^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

1er site français en environnement
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
31 072
Partager
par email
Mercredi 23 avril 2014, 6 956 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Tchat environnement et sciences

Vous devez être membre du site et connecté
pour afficher le tchat et y participer

Marre de la PUB dans
votre boîte aux lettres ?

Imprimez et collez notre étiquette STOP PUB sur votre boîte aux lettres et respirez !

Sondage Avril 2014

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

La population française atteint 65 millions d’habitants

Dernières actualitésAlerte mailFlux RSS / webmasters

31 072 lectures / 15 commentaires20 janvier 2011, 10 h 50

population© C. Magdelaine / notre-planete.info

Selon une étude de l'INSEE, pour la première fois dans l'histoire de la France, sa population a dépassé les 65 millions d'habitants.

Au 1er janvier 2011, la population française a dépassé pour la première fois les 65 millions d'habitants : 63,1 millions de personnes vivent en métropole et 1,9 million dans les départements d'outre-mer. C'est dix millions d'habitants de plus qu'en 1981, et vingt millions de plus qu'en 1958. Avec les 795 000 habitants des collectivités d'outre-mer (Polynésie française, Nouvelle-Calédonie, Mayotte, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis et Futuna, Saint-Martin et Saint-Barthélemy), la population de l'ensemble des territoires français atteint 65,8 millions.

L'Union européenne à 27 compte 501 millions d'habitants au 1er janvier 2010. Avec 13 % de la population européenne, la France est le deuxième pays le plus peuplé derrière l'Allemagne, dont la population décroît légèrement depuis 5 ans, (81,8 millions d'habitants), et devant la Grande-Bretagne et l'Italie (respectivement 62,0 et 60,3 millions d'habitants au 1er janvier 2010).

L'excédent des naissances sur les décès : principal moteur de la croissance démographique

La population française continue de croître en 2010 au même rythme que les trois années précédentes. Il y a ainsi 358 000 personnes de plus en France entre le 1er janvier 2010 et le 1er janvier 2011, soit une augmentation de 0,55 % de la population.

Le solde naturel (différence entre les naissances et les décès) est estimé à 283 000 personnes. Il est légèrement supérieur à celui de l'an dernier. Le nombre de décès (545 000) est très légèrement inférieur à celui de 2009, année touchée par une forte épidémie de grippe en janvier, mais il se situe dans la moyenne des dernières années.

Le solde migratoire est estimé à 75 000 personnes en plus pour 2010. La forte contribution du solde naturel à l'évolution de la population est un trait particulier à la France ; dans la plupart des autres pays européens, l'apport du solde naturel à la croissance démographique est moindre que celui du solde migratoire, notamment en Europe du Sud et de l'Est.

Une forte fécondité imputable aux femmes de plus de 30 ans

En 2010, 828 000 bébés sont nés en France, dont 797 000 en métropole. C'est autant qu'en 2006 ou 2008, années record parmi ces vingt-cinq dernières années. En France métropolitaine, le nombre de naissances n'a en effet jamais dépassé 800 000 depuis 1980 et 1981, deux années exceptionnelles depuis la fin du baby-boom en 1973.

Dans la tendance des années précédentes, la fécondité se maintient ainsi à un haut niveau en France. Alors même que le nombre de femmes âgées de 20 à 40 ans a baissé, il est né en 2010 20 000 bébés de plus qu'il y a dix ans. L'indicateur conjoncturel de fécondité(1) atteint ainsi son plus haut niveau en France depuis la fin du baby-boom, avec 2,01 enfants par femme.

En 2010, la progression de la fécondité est imputable en totalité aux femmes de plus de 30 ans, et surtout à celles de 35 ans ou plus. L'âge moyen à l'accouchement augmente et atteint 30 ans en 2010.

La progression de la fécondité, quasi-générale en Europe depuis dix ans, est beaucoup moins marquée en 2009 (dernière année disponible) : la fécondité diminue par exemple en Allemagne, en Autriche ou en Espagne, alors qu'elle était déjà basse dans ces pays. En Europe, les femmes ont 1,6 enfant en moyenne en 2009, soit un niveau bien inférieur à celui de la France.

L'espérance de vie continue d'augmenter

L'espérance de vie à la naissance(2) progresse de quatre mois en 2010, aussi bien pour les hommes (78,1 ans) que pour les femmes (84,8 ans). Depuis 15 ans, l'espérance de vie progresse très régulièrement, notamment pour les hommes, en dehors de quelques accidents dus aux aléas climatiques. L'espérance de vie des Françaises est largement supérieure à celle des Européennes (82,6 ans). Seules les Espagnoles peuvent espérer vivre aussi longtemps. L'espérance de vie des hommes se situe également au-dessus de la moyenne européenne (76,7 ans en 2009).

Un Français sur six a plus de 65 ans

La population française continue de vieillir sous le double effet de l'augmentation de l'espérance de vie et de l'avancée en âge des générations nombreuses du baby-boom. Au 1er janvier 2011, l'âge moyen des hommes en France atteint 38,9 ans et celui des femmes 41,9 ans. Tous sexes confondus, l'âge moyen en France dépasse 40 ans alors qu'il était tout juste inférieur à 37 ans il y a 20 ans. Les personnes de 65 ans ou plus représentent 16,8 % de la population, proportion comparable à la moyenne européenne. L'Allemagne est le pays où le poids des seniors est le plus élevé ; l'Irlande celui où il est le plus faible. En Allemagne, 20,7 % de la population a plus de 65 ans au 1er janvier 2010, soit quasiment deux fois plus qu'en Irlande (11,3 %). En France, les générations nombreuses du baby-boom (1946-1973) n'ont pas encore atteint l'âge de 65 ans. Mais dès l'an prochain, les premiers baby-boomers atteindront cet âge, ce qui contribuera à augmenter fortement la part des seniors dans la population française.

Faut-il se réjouir de ces données ?

L'Etat, à travers l'éducation nationale, les médias et les décideurs n'ont eu de cesse, depuis la fin du baby boom, de souligner le déclin démographique de notre pays : la France ne fait pas assez d'enfants ! L'indice de fécondité est bien trop faible ! A terme nous étions condamnés à disparaitre, la main d'œuvre viendrait à manquer et la grandeur de notre pays déclinerait... Les données de cette étude et l'importance du chômage en France montre qu'il n'en est rien.

Cette vision assez archaïque d'un pays à forte population sert un modèle de société basé sur la consommation toujours plus forte d'une population toujours plus nombreuse afin d'entretenir l'intouchable « moteur du développement » qu'est la croissance économique. Cependant, les crises financière, économique et environnementales montrent avec force que ce modèle obsolète doit être dépassé.

Notes

  1. L'indicateur conjoncturel de fécondité est la somme des taux de fécondité par âge observés une année donnée. Cet indicateur donne le nombre moyen d'enfants qu'aurait une femme tout au long de sa vie si les taux de fécondité observés à chaque âge l'année considérée demeuraient inchangés. Il est parfois exprimé en « nombre d'enfants pour 100 femmes ». Le taux de fécondité à un âge donné (ou pour une tranche d'âge) est le nombre d'enfants nés vivants des femmes de cet âge au cours de l'année, rapporté à la population moyenne de l'année des femmes de même âge.
  2. L'espérance de vie à la naissance est égale à la durée de vie moyenne d'une génération fictive qui connaîtrait tout au long de son existence les conditions de mortalité par âge de l'année considérée.

Source

Bilan démographique 2010. La population française atteint 65 millions d'habitants - INSEE

Auteur

avatar Christophe Magdelaine / notre-planete.info - Tous droits réservés

15 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

avatar JCC chartres - 20/01/2011, 22:48

D'accord avec votre analyse
Ce soir dans un débat télévisé entre Valls et Copé sur les trente-cinq heures, la compétitivité et blabla et blabla ces messieurs nous ont une fois de plus montré que leur vision restreinte ne leur permet pas d'apercevoir la limite qu'est en train d'atteindre notre civilisation de goinfres. L'empreinte écologique de l'humanité est trop grande et s'accroit sans cesse.Seules deux variables existent : le nombre d'individus et la taille de la part de chacun (sa richesse). La diminution d'un ou des deux facteurs simultanément doit se faire volontairement et de manière juste sinon cela se fera dans la barbarie.alerte

avatar Olivier - 22/01/2011, 12:03

On critique souvent la Chine, mais rien que pour le fait des contrôles des naissances, la Chine est un pays respectable.
En France, due à une natalité soit disante trop faible, on va favoriser l'immigration et le taux de natalité, alors même que nous sommes plus de 65 millions ! Même si le taux de natalité tomberait à 0,5, il faudrait plusieurs siècles pour voir une réduction...

Il serait vraiment temps que les "élites" se penchent sur ce problème, 7 milliards, ce serait possible, mais pas dans ces conditions, pas avec cet égoïsme, pas avec ce mode de production..alerte

avatar reith - 22/01/2011, 12:27

quelle honte : la France devient le premier destructeur européen de la planète...

il n'y a qu'un seul problème grave sur notre petite planète : c'est la monstrueuse pression démographiquealerte

avatar chivrac saintry - 22/01/2011, 18:01

surement pas,je crains le pire pour les terres agricoles,dangeralerte

avatar terrien - 22/01/2011, 18:12

la surpopulation + la surconsommation détruisent la planète, donc cessons de nous reproduire (pendant un moment), consommons moins/mieux et achetons (à plusieurs) des terrains pour sauvegarder la biodiversité..., empêcher la (l'auto-)destruction !alerte

avatar Paris - 23/01/2011, 08:15

où l'inconscience devient criminèle...alerte

avatar saintry marc - 23/01/2011, 18:25

a quoi serve les naissances,,,,,à rien,sinon vivre en esclave ,dans un monde ou les injustices sont nombreuses,et la mort présentealerte

avatar Hervé - 28/01/2011, 22:11

A saintry marc@ Heureusement que vos parents n'ont pas tenu le même raisonnement que vous!alerte

avatar c.f( 40 rue jean boyer) - 27/09/2011, 05:48

Maintenant la terre ne veau plu rien, elle non pourrie la vie tous les riche son tranquille mais tous les pauvre eux il doive se démerder (moi je dit sai plu une vie il faux pencé a tous le monde que tous soit équitable que tout ce passe mieux. alerte

avatar Sahiba - 27/09/2011, 13:30

Plus de 1,2 habitant à l'hectare.....!La Chine 1,4/ha.....?USA 0,32/ha
Il me semble que; soit il y a un manque d'école soit il n'est plus nécessaire d'apprendre l'orthographe de notre belle langue française...enfin..TOUT doit changer!
Alors si on ajoute à la métropole l'explosion démographique dans les DOM/TOM là nous battons les records!
Faites des enfants encore et encore en tout bon égoïste que vous êtes.....
ON NE VEUT PAS COMPRENDRE!alerte

avatar bry - 02/01/2012, 15:42

Quelle catastrophe! et le plus déprimant, c'est tous les cocoricos déplacés qu'on va entendre à cette occasion!alerte

avatar axel morizet. castelmoron - 07/02/2012, 16:54

ajoutez une espérance de vie qui passe de 60 à 80ans entre 1945 et aujourd'hui;rnà une population qui passe de 42 millions en 1950 à 65 millions en 2012; à une exigence de solidarité toujours accrue;rn et vous avez l'explication principale de la dette, exponentielle , de la france.alerte

avatar Ricou Suisse - 31/05/2012, 18:10

C'est bien ! Plus que 35 millions et nous atteindrons la barre des 100 millions. Les enfants de la France ne sont pas assez nombreux en France et dans le monde. S'il y'a des pays qui doivent décroître leur population ou en tout cas diminuer leurs naissance c'est plutôt l'Allemagne, Le Royaume-Uni, les Pays-Bas, les Etats-Unis, les Canadiens anglais ..., puis les Asiatiques, les Sud-Américains, les Africains, les arabes ...
Pour protéger la planète il faut déjà commencer par changer ses habitudes quotidiennes.alerte

avatar Marcel Gérin - 31/05/2012, 20:55

65 millions en France ou 65 millions de FRANCAIS...? Hein.....!!!
Participez à la surpopulation mondiale, continuez, procréez, faites des gosses, mais attention, gardez en mémoire qu'il est fort probable et même possible que vous ou vos enfants produiront tout simplement ce qu'on appelle, "de la chair à canons"...Pourquoi...?
Les raisons sont multiples et des plus variées....!
Mais n'y pensez pas et surtout n'écoutez pas ceux qui voient l'avenir avec lucidité! (sans délirer, comme souvent accusés!)alerte

avatar blablabla limousin - 05/12/2012, 22:57

allons enfants de la patrie le jour de gloire est arrivée contre nous de la tyranie l'étendard sanglant est levé l'étendard sanglant est levé entendez vous dans nos campagnes rugirent ces féroces soldats qui viennent jusque dans vos bras égorgez vos fils et vos compagnes aux armes citoyens formez vos bataillons marchon marchons qu'un sang impure appreuve nos sillons
Rouget de lille si tu nous entends!alerte

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus