^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

1er site français en environnement
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
467 919
Partager
par email
Jeudi 24 avril 2014, 2 897 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Tchat environnement et sciences

Vous devez être membre du site et connecté
pour afficher le tchat et y participer

Marre de la PUB dans
votre boîte aux lettres ?

Imprimez et collez notre étiquette STOP PUB sur votre boîte aux lettres et respirez !

Sondage Avril 2014

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

L'éruption du volcan islandais Eyjafjöll suscite l'inquiétude

Dernières actualitésAlerte mailFlux RSS / webmasters

467 919 lectures / 259 commentaires23 mars 2010 ; révision : 17 avril 2010, 23 h 38

Eyjafjoll_eruption_032010.jpgEruption du volcan Eyjafjöll
© Örvar Atli Þorgeirsson

L'Islande est située au milieu de l'Atlantique sur la dorsale médio-océanique, à la divergence des plaques tectoniques eurasiatique et américaine. Cette situation exceptionnelle en fait l'une des régions tectoniques les plus actives du monde avec plus de 200 volcans et 600 sources d'eaux chaudes ! Si le pays exploite cette opportunité pour produire son électricité et alimenter son réseau de chaleur, une nouvelle éruption fissurale à proximité du glacier Eyjafjallajökull inquiète les volcanologues.

Le Volcan islandais Eyjafjöll (ou Eyafjalla) situé dans le sud de l'île, à seulement 160 km au sud-est de la capitale Reykjavik est un strato-volcan composé d'une alternance de couches de cendres, de lave et de roches éjectées par les éruptions antérieures. Il est entré en éruption dans la nuit de samedi 20 mars 2010. Recouvert par l'Eyjafjallajökull, une calotte glaciaire, ce volcan culmine à 1 666 mètres d'altitude. La dernière éruption de l'Eyjafjöll remonte à 1821. Elle avait alors duré plus d'un an.

L'éruption s'est produite sur un flanc du volcan, dans le cratère Fimmvurduhals, à 1100 m d'altitude, via une fissure de 800 mètres de long : des jets de lave s'élèvent à plus de 200 mètres de hauteur, accompagnés par une activité effusive où le magma atteint une température de plus de 1000 °C. Ce type d'éruption se traduit par des épanchements de lave qui, en refroidissant, donnent des basaltes de plateau.

Afin de protéger les populations, 600 personnes demeurant entre la localité agricole de Hvolsvollur et le village de pêcheurs de Vik ont été évacuées au plus fort de l'éruption.

Les risques encourus sont multiples

  • projections de cendres et de lave pouvant affecter notamment le transport aérien
  • émanations gazeuses mortelles (notamment pour le bétail qui paît)
  • inondations brutales et importantes, conséquence de la fonte du glacier qui recouvre le volcan

Ce dernier risque, de loin le plus inquiétant, est un lahar : la fonte du glacier sous l'effet de la chaleur engendre une coulée de matériaux volcaniques (débris, boue). On parle alors de lahars syno-éruptifs appelés aussi lahars primaires ou lahars chauds. La formation d'un lahar suite à l'éruption du volcan Nevado del Ruiz en 1985 dans la Cordillère des Andes avait entraîné la mort de 25 000 personnes, victimes de ce phénomène. C'est pourquoi, un état d'urgence a été déclaré dans la zone, même si aucun blessé ou dégât n'est à déplorer.

Dans la nuit du 22 au 23 mars, la rencontre du magma, qui remonte de la fissure, et du glacier qui la recouvre a entraîné une explosion. Une colonne de vapeur d'eau de 7 km de haut a alors émergé dans les airs ! De plus, une dizaine de petites secousses sismiques ont été enregistrées sous le glacier Eyjafjallajökull.

Une nouvelle montagne se forme

Les épanchements de lave qui s'accumulent en jaillissant de la fissure forment une nouvelle petite montagne. Reste donc à lui trouver un nom ! Auparavant, cette tâche était la responsabilité du Comité de toponymie islandais qui a déjà nommé de nouveaux éléments du paysage comme l'île de Surtsey, engendrée par une éruption sous-marine en 1963 et Eldfell, une montagne issue des cendres de l'éruption des îles Westman en 1973.
Dorénavant, le public est autorisé à faire des suggestions qui seront ensuite examinées par le National Land Survey of Iceland.

La peur du réveil du volcan Katla

Pour le moment, les volcanologues sont prudents car cette petite éruption fissurale, qui ne montre aucun signe d'affaiblissement, pourrait déclencher celle du volcan voisin, le Katla. Or, celui-ci à la réputation d'être un des volcans les plus dangereux d'Islande. Caché sous le glacier Myrdalsjökull dans le Sud de l'île, le Katla est entré pour la dernière fois en éruption en 1918. Une éruption du volcan Katla représente un risque majeur car une population relativement dense vit à ses pieds.

Localisation géographique du volcan Eyjafjöll

Source

Iceland Eruption Remains Stable - Iceland Review Online

Liens

Réveil d'un volcan en Islande après presque 200 ans de sommeil - RIA Novosti

Auteur

avatar Christophe Magdelaine / notre-planete.info - Tous droits réservés

259 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

Commentaires 1 à 25 sur 259

avatar Bouddha annecy - 23/03/2010, 16:05

Le volcanisme semble de plus en plus important ces derniers temps.alerte

avatar Christophe Magdelaine - 23/03/2010, 16:06

L'activité sismique égalementalerte

avatar Mélodie Québec - 23/03/2010, 19:51

Évidemment !! Car comme le mentionne la Bible:
'' Luc 21:11 :
Il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines; il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel. ''

Que Dieu vous bénisse.alerte

avatar DEHELVET, campagne vichyssoise - 23/03/2010, 23:10

C'est plus qu'inquiétant car, après la ceinture du Pacifique, et celle de l'Atlantique, voici que ça se rapproche de notre pays.

Pour l'instant, nous n'avons pas de séismes et venant de l'Islande un tel phénomène n'est pas si anormal que ça.

Pourvu que ça s'en tienne qu'à ça.

Bonne soirée à tous. DEHELVET.alerte

avatar kaly lille - 24/03/2010, 10:00

Il faudrait peut être arrêter de dire n'importe quoi dès qu'un phénomène naturel se produit. ( en réponse à mélodie québec). Le volcanisme est quelque chose de naturel te n'oublions pas que nous sommes avant tout sur du magma et que tout ça est quelque chose de naturel que des fois ça explose sinon le monde ne serait pas ce qu'il est. Arrêtons avec ces mauvaises visions pssimistes de fin du monde et profitons de la vie. bonne journée!!alerte

avatar zantas51 Reims - 25/03/2010, 10:34

prévisions de Zantas 25/03 pour Mélodie Québec
il y aura des tremblements de terre, des sécheresses, des pluies , du vent, en divers lieux du soleil, des nuages, de la neige, du tonnerre , du temps calme, de l' herbe verte, des pissenlits, des oiseaux qui chantent, de l' eau qui coule, qui gèle
et surtout il y aura toujours des gens croyant les conneries ancestrales ...alerte

avatar Didier Latappy - 25/03/2010, 11:04

Hélas, nous ne pouvons rien au volcanisme ; invoquer des prophéties aussi évidentes n'est que blabla, Mélodie. Par contre, nous pourrions peut-être faire un gros effort du côté gaz à effet de serre d'origine anthropique ... et là ? Nous ne faisons rien ... ou pas grand chosealerte

avatar CEOCONSEIL - 25/03/2010, 15:36

Il y a bien pire que les catastrophes naturelles : l'énergie nucléaire ,détenue par les humains devrait nous mobiliser, ...avons-nous choisi de vivre dans un monde d'armes toujours plus puissantes,? ....pour nous protéger, disent-il ? de nous-mêmes, certainement pas ....alerte

avatar coutand trets - 25/03/2010, 16:12

toujours autant de tolérance dans nos commentaires , qui visent plus à crtiquer les avis de chacun qu'a exprimer nos différents point de vue : les prophéties ne sont pas des inepties , elles existent et ont été creé pour nous mettre en garde de danger !! des métropoles aux pieds de volcans , au bord de la mer sous le niveau de la mer !juste du bon sens pour que l'homme comprenne qu'il n'est pas grand chose sur cette terre tellement accueillante que nous pourrissons un peu plus chaque jour !!!alerte

avatar rémi de la campagne rhone alpienne - 25/03/2010, 21:15

je ne trouve rien d'anormal à une activité volcanique en islande, l'ecrire est un pléonasme ; c est comme un tremblement de terre a los angeles...Pour répondre a dehelvet, l'islande fait partie de la "ceinture de feu de l'atlantique" ( qui est plus un arc situé aux antilles). laissons dame nature s'exprimer dans toute sa beauté et pour palier aux risques naturels arrêtons d'aller vivre la ou le danger est grand voir prévisble ( Merapi, Naples, ... la liste est très longue...)alerte

avatar Ladine Le Chesnay - 25/03/2010, 22:58

J'étais en Islande cet été et j'avoue que c'est surprenant de voir un contact si direct entre le feu et la glace.
Les islandais savent très bien qu'une éruption peut arrivée n'importe quand et certains s'attendaient à en avoir une dans les années qui viennent. Ils y sont préparés.
Les éruptions ne sont pas réellement leur principal problème. C'est la déforestation dû aux Vikings et le fait qu'aucun arbre ne puissent pousser depuis ce temps dans certaines zones, qui les inquiète le plus. alerte

avatar Charles - 26/03/2010, 10:49

Mélodie, la Bible c'est pour les croyants, la science est à priori athée et matérialiste, chacun respecte les positions de l'autre et nous sommes libre de croire ce que nous voulons, ce qui n'empèche pas de discuter.
Jésus voulait simplement nous montrer que les hommes subiraient encore des évènements qu'ils ne peuvent controler, et on le voit trés bien dans les maladies les famines et les tremblements de terre. Mais ces explications sont pour plus tard, quand Dieu décidera d'y mettre un terme, s'il existe,
Il y a dans le passé des grands hommes de science qui étaient croyants.alerte

avatar Strasbourg - 26/03/2010, 11:35

L'activité sismique et volcanique est en relation direct avec la thermodynamique de la planète.
....
Il y a des séismes et des éruptions tout les jours plus ou moins important, mais en ce moment plus que d'habitude.

Un volcan a vue naître l'Islande le même la fera disparaître..alerte

avatar Cécile, Haute-Savoie - 26/03/2010, 13:22

Je suis passée à Vik et dans le Hvolsvollur cet été. Quel choc, c'est impressionnant ! Je pense que les Islandais sont plutôt parés à ces éventuels irruptions et maîtrisent bien les alertes. Heureusement pas de dommages humains apparemment...alerte

avatar Nicole Montreal - 27/03/2010, 14:52

Un peu de sérieuxet de ..géologie niveau 4eme ! L'Islande est sur la dorsale médio-océanique depuis sa formation au jurassique il y a 140 000 000 d'années ! Petit est bien l'homme devant cela .. et il n'y fera rien de rien ! ... sauf peut-être éviter de se mettre dans les couloirs de lave ou sur les cônes explosifs ... mais la terre volcanique est riche! Alors .. il faut bien manger ! Laisser Nature et Terre tranquilles et faire leur activités géologiques et admirons les sans modérationalerte

avatar Jean-Yves Barbier, Sainte-Foy-lès-Lyon - 27/03/2010, 19:01

Il n'y a pas quinze jours un de mes correspondants me signalait cette curieuse annotation consignée par Messire Pierre Béranger, curé archiprêtre de Corbelin (38) en fin des registres paroissiaux pour 1783 :

"Nota que l'an 1783 et les mois de may et juin ayant été très pluvieux, au commencement de juillet a été sec mais un brouillard presque continu pendant plus d'un mois lequel [n]e mouillait point il y avait longtemps qu'on avait pas vu d'année pareille mais comme les [f......] de la lune ce raproche tous les 19 ans l'année 1764 fut pour ainsi dire pareille et le 3 aoust un temps leve ouragant, pluye, grelle et tempete qui a causé beaucoup de degat et gatté les chemins, renversé beaucoup d'arbres."

Cette observation d'un "brouillard sec" ne fut pas isolée et confirme de nombreux autres témoignages qui semblent tous correspondre, aux conséquences de l'éruption fissurale d'un autre voclan islandais, le Laki, survenue à partir du 8 juin 1783.
Les émissions de gaz sulfurique avaient provoqué un cortège des perturbations climatiques dans tout l'hémisphère Nord et exposé à ce brouillard nocif les paysans occupés à leurs travaux d'été.

On peut laisser faire la nature, nous n'avons d'ailleurs en l'occurence pas le choix, mais il vaut mieux savoir à quoi l'on pourrait-être exposé.
Depuis Tchernobyl, nous devrions tous savoir que les "nuages" n'ont pas de frontières !


alerte

avatar dany ouellet - 28/03/2010, 14:47

Pour Nicole de Montréal. L'islande a été formé il y a 54 millions d'années, pas 140.
L'éruption du Laki en 1783 a entrainé dans la mort plus de 200 000 personnes, dues aux complications respiratoires créées par les gaz sulfureux rejetés dans l'atmosphère. Cette hausse de la mortalité est observée dans les registres civils de France et d'Angleterre.
http://www.eveilvert.com/alerte

avatar Noré O. - 29/03/2010, 01:17

Tout comme l'Etre Humain, la Terre vit et s'exprime.
La Nature nous le fait savoir sous diverses formes et en des moments inattendus à travers le Monde.
A Nous d'essayer de gérer ces situations de "crises"
au mieux afin de limiter ce que nous savons Tous.
alerte

avatar HAMIDOU du Niger - 29/03/2010, 13:11

Bjr, Tout juste après analyse faite, quelles seront les conséquences sur l'environnement, surtout pour les pays du Sahel dont la désertification reste et demeure un gros problème?

Meilleures salutationsalerte

avatar KAMEL de clichy - 31/03/2010, 23:54

L'homme est un etre vivant .Il est plein des bacteries mais elles mors avec lui !
La terre aussie un etre vivant, je pence qu'elle va partire parce que elle peut plus!alerte

avatar Bernard, Louveciennes - 12/04/2010, 11:37

Non, ni le volcanisme, ni les tremblements de terre n'augmentent particulièrement ces derniers temps. On en parle plus, car les derniers événements se sont passés dans des zones habitées et ont donc provoqué, ou non, des catastrophes. Mais, si l'on consulte les listes d'éruptions volcaniques et de tremblements de terre sur le site de l'USGS (www.usgs.gov), on n'aperçoit pas d'augmentation significative: il y a des périodes de crise suivies de périodes moins agitées, c'est tout.
D'autre part, il serait bon de cesser de penser que nous vivons sur du magma! Non, le manteau sous la croûte est solide et ce n'est que localement que du magma peut se former par fusion partielle du manteau (à l'heure actuelle, rarement plus de 15%). De plus, une éruption a une durée finie (quelques semaines à quelques années). L'éruption la plus longue de ces dernières années a été celle du Pu'u O'o, dans le massif du Kilauea, à Hawai'i, qui a duré de 1985 à 2008. Auparavant, un lac de lave est demeuré permanent pendant un siècle, de 1824 à 1924, dans un cratère situé dans la caldeira du Kilauea. A côté, une éruption dans la Chaîne des Puys, en Auvergne, durait en moyenne 3 mois (calculée d'après la hauteur des cônes volcaniques).
Dernière précision concernant les dangers d'éruptions en Islande. Ce ne sont pas les lahars qui menacent, rien à voir avec le Nevado del Ruiz, mais quelque chose de beaucoup plus volumineux et liquide, appelé "Jokullhaupt", terme vislandais pour indiquer une fonte en masse du glacier provoquant l'inondation des zones côtières sur de vastes étendues par des boues froides fluides. Cela arrive fréquemment sur la côte sud, car les éruptions sous-glaciaires y sont les plus abondantes (Vatnajokull, Myrdaljokull, etc.). Les routes ont été souvent coupées et elles ont été reconstruites pour la plupart sur des piliers de 10 m de haut, permettant ainsi l'écoulement de la boue fluide.
Cela étant, le danger ne s'est pas concrétisé jusqu'à présent et plus de 25000 personnes sont allés voir l'éruption fissurale de près (dernier rapport hebdomadaire de l'USGS).alerte

avatar Gilbert, Uppsala - 12/04/2010, 13:16

Bonjour,
je me demande quelle est l'influence des gaz et cendres (chaud) produient par le volcan lorsque ces gaz et cendres atteignent les courants des vents venant du pole Nord.
Depuis l'éruption du volcan, nous avons eu plus de neige et de précipitation (en Scandinavie) par rapport au même mois moyen sur 10-15 ans.
J'y vois en corrélation. Qu'en pensez-vous?

Gilbertalerte

avatar Stephane - London UK - 15/04/2010, 10:50

Dehelvet semble surtout inquiet que rien ne vienne perturber la quietude vichiyssoise...

Ne realises tu pas que nous sommes tous sur le meme bateau? Et puis plus pres de toi, il y a d'autres catastrophes (injustices sociales, pedophilie...) qui menacent surement plus ton petit coin de paradis qu'un volcan islandais.

Ne sens tu pas l'odeur de pourri qui t'entoure? Non? Demande toi pourquoi...alerte

avatar CEOCONSEIL - 15/04/2010, 16:00

la richesse des informations que vous donnez tous (mis à part les critiques acerbes de certains) qu'elles soient d'origine traditionnelle religieuse ou traditionnelle scientifique , c'est ce qui nous donne la possibilité d'entrevoir des solutions : en synthèse de tout cela, il apparait que les religieux comme les scientifiques ont un savoir qui converge vers l'existence de cycles dans la nature (terrienne et cosmique) sans lequel (savoir) nous ne pourrons pas grand chose si nous refusons de le connaître.....à Svalbard, une île au Nord de la Norvège, vous connaissez certainement l'arche de Noé Verte,( financée par plusieurs gouvernements mondiaux et par des puissances financières privées come Bill gates et Rockefeller., acteur de la Révolution Verte..et des ogm), où l'on commence à stocker des graines ( ou autre plan pour sauver une partie de l'humanité ...) en cas de catastrophe planétaire (naturelle ou non) . On en a encore parlé il y a quelques semaines, de cette arche, / il y a aussi eu le fameux sommet du G8 il y a 1 semaine sur la sécurité mondiale,et sur la gestion ou l'exploitation (ou autre chose: on ne nous dit pas tout ) des territoires du pôle Nord, en coopération avec la Norvège,les USA,la Russie, etc.../en plus des problèmes climatiques, il y a de nouvelles alliances entre les grandes puissances (puissances nucléaires) les efforts de B.Obama et autres, pour réduire le nucléaire prennent une tournure décisive....j'espère seulement qu'il n'est pas trop tard ...et ce n'est pas seulement de l'iran que nous devons nous méfier .

bref, comme le dit un ministre Norvégien , selon des rumeurs, fondées ou non, que nos gouvernement sont en train de construire à l'instar de la Norvège, des bunkers souterrains pour sauver quelques vies, trouvez-vous des masques à oxygène, stockez de la nourriture non périssable pour quelques années, des couvertures dans vos cavessalerte

avatar richard de Gouverney - 15/04/2010, 16:44

Il ne faut pas oublier que la fluctuation de notre atmosphère est composée de matières appelées irinotracytes, ce qui engendre un écosystème particulier qui fait de cette planète un espace unique qu'il faut a tout prix préserver.
Cette éruption volcanique en Islande est simplement le fait du retournement de la conjoncture actuelle écologique, qui présente de nombreux particularismes.
Il ne faut pas s'inquiéter face à cet évènement qui est en réalité une transjection du plasma organique appelé plus couramment "éruption volcanique".alerte

Commentaires 1 à 25 sur 259

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus