^ Publicité ^

1er média web francophone en environnement, écologie, nature
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
10 770
Partager
par email
Lundi 20 octobre 2014, 29 314 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité ^

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

notre-planete.info sur Facebook notre-planete.info sur Twitter notre-planete.info sur Google +

^ Publicité ^

Sondage Octobre 2014

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

Un nuage de pollution impressionnant au-dessus de l'Est de la Chine

Dernières actualitésAlerte mailToutes les actualitésProposer un article

10 770 lectures / 10 commentaires19 octobre 2010, 10 h 41

smog_Chine_102010Le 8 Octobre 2010, les satellites Aqua et Terra de la NASA ont capturé cette image en couleur naturelle du smog en Chine. Celui-ci est visible via le nuage blanc laiteux et gris couvrant le centre de l'image, tandis que les nuages blancs plus lumineux sur les bords sont des nuages naturels.
© NASA

Il y a quelques jours, un nuage de pollution spectaculaire s'est formé au-dessus de l'Est de la Chine. A l'origine : la conjonction de hautes pressions météorologiques et d'émissions industrielles soutenues.

Un système anticyclonique basé au-dessus de la Chine orientale, a permis à la pollution de l'air de stagner et de s'accumuler pendant presque une semaine. Résultat : un nuage brun de 800 km de large sur 900 km de long s'est constitué au dessus de la capitale Beijing. Le 9 et 10 octobre 2010, le centre national de surveillance de l'environnement de la Chine a déclaré que la qualité de l'air était "mauvaise" à "dangereuse" autour de Pékin et dans 11 provinces de l'Est. Par conséquent, les citoyens ont été invités à se protéger.

Cette pollution a vraisemblablement été causée par l'augmentation d'émissions provenant de plusieurs sources : brûlis, usines et véhicules motorisés.

Ainsi, de très fortes concentrations en dioxyde de soufre (SO2) ont été détectées par les instruments satellites de la NASA au début du mois d'octobre. Le SO2 provient du soufre, une impureté qui est contenue dans presque tous les combustibles fossiles, notamment le fuel et le charbon ; leur combustion oxydant le soufre en oxyde de soufre. Ce gaz est à l'origine des pluies acides.

Les principales sources de ce gaz sont les centrales thermiques comme les centrales au charbon, les centres de production de chauffage, et les grosses installations de combustion de l'industrie comme les fonderies qui fondent les minerais pour en extraire les métaux utilisables.

Les satellites ont également montré d'importantes concentrations en aérosols, la plupart du temps des suies et des particules noires de carbone, issues des feux de végétation et de la combustion des hydrocarbures fossiles. Ces particules, particulièrement nocives pour la santé, sont capables d'absorber la lumière du soleil et de réchauffer l'atmosphère. En fait, l'air était si épais, qu'à certains moments, il n'était plus possible de voir le soleil le midi. Ce qui n'a pas manqué d'engendrer des accidents de la circulation vu le manque de visibilité, parfois réduite à seulement 100 mètres ! Les autorités chinoises ont déploré au moins 32 morts.

Cette pollution participe à la formation du nuage brun d'Asie qui apparaît en hiver au-dessus d'une partie du continent. Ce nuage de pollution, d'une épaisseur de 3 kilomètres, s'étend sur une zone équivalente à sept fois l'Inde.

Une étude(1) publiée plus tôt dans l'année dans Atmospheric Chemistry and Physics, a mis en évidence un certain nombre d'observations notables dans les émissions de dioxyde de soufre en Chine depuis 2000 :

  • De 2000 à 2006, les émissions totales de dioxyde de soufre en Chine ont augmenté de 53 %, passant de 21,7 à 33,2 millions de tonnes, un taux de croissance annuel de 7,3 % par an.
  • Géographiquement, les émissions du nord de la Chine ont augmenté de 85 % alors que celles provenant du sud du pays ont augmenté de 28 %.
  • Depuis 2006, les émissions ont commencé à baisser, principalement grâce à la mise en place à grande échelle de dispositifs de désulfuration des gaz de combustion(2) dans les centrales électriques.

Heureusement, un front froid a dispersé le nuage de pollution le 11 octobre. Toutefois, cet évènement montre l'importance de la pollution émise par la Chine, devenue "l'usine du monde". Si la France peut se targuer d'avoir très nettement diminué ses émissions industrielles, c'est aussi grâce à la délocalisation de sa production.

Notes et références

  1. Sulfur dioxide emissions in China and sulfur trends in East Asia since 2000. – Published in Atmos. Chem. Phys. Discuss.: 6 April 2010
  2. La désulfuration de gaz de combustion (DGC) ou "Flue gas Desulphurization" (FGD) consiste à éliminer une grande part du SO2 (dioxide de soufre) généré par la combustion de combustibles fossiles employés dans les centrales électriques.

Source

Smog over China - NASA

Auteur

avatar Christophe Magdelaine / notre-planete.info - Tous droits réservés

10 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

Sam touraine le 19/10/2010, 15:28
Pffff et oui !!! On peut dire que la Chine pollue, on consomme chez eux, quand ce n'est pas la Chine, c'est l'Afrique, l'Océan ou l'Inde et j'en passe...

On en finira jamais de toutes ces pollutions !! C'est navrant.
alerte
Stephane bretagne le 19/10/2010, 16:10
la France "propre" par délocalisation de ses "poubelles".
Si la connerie se transformait en énergie: on aurait là une ressource inépuisable.
bref, et bien continuons la lutte!alerte
Lavoisier le 19/10/2010, 17:41
peut être que en fin de compte le front froid va nous r'envoyer le nuage d'içi quelques jours quand il aura fait le tour

faut attendre les observations des USA, à priori c'est les premiers concernésalerte
Denis. cinqueux le 23/10/2010, 12:22
@steph
Le jour ou la connerie est tombée ,beaucoup de personnes ne possédaient pas de parapluie...alerte
Hubert Kessler le 23/10/2010, 13:54
Et parce que c'est la Chine, il est apparemment politiquement incorrect d'en parler ou de prendre des sanctions unusiennes; du coup, les Chinois annihilent bien des efforts fait dans bien des pays !!!alerte
François GRENOBLE le 23/10/2010, 16:23
Dans un précédent article , un savant disait qu'il restait moions de cent ans à vivre à cette planète ? je crois .
Je crois qu'on est tous en bonne voie pour y parvenir !
Americaisns , Européens , Chinois , Indiens .. et autres tous solidaires pour que notre petit vaisseau spatial rejoigne aussi rapidement que possible la liste des planètes mortes -Quel cataclysme faudra-t-il donc subir pour que les consciences humaines se réveillent avant que l'irréversible ne se produise ?alerte
Terrien le 23/10/2010, 17:47
consommons moins, mieux, le plus possible local, bio, d'okaz...alerte
André Molsheim le 23/10/2010, 20:37
J'ai toujours pensé que la Chine était un "colosse aux pieds d'argile". Construire sa prospérité sur une surexploitation de l'environnement (et des hommes!) tout comme l'ont fait (et le font encore) nos pays ne peut avoir que des conséquences funestes. Et la Chine n'a pas encore notre niveau d'équipement. Imaginons que chaque foyer chinois s'équipe d'un ou deux véhicules, d'un ou deux écrans plats, achète une maison individuelle etc..... Certains se frottent sûrement déjà les mains, pensez, un marché prometteur, gigantesque. Ta démesure sera ta perte, "homo sapiens".alerte
Zantas51 reims le 25/10/2010, 14:57
hubert Kessler
Si on interdit à la Chine de polluer comment va-t-on consommer toutes les merdes qu' on fait fabriquer chez eux ...alerte
Ilhan planete mars tout seul(je pense) le 30/10/2010, 03:40
il suffit qui commercialise le mhd on serait pas la a payer l'essence! le petrole c une blaguealerte

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus