ne lui reste plus que deux ans pour combler un retard de 13 g/km.

La Commission a attiré à plusieurs reprises l'attention de la KAMA sur cette question, et celle-ci a reconfirmé son engagement à atteindre ses cibles.

Toutefois, les trois associations devront déployer un effort supplémentaire pour intensifier la réduction moyenne annuelle et ainsi atteindre les 140g CO2/km d'ici 2008/2009. Au cours des années restantes, la réduction annuelle moyenne doit être de 2,5% pour l'ACEA, de 2,8% pour la JAMA et de 3,4% pour la KAMA.

Hausse des ventes de voitures diesel

Toutes les associations ont connu une nouvelle hausse de la part des voitures diesel dans leurs ventes respectives au cours de la période sous rapport, comme cela était prévu à court terme. En ce qui concerne l'objectif 2008-2009, les associations ne devraient pas l'atteindre par une simple hausse de la part du diesel, mais par des développements technologiques et des modifications du marché liées à ces développements.

Bien que les voitures diesel émettent moins de CO2 que les versions essence, elles rejettent par contre des particules qui nuisent à la santé humaine, ce qui préoccupe la Commission. On peut s'attendre à ce que de nombreux États membres ne respectent pas les nouvelles valeurs limites sur 24 heures pour la concentration de particules, applicables à partir de 2005. La réduction des émissions de particules diesel est donc une priorité si l'on présume que le parc diesel n'évolue pas, et encore plus si l'on table sur une nouvelle augmentation de ce parc. La technologie nécessaire (notamment les filtres) existe. Récemment, la Commission a commencé à travailler sur des limites d'émissions applicables aux voitures (EURO 5) qui entreraient en vigueur vers 2010. Les émissions de particules provenant des véhicules diesel sont une des questions clés dans le cadre de ces travaux.

Les engagements de l'industrie automobile

Dans le cadre de l'accord, l'ACEA s'est engagée en 1998 à réduire les émissions de CO2 de voitures neuves, suivie par la JAMA et la KAMA en 1999. Ces trois associations représentent approximativement 99% du marché automobile de l'UE : quelque 86,4% de toutes les voitures neuves immatriculées dans l'UE en 2002 étaient européennes, 11,1% japonaises et 2,4% coréennes.

Toutes les trois associations se sont engagées à atteindre les mêmes émissions de CO2, soit 140g/km en moyenne pour les voitures neuves vendues dans l'UE.

L'objectif de 140g CO2/km est à atteindre dans les 10 ans par les constructeurs, soit en 2008 dans le cas de l'ACEA, 2009 dans le cas de la JAMA et de la KAMA. En outre, des cibles indicatives non contraignantes ont été fixées, à atteindre dans les quatre à cinq premières années, afin de mesurer l'efficacité de la stratégie mise en oeuvre.

Les trois associations se sont engagées à réaliser leurs objectifs de réduction principalement par le développement technologique et les modifications du marché liées à ces développements.

Situation concernant la stratégie de l'UE

La différence entre l'objectif de 140g/km et l'objectif de l'UE de 120g/km doit être atteinte par deux mesures supplémentaires : la législation de 1999 sur l'étiquetage concernant la consommation de carburant et des mesures fiscales. Des informations sur la consommation de carburant et les émissions de CO2 des voitures neuves proposées à la vente ou au crédit-bail doivent être mises à la disposition des consommateurs. Il convient de promouvoir les véhicules économes en carburant par des mesures fiscales.

Étiquetage sur la consommation de carburant : tous les États membres, à l'exception de l'Allemagne, ont transposé la directive de 1999 concernant la disponibilité d'informations sur la consommation de carburant et les émissions de CO2 à l'intention des consommateurs lors de la commercialisation des voitures particulières neuves (1999/94/CE). La Commission attend à présent les rapports de mise en oeuvre, que les États membres sont tenus de remettre en application de la directive. En septembre 2003, la Cour européenne de justice a invité l'Allemagne à transposer la directive sans plus de retard.

Mesures fiscales : En septembre 2002, la Commission a publié une proposition de taxe sur les voitures particulières (COM/2002/421) dans laquelle elle recommandait, entre autres, que le Conseil adopte une législation dans laquelle la fiscalité des automobiles (immatriculation et taxe annuelle de circulation) serait fondée sur les émissions de CO2. Le Parlement européen a réagi positivement à cette proposition. Le Conseil a entamé les discussions en mai 2003, mais ne les a pas encore finalisées. La Commission devrait publier en 2004 une proposition sur la fiscalité future des voitures particulières.

Prochaines étapes

À la fin de l'année dernière, l'ACEA et la JAMA ont soumis des rapports sur les possibilités d'aller au-delà de leur objectif de 140g/km d'ici à 2008 et 2009, respectivement. En s'engageant sur de nouveaux objectifs après 2008-2009, elles aideraient l'UE à atteindre sa propre cible de 120g/km. La Commission étudie actuellement ces rapports et envisage de publier une nouvelle communication à ce sujet d'ici quelques mois.

Liens

Le rapport et des informations complémentaires sont disponibles à :
La stratégie de l’Union européenne pour réduire les émissions de CO2 des voitures particulières
pollutant emissions EMISSIONS AND GLOBAL WARMING (en anglais)

(1) LACEA est lassociation des constructeurs automobiles européens, qui comprend Alfa Romeo, Alpina, Aston Martin, Audi, Bayerische Motoren Werke , Bentley, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Daimler, Ferrari., Fiat, Ford, General Motors, Jaguar, Jeep, Lamborghini, Lancia-Autobianchi, Land-Rover, Maserati, Matra, Mcc (Smart), Mercedes-Benz, Mini, Opel, Peugeot, Porsche, Renault, Rolls-Royce, Saab, Seat, Skoda, Vauxhall, Volkswagen et Volvo.

(2) La JAMA est lassociation des constructeurs automobiles japonais, qui comprend Daihatsu, Honda, Isuzu, Lexus, Mazda, Mitsubishi, Nissan, Subaru, Suzuki et Toyota.

(3) La KAMA est lassociation des constructeurs automobiles coréens, qui comprend Daewoo, Hyundai, Kia et Ssangyong.

(4) Les développements technologiques qui ont contribué aux réductions sont principalement l'introduction des moteurs diesel à injection directe à grande vitesse et dans une moindre mesure les moteurs à essence à injection directe, la transmission variable continue, les soupapes à levée variable et d'autres améliorations techniques, ainsi que les véhicules à carburants de substitution et les véhicules bicarburants. Depuis 2000, lACEA et la JAMA ont mis sur le marché des voitures particulières émettant 120 g CO2/km ou moins. LACEA a atteint plus de 580 000 immatriculations de ces modèles, et la JAMA environ 44 000 immatriculations en 2002. La KAMA na pas encore mis sur le marché de véhicules similaires.

Auteur

© Communautés européennes, 1995-2013

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de notre-planete.info. Elles contribuent au débat

2 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

Linda le 10/03/2008, 00:33
ça serre a rien de dire qu'on va faire quelque chose pour faire jolie,il faut agir aussi!!!!!!!

Agissez au lieux de lancé de belles paoles de belles promesses.

Tous le monde est concerné,c'st notre vi futur qui est en danger!!!!!!
Alors agissons.............alerte
Safiana algerie le 18/06/2008, 12:51
si chacun de nous prend au sérieux la gravité de la situation actuelle et des conséquences des émissions des gaz à effet de serre (sur nous et nos enfants et ceux qui viendront après), il sera surement que c'est de sa responsabilité et de celle des autres bien évidement de l'état en premier lieu; mais essayant d'agir par soit même, il y a toujours un moyen:
*j'utilise pas ma voiture 1 fois/semaine
*je plante un arbre là ou je peux......
alerte

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus