^ Publicité ^

1er média web de réinformation en environnement, écologie, nature et sciences de la Terre, depuis 2001

rss
9 328
Partager
par email
Lundi 24 novembre 2014
67 connectés / 1 386 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité ^

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

notre-planete.info sur Facebook notre-planete.info sur Twitter notre-planete.info sur Google +

^ Publicité ^

Sondage Novembre 2014

^ Publicité ^

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

Earth Hour 2009, samedi 28 mars 20h30 : une heure pour la planète contre les changements climatiques

Dernières actualitésAlerte mailToutes les actualitésProposer un article

9 328 lectures / 18 commentaires27 mars 2009 ; révision : 29 mars 2009, 23 h 03

© WWF
En France, les associations écologistes de l’Alliance pour la Planète ont appelé les Français à éteindre leurs lumières pendant 5 minutes à deux reprises. Samedi 28 mars 2009, c'est un événement mondial d'une heure qui est encouragé : l'opération Earth Hour qui vise à mobiliser un milliard d'habitants !

Historique du mouvement

L'opération Earth Hour (l' heure pour la planète), initiée par l'Organisation mondiale de protection de la nature (WWF), a débuté le samedi 21 mars 2007 à Sydney en mobilisant 2,2 millions de ménages et entreprises. Une année plus tard, Earth Hour a été suivi par 370 villes dans plus de 35 pays à travers 18 fuseaux horaires. Cette campagne est passée d’un événement local à Sydney à un événement mondial.
On estime qu’entre 50 à 100 millions de personnes ont participé à Earth Hour en 2008. Des monuments comme le Golden Gate Bridge, le Colisée de Rome, le panneau publicitaire Coca Cola à Times Square ou l’Hôtel Jumeirah à Dubai ont marqué le coup.

En France, des associations écologistes regroupées dans l’Alliance pour la Planète appellent régulièrement les Français à éteindre leurs lumières pendant 5 minutes. Ainsi, le 1er février 2007, quelque 3 millions de ménages coupaient symboliquement une partie de leurs appareils et éclairages électriques pendant 5 minutes. Un deuxième appel était lancé le 23 octobre 2007 avec moins de succès puisque selon RTE, le Gestionnaire du Réseau de Transport d'Electricité en France, le 23 octobre 2007, la consommation a diminué de 600 MW contre 800 MW le 1er février 2007.

Pour cette année, sous l'impulsion du WWF-Australie, l'opération Earth Hour se veut encore plus ambitieuse pour relayer puissamment un message d'urgence.

Une heure pour la planète, une heure pour réaffirmer l'urgence d'un accord post Kyoto

L'objectif de l'opération Earth Hour est de mobiliser l'opinion publique internationale pour faire en sorte que les gouvernements attendus au Sommet de Copenhague, en décembre 2009, concluent un nouvel accord contre les changements climatiques. L'accord qui sortira de Copenhague doit être ambitieux, équitable, efficace et reposant sur de solides bases scientifiques, a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, pour qui « L'heure de la planète » est l'occasion pour tous les citoyens du monde d'envoyer un message clair sur les mesures concrètes qu'ils réclament contre les changements climatiques.
En effet, le sommet de Copenhague devrait permettre de trouver un accord international sur le climat pour succéder au fameux Protocole de Kyoto.
« L'heure de la planète » intervient, cette année, à la veille du premier cycle des négociations cruciales qui se tiendront à Bonn, en Allemagne, du 29 mars au 8 avril. Deux autres cycles de négociations sont prévus avant la tenue, au mois de décembre, du Sommet de Copenhague sur les changements climatiques.
Le message se veut puissant et clair : "il est possible d’agir contre le réchauffement climatique" et "il faut réduire les émissions de gaz à effet de serre, à court et long terme".

Près de 3000 villes engagées, un milliard de personnes attendues

Le 28 mars 2009, à 20h30, 2848 villes dans 83 pays dont 9 des 10 plus grandes métropoles mondiales participeront à cette heure symbolique : New-York, Londres, Beijing, Moscou, Berlin, Rome, Le Caire, Rio de Janeiro, Paris, Toronto, Sydney, ... Sont quelques unes des métropoles qui se sont engagées.
Ce n'est pas tout, des entreprises, des institutions gouvernementales et des communautés locales vont éteindre leurs lumières pour donner un signal fort aux politiciens et ce en prévision de la Conférence des Nations Unies sur le réchauffement climatique qui se tiendra à Copenhague 2009.
Earth Hour 2009 sera un appel pour chaque individu, chaque gouvernement et chaque entreprise : il s’agit de prendre ses responsabilités et de contribuer à un avenir durable. Des monuments importants partout en Europe, en Asie, Asie Centrale et en Amérique vont s’éteindre : la Tour Eiffel, les Grandes Pyramides de Gizeh, l'Empire State Building, l'Acropole d'Athènes, Tapei 101... Dans le monde entier des gens vont se réunir pour fêter cet événement et discuter du futur de notre planète.

En 2009, l’objectif est une mobilisation mondiale de près d’un milliard de terriens. Le simple geste d’éteindre la lumière pendant une heure sera l’occasion de montrer notre volonté commune de réduire nos consommations énergétiques et nous engager pour endiguer les changements climatiques qui s'accélèrent.

Que pouvons - nous faire ?

Tout le monde est invité à participer à cet événement le samedi 28 mars à 20h30 jusqu'a 21h30 locale. Vous pouvez donc, dès 20h30, éteindre les lumières qui ne sont pas essentielles durant une heure et non les lumières nécessaires à la sécurité publique. En encourageant des villes entières à effectuer ce geste simple pour juste une heure, en envoyant un message planétaire puissant concernant le réchauffement climatique, chacun de nous peut faire la différence.

la ville de Paris se mobilise

La Ville de Paris a souhaité participer à l’opération « Earth Hour » et rappelle qu'elle s'est totalement engagée dans la lutte contre le changement climatique, avec la mise en oeuvre de son plan Climat qui vise à l'horizon 2020 à diminuer de 25 % les émissions de gaz à effet de serre et la consommation énergétique du territoire parisien et à développer le recours aux énergies renouvelables à hauteur de 25 %.
En s’associant à cette opération d’envergure, Paris a décidé que l'éclairage extérieur de plus de 200 monuments et bâtiments parisiens serait éteint pendant une heure : le Louvre, l'Hôtel de Ville, Notre Dame, Place Vendôme, Théâtre du Châtelet, Place des Vosges, le Panthéon, les Invalides, la Place de la Concorde, l’Opéra Garnier... Quant à la Tour Eiffel, elle sera éteinte pendant 5 minutes et ne scintillera pas à 21 heures.

Un geste utile ?

Une heure dans une année, c'est peu, trop peu bien évidemment pour manifester son soutien et rappeler aux décideurs combien l'urgence climatique n'est pas suffisamment prise au sérieux, mais c'est une occasion rare de marquer les esprits.
Il faut voir dans l'opération Earth Hour une manière de s'exprimer facilement pour une grande partie des habitants de la planète ; cette participation peut-être assimilée à un « vote pour la planète ». Il ne s'agit donc pas véritablement de faire un effort pour diminuer dans l'absolu la consommation énergétique même si c'est bien ce résultat qui permettra de mesurer l'ampleur de la mobilisation. Earth Hour est l'occasion de montrer que de très nombreux terriens s'inquiètent des crises écologiques et notamment du changement climatique dont les conséquences engagent la stabilité de notre civilisation.

Pour autant, cette initiative mondiale n'est bien sûr pas suffisante et c'est au quotidien que nous devons tout être plus raisonnables sur nos consommations énergétiques et nos émissions en gaz à effet de serre. Malheureusement, tous les indicateurs montrent que les ménages consomment toujours plus d'électricité et émettent davantage de gaz à effet de serre...

Une opération qui suscite quelques inquiétudes

La première opération française "5 mn pour la planète" avait suscité l'inquiétude de RTE sur les risques de surtension et donc de stabilité du réseau électrique français. Pour Earth Hour, Le WWF est en relation avec RTE qui demande toutefois aux citoyens d’éteindre et surtout de rallumer progressivement leurs lumières.

Enfin, si l'opération Earth Hour est louable, on pourra s'étonner de l'appel du WWF France aux Français à la réalisation de films personnels qui montrent l'engagement de chacun... En effet, les internautes sont invités à tourner un plan fixe de 20h29 à 20h31 avec leur caméscope, téléphone portable ou PDA et à poster leur vidéo sur le site Planète Attitude. N'est-ce pas contradictoire ? On éteint les lumières mais on allume les caméscopes et autres appareils photos pour immortaliser l'instant... C'est un jeu ou une vraie prise de position ?

Auteur

avatar Christophe Magdelaine / notre-planete.info - Tous droits réservés

18 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

DAOUD Alger le 28/03/2009, 08:24
bonjour!
oui pour un accord urgent post kyoto
mais que cet accord priilégie le reboisement comme puits de carbone A+alerte
Siegfried Le Havre le 28/03/2009, 12:46
Bien reçu à 20h30 j'éteins tout pendant 1heure!alerte
Chrisleblay - montréal le 28/03/2009, 13:42
une fois par an, on peut regarder les étoiles en paix pendant une heure. Merci !alerte
Marc - Bretagne le 28/03/2009, 13:54
Eh pourquoi pas faire comme au Nepal ou je suis actuellement qui n'ont que 8 heures d'electricite par jour (2x4 heures)ce serait reellement une bonne action car une heure sans electricite dans une annee, ce n'est vraiment pas suffisant pour avoir un impact reel sur l'environement!! alerte
Lawless Jacques Arcachon 33120 le 28/03/2009, 15:02
peut-être cela fera t'il prendre conscience au plus grand nombre de ce que le ciel peut nous offrir lorsque les lumières de la ville nous en laissent le loisir .alerte
Ptit Dark - Toulouse le 28/03/2009, 16:21
C'est stupide à moins d'informer vraiment tout le monde et de prévoir une réduction de production d'énergie à ce moment là...
L'électricité ne se stock pas. Si on ne l'utilise pas elle est dissipée sous forme de chaleur dans les transfo (enfin pour simplifier)alerte
CHENE BEUZEVILLE le 28/03/2009, 18:31
Eteindre l'éclairage public pendant 4 ou 5 heures la nuit toute l'année alors qu'il ne sert à rien ne serait-il pas plus économique en énergie ?alerte
Nathalie METZ le 28/03/2009, 20:42
Bonsoir,
chez moi on a éteint les lumières, on s'est regroupé dans une pièce avec la télé (et oui!) mais cela nous permet d'être ensemble et non de regarder la télé chacun dans sa pièce ...
alerte
Albe le 28/03/2009, 22:56
Nos élus éclairent à tout va les édifices publics, arbres par dessous...enfin tout ce qui les fait briller. Mais aujourd'hui ils font ''le beau'' en éteignant durant une heure. C'est pathétique ....et beaucoup trop tard. L'état de la planète est à l'image de l'état de nos finances....sans issue. alerte
Colombetherrien@videotron.ca le 28/03/2009, 23:22
oui cest sur que je vais participer, mais mon Dieu cest pas asser, ont devrais le faire chaque semaine, une heure dans une semaine cest quoi ???? bien peut. merci a vous.
bonne soirée.
coco.alerte
Chems eddine Chitour le 29/03/2009, 09:56
La symbolique de Earth hour doit être plus ambitieuse.
L'initiative du WWF est importante mais elle n'est pas significative car le problème de l'addiction aux énergies fossiles est entier. Un calcul montre que l'impac en terme de CO2 est marginal. Si toute la planète s'arrêtait de consommer pendant 1heure sur les 11 milliards de tep/an cela ferait 4 millions de tonnes de CO2 en moins! Si on demande aux 700 millions d'automobiliste de ne pas utiliser la voiture une journée , soit 20 millions de barilsd'essence
soit encore 3 millions de tep soit encore 8 millions de tonnes de CO2. Ce geste bien expliqué, assumé est beaucoup plus porteur. Il nous faut onc faire ous preuve d'imagination pour amener les citoyens d monde à "inverser" graduellement la vapeur. cela passe aussi par une prise de conscience des politiques qui ont le moyens de mettre en place des solutions alternatives.alerte
Saint-Gabriel de valcartier Québec le 29/03/2009, 16:35
Bravo ! Il faut sinçerement que tout les gens s'unissent à ce geste ..nous le faisons régulièrement

et ce soir nous recommencerons de 20h30 à 21h00
Unissons nous pour un meillieur avenir.alerte
JEAN LOUIS YAOUNDE CAMEROUN le 29/03/2009, 22:20
que c'est beau de telles initiatives, mais quelle précion les décideurs de ce monde peuvent -ils avoir pour notre planète? Savez vous que de telles initiatives n'ont d'echos que dans certains médias internationaux? En afrique noire àpeine y fait on allusion, pourtant tout le monde est concerné. Les médias gouvernementaux africains qui sont financés par les fonds publics devaient êtyre concerné et faire une large diffusion de cette journée. MAIS HELAS!!!!!!!!QUI NOUS SAUVERA? alerte
Johanna Bordeaux le 30/03/2009, 08:48
...Et quels sont donc les résultats de cette heure ? WWF devrait publier des statistiques mettant en avant les résultats de cette mobilisation. Cela conforterait ceux qui y ont participé que leur geste a été utile et ceux qui n'y ont pas participé qu'ils le feront la prochaine fois !alerte
CARLES - Moissac le 30/03/2009, 10:30
C'est plutôt contre productif?? on déculpabilise comme cela les consommateurs qui, tout content de leur B.A. pour la planète, retourneront à leur habitude de gaspillage d'énergie. il vaudrait mieux limiter l'électricité à 2-3 heures / jour pour un effet réel sur les émissions de CO2 planétaire.alerte
Gaël - Bretagne le 30/03/2009, 15:04
bonjour

Quels sont les resultats ?alerte
Julien Chalon sur Saone le 27/03/2010, 20:36
wiii bien sur !! c'est utile ,,,pour les politiques !! une heure ca va mais ne nous embetez pas davantage !! pour les lumières en l'occurence ,, faites le forcing pour que vos maires utilisent des lampes basse pression sodium ,,surtout pas de LED ou autre éclairage blancs super nocifs pour la faune nocturne et pratiquent l'extinction sur une plage horaire plus large ,, en y croyant merci !alerte
Nicole Sérignan le 18/03/2011, 17:02
5 minutes ? les années précédentes c'était une heure ! pourquoi ce changement ?alerte

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus