^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

1er site français en environnement
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
36 833
Partager
par email
Mercredi 23 avril 2014, 15 276 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Tchat environnement et sciences

Vous devez être membre du site et connecté
pour afficher le tchat et y participer

Marre de la PUB dans
votre boîte aux lettres ?

Imprimez et collez notre étiquette STOP PUB sur votre boîte aux lettres et respirez !

Sondage Avril 2014

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

150 000 poussins hachés vivants chaque jour dans une usine

Dernières actualitésAlerte mailFlux RSS / webmasters

36 833 lectures / 72 commentaires03 septembre 2009 ; révision : 18 mars 2014, 23 h 21

hachageCrédit : Mercy for Animals

Une association américaine de défense des droits des animaux dénonce dans une vidéo le traitement réservé aux poussins mâles dans la plus grande usine de poules pondeuses des Etats-Unis : les poussins mâles, incapables de pondre donc improductifs, sont hachés vivants au rythme de 150 000 par jour... Un cauchemar industriel pour le vivant.

Jetés, abandonnés, mutilés et broyés comme de simples pommes de terre, voici le sort qui est réservé aux poussins qui ont la malchance de naître en tant que mâle... Il ne s'agit pas ici d'un mauvais film d'horreur mais d'une réalité industrielle où des machines fonctionnent en permanence pour détruire 150 000 poussins par jour, plus de 21 millions par an...

C'est dans la plus grande usine mondiale de poules pondeuses, l'usine de Hy-Line International à Spencer dans l'Iowa que l'association Mercy For Animals a révélé ce carnage. Grâce à une caméra cachée, l'association a mené l'enquête et filmé un aperçu de la réalité industrielle des écloseries modernes.

Comme les poussins mâles ne pourront jamais pondre et que leur croissance est trop lente pour en tirer de la viande, ils naissent et meurent le même jour, hachés vivants dans une machine.

Dans un premier temps, les poussins sont triés par des ouvriers en fonction de leur sexe, manipulés et jetés comme des objets. Puis, ballotés par un convoyeur, ils sont précipités dans un broyeur à haute pression pour finir en chair sanguinolente...

Le sort réservé aux femelles n'est guère plus enviable. Pour elles, c'est le début d'une vie de cruauté et de confinement. Pour commencer, la tête des poussins est maintenue fermement par une machine qui découpe au laser le bout de leur bec, bien sensible. L'ébecquage est une pratique courante qui vise à prévenir les coups de bec que ces futures poules pourraient se donner dans une atmosphère confinée et restreinte où rien ne peut être picoré, où aucun contact avec le sol n'existe...

Enfin, par boîtes de 100, les poussins sont transportés par camion et expédiés dans tout le pays vers différents exploitants.

Selon l'association américaine, ces pratiques ne sont pas isolées et même tout à fait courantes dans l'industrie des poules pondeuses, loin des images rassurantes que les consommateurs voient sur les boîtes d'oeufs qu'ils achètent. C'est pourquoi, Mercy For Animals réclame que les 50 plus importantes chaînes de supermarchés du pays impriment sur les boîtes d'oeufs un avis prévenant "que les poussins mâles sont hachés vivants par l'industrie de la production d'oeufs". Elle invite aussi les consommateurs "à mettre leurs principes moraux sur la table en choisissant la compassion plutôt que la cruauté et en adoptant un régime végétalien, respectueux des animaux".

Le groupe Hy-Line International qui se dit "leader dans l’industrie de reproduction de volaille grâce au développement continu de la génétique et à sa production mondiale d'excellente qualité" aurait reconnu que la vidéo filmée fin mai-début juin "semble montrer des pratiques inappropriées contrevenant à la politique de bien-être des animaux" établie par le groupe, rapporte NouvelObs.com dans son article. "Nous avons lancé une enquête immédiatement quoiqu'il eût été préférable que nous soyons informés de ces possibles violations au moment où elles ont eu lieu", a indiqué un porte-parole, Tom Jorgensen.
"Après notre enquête, s'il est établi que notre code éthique a été enfreint, l'employé ou les employés concernés seront punis, voire renvoyés", indique la compagnie, forte de sept usines aux Etats-Unis et qui affirme disposer du plus grand stock de poules pondeuses au monde. Espérons qu'ils n'oublient pas de licencier leurs machines infernales...

La preuve par l'image

Attention : le visionnage de cette vidéo peut être difficilement soutenable

Et en France ?

En Europe, ces pratiques délirantes sont légales selon l'Annexe G de la Directive 93/119/CE du conseil du 22 décembre 1993 sur la protection des animaux au moment de leur abattage ou de leur mise à mort :

I. Procédés autorisés de mise à mort des poussins
  1. Utilisation d'un dispositif mécanique entraînant une mort rapide.
  2. Exposition au dioxyde de carbone.

Par conséquent, "l'élimination des nouveaux nés est pratiquée dans de nombreuses filières sur des petits inutiles ou en surnombre" souligne l'association de protection des animaux d'élevage L214.

La production des oeufs

Dans la filière "oeuf", les mâles ne sont majoritairement pas exploités puisqu'ils ne pondent pas d'oeufs. (La souche de gallinacés utilisée n'est pas la même que pour les poulets de chair.) Plus de 40 millions de poussins sont ainsi éliminés chaque année en France, soit plus de 100 000 par jour.

Rappelons que "la France est le premier producteur d'œufs en Europe avec 12,5 milliards d'oeufs produits en 2012 par 48 millions de poules (dont 33,6 millions élevées en batterie), par an, selon la note de conjoncture 2013 de l'Institut Technique de l'Aviculture.

La production de foie gras

Dans la filière "foie gras", en France, les femelles ont un foie trop nervuré jugé inapte à être valorisé en tant que foie gras, un met jugé délicat mais qui cache des pratiques honteuses. Ainsi, plus de 40 millions de canetons femelles sont également éliminés chaque année en France.

Au total, ce sont 80 millions de poussins, soit près de 220 000 êtres vivants qui sont détruits chaque année en France, comme de simples déchets.

La filière bio des oeufs est-elle épargnée ?

Il est tout à fait possible de connaître le mode de production des oeufs que nous achetons, en se référant au chiffre qui est imprimé sur leurs coquilles. Les oeufs de poules élevées en batterie sont marqués du code 3 sur la coquille, à éviter donc. Il faut plutôt privilégier les oeufs issus de poules élevées en plein air (plein air, label rouge) dont le code est 1 ou 0 (pour le bio) sur l'oeuf.

Malheureusement, quelle que soit l'origine des oeufs, le sort des poussins est le même. Un vrai casse-tête...

Auteur

avatar Christophe Magdelaine / notre-planete.info - Tous droits réservés

72 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

Commentaires 1 à 25 sur 72

avatar lacroix ardeche - 04/09/2009, 08:03

je ne peux pas regader j'écoute c'est horrible de ne pas considérer qu'il y a des petits coeurs HORRIBLE finalement j'ai jeté un regard comment des femmes peuvent appuyer sur le bouton monstresalerte

avatar Jackie - Seine-st-Denis - 04/09/2009, 10:50

Je préfère ne pas regarder la vidéo mais rien que d'imaginer...
Par contre, j'émets des réserves sur la phrase "Si nos poussins mâles ne semblent pas voués à ce destin cruel". Pourquoi en serait-il autrement chez nous, pays bien connu pour ses cruelles expérimentations sur animaux afin de servir la femme moderne ?
La caméra cachée est capable de détecter le pire qui puisse exister chez l'homme.alerte

avatar Matthieu - 04/09/2009, 14:10

D'autant plus que le reportage d'hier sur TF1, qui reprenait le sujet, indiquait que la pratique était également répandue chez nous (parallèlement au passage dans des chambres à gaz des poussins, potentiellement "plus humain" mais également plus cher et donc moins répandu).alerte

avatar gaël - Bretagne - 04/09/2009, 14:40

...alerte

avatar charles - 04/09/2009, 19:02

" en france 46 millions de poules dont 36 millions en batteries de cage "
Pourtant quand vous achetez des oeufs, c'est tout des poules élevées en libre parcours. chercher l'erreur !alerte

avatar Christophe Magdelaine - 04/09/2009, 19:05

@ Charles : de nombreux aliments préparés, gateaux, plats... sont constitués d'oeufs, voici une grande partie de votre "erreur" ;-)alerte

avatar annie MORSA 4102 Ougrée - Belgique - 05/09/2009, 11:04

Ecoeurant - scandaleux - l'horreur intégrale.
Comment des humains (race dont nous sommes) peuvent-ils devenir des monstres ?
Je n'ai pas VOULU regarder cette vidéo mais l'énoncé de ces actions me scandalise.
Pourquoi ne pas expliquer tout cela dans nos écoles ?
Personnellement, je n'achète que des oeufs BIO labellisés.
Annie
alerte

avatar Helene Gallo - 05/09/2009, 14:58

Et dire qu'on se croit, qu'on se dit civilisés ! Pauvre humanité, il n'y a vraiment qu'elle pour inventer et appliquer de telles cruautés, de telles horreurs ! Aucun respect pour rien ni personne, pas même pour la vie ! Je suis écoeurée.alerte

avatar najouta du 91 - 05/09/2009, 15:57

moi je aie les humains qui font du mal au animaux

faut pas accepter ça de faire du mal au poussins bande de imbécile

que dieux vous punisse

que dieux vous punissealerte

avatar barbe mina marquises - 05/09/2009, 19:01

pauvre humanite on va droit dans le mur on ne peut méme plus s'offrir le luxe d'être optimiste et de croire encore que que l'homme saura en temps voulu prendre les bonnes résolutions ,peut être lui faut-il toucher le fond de la fosse pour comprendre ,mais attention il sera peut-etre trop tard l'humanité disparaitra et tant mieux pour la planete on l'aura débarassé des parasites et elle continuras sa route mieux sans nousalerte

avatar Annie Lovinfosse - Uccle - 06/09/2009, 17:28

Que peut-on faire pour arrêter cette monstruosité ? Action, vers qui ? Pétition, vers qui ?alerte

avatar gilles du 71 - 06/09/2009, 21:00

jusqu'où ira l'humanité et la civilisation?
avons nous encore notre place sur cette planète, et méritons-la seulement?alerte

avatar Tique terrienne - 06/09/2009, 22:55

Connaissez-vous une action en cours que l'on peut soutenir avec diffusion facile (pétition, courrier...) ?alerte

avatar Marie-hélène - Bretagne - 07/09/2009, 08:45

action à faire :

Ces poussins sont tués, ces poules torturées pour que NOUS, les consommateurs, puissions acheter des produits (pâtisseries, plats préparés, mayonnaies, etc) à pas cher !

c'est pour nous, qu'ils le font !

Ne les achetez PLUS !!!
alerte

avatar gaël - Bretagne - 07/09/2009, 11:37

Voilà le résultat de 8000 ans de civilisation

le grave problème unique et majeur au fil des siècles,
c'est que la Vie a été complètement désacralisée et il n'y a pas que les animaux qui sont victimes, chaque être vivant ne vaut plus rien aux yeux de certains ;

Alors que l'argent est un dieu .
Dire que c'est ce petit billet tout sale au font de notre porte monnaie .
Mais il ne faut pas haïr l'être humain c'est pas constructif .alerte

avatar Desavis Maryse de Caussade (82) - 07/09/2009, 21:24

Je viens de lire cet article et C'EST SCANDALEUX ! je signe régulièrement des pétitions adressées aux hauts dignitaires de cette planète et ça n'est pas suffisant : pour 50 cents de plus privilégions les oeufs de POULES ELEVEES EN PLEIN AIR ET AU GRAIN (2 à 3 euros de plus au kg pour un poulet à rotir). radition d'élevage que nous laissent nos anciens. Ne nous perdons pas comme ces américains svp ET QUE L'INFO CIRCULE (moi en tout cas je m'empresse d'en faire part à l'ASSOCIATION IFAW.ORG qui fait du très bon travail et obtient des résultats pour arrêter ces sauvages alerte

avatar Stéphane LAGASSE BRUXELLES - 07/09/2009, 22:58

LOGIQUEalerte

avatar sonia lille - 08/09/2009, 18:26

c'est de pire en pire...

je suis pas végétalienne pour rien...alerte

avatar la fille du 91 - 12/09/2009, 15:50

sais horible de faire du mal au bébé poussins .
il ne save rien du tout est apres ont les torturealerte

avatar Yvette var - 12/09/2009, 19:20

Je suis outrée de voir que des hommes et des femmes puissent travailler dans ce genre d'entreprise.

Pourquoi attendre 13ans et a partir de 2012 pour permettre les producteurs d'adapter leurs installations alors que l'UE a voté leur interdiction en 1999.?

C'est scandaleux !

pour éléver les poulet en plein air on a pas besoin de 13 ans.

L'homme est l'être le plus nuisible pour la planète!
alerte

avatar Martine Charente Maritime - 25/09/2009, 22:22

je suis surprise par une loi qui votée en 1999 entrera en vigueur en 2012
Nous sommes un peu lents!!!alerte

avatar florence seine et marne - 02/10/2009, 14:59

j'ai pas de mots tellement c'est horrible!mais à Roissy c'est pareil....alerte

avatar bruno haute loire - 14/10/2009, 22:04

comment s en prendre a des animaux de cette facon ? c est horrible et inimaginable a notre epoque ! de plus ces animaux sont tres attendrissants ils viennent de naitre ce qui prouve que les hommes sont tout sauf humains ! j emet des doutes sur la superiorite de l espece humaine sur le monde animal ! quant on y reflechit bien les animaux ne font pas ca ! les individus qui ont fait ca meritent la prison a vie et leur societe doit etre condamne a verser une importante somme d argent aux associations de protection des animaux !alerte

avatar silbermann - 31/10/2009, 09:11

C'est une folie si c'est ça le développement industrielalerte

avatar Martine Nord - 03/04/2010, 14:18

comment se donner le nom d'humain quand on est capable d'une telle cruauté je n'ai pas pu regarder la vidéo en entier 1/4 ma suffit pour etre horrifiée je felicite les associations qui se battent pour la protection des animaux !!!alerte

Commentaires 1 à 25 sur 72

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus