^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

1er site français en environnement
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
17 057
Partager
par mail
Dimanche 20 avril 2014, 4 320 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Tchat environnement et sciences

Vous devez être membre du site et connecté
pour afficher le tchat et y participer

Marre de la PUB dans
votre boîte aux lettres ?

Imprimez et collez notre étiquette STOP PUB sur votre boîte aux lettres et respirez !

Sondage Avril 2014

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

Impact du bruit des éoliennes sur la santé : une situation qui s'étudie au cas par cas

Dernières actualitésAlerte mailFlux RSS / webmasters

17 057 lectures / 10 commentaires31 mars 2008, 12 h 03

eolienne© C. Magdelaine / notre-planete.info

L’Afsset publie aujourd’hui son rapport "Impacts sanitaires du bruit généré par les éoliennes". Ce travail, qui répond à une saisine des ministères en charge de la Santé et de l’environnement de juin 2006, recommande de ne pas définir une distance d’installation unique entre les parcs éoliens et les habitations, mais plutôt de modéliser au cas par cas l’impact acoustique du projet.

Le bruit des éoliennes : une question émergente

La part des énergies renouvelables est en augmentation constante en France et dans le monde : le développement de l’énergie éolienne sur le territoire national est passé d’environ 0,75 GW en 2005 à plus de 2,7 GW actuellement, soit l’équivalent en pleine puissance, de deux centrales nucléaires.
Malgré l’intérêt croissant pour les énergies renouvelables, la population s’interroge sur les impacts environnementaux et sanitaires conséquents à l’implantation d’éoliennes. En particulier, de nombreux riverains d'installations futures mettent en avant l‘argument du bruit généré par les éoliennes pour refuser l'installation de nouveaux parcs.
Dans son rapport « Le retentissement du fonctionnement des éoliennes sur la santé de l’homme » du 14 mars 2006, l’Académie nationale de médecine a recommandé l’implantation des éoliennes à une distance minimale de 1 500 mètres des habitations, pour les machines de puissance supérieure à 2,5 MW, ainsi que l’application de la réglementation relative aux Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) pour certaines installations.
L’Afsset a été saisie le 27 juin 2006 par les ministères en charge de la santé et de l’environnement, afin d’analyser les préconisations de l’Académie, en prenant notamment en compte la question de l’installation de parcs éoliens en général, et des projets en cours en particulier.
L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a été sollicitée pour contribuer à ce rapport sous la forme d’une prestation de service, conformément aux termes de la saisine.

Les études menées pour le rapport

L’état des lieux national et mondial de la filière éolienne réalisé par l’Afsset montre que la France dispose d’une des réglementations les plus protectrices pour les riverains (décret 2006-1099 du 31 août 2006 relatif à la lutte contre les bruits de voisinage).
Bien qu’il n’y ait pas de machine d’une puissance supérieure à 2,5 MW pour le moment en France, les niveaux de bruit générés par les éoliennes déjà installées de puissance inférieure ont été évalués au moyen de campagnes de mesures et de modélisations. En parallèle, les DDASS des départements concernées par l’implantation de parcs éoliens ont été consultées par questionnaire (taux de réponse de 42 %). Il s’agissait notamment d’identifier l’objet et la nature des plaintes recensées, ainsi que l’existence éventuelle de règles, au niveau de chaque DDASS, pour encadrer la distance entre parcs éoliens et habitations.

Dans le cadre de l’expertise conduite par l’Afsset, il apparaît que les émissions sonores des éoliennes ne génèrent pas de conséquences sanitaires directes sur l’appareil auditif. Aucune donnée sanitaire disponible ne permet d’observer des effets liés à l’exposition aux basses fréquences et aux infrasons générés par ces machines. A l'intérieur des habitations, fenêtres fermées, on ne recense pas de nuisances - ou leurs conséquences sont peu probables au vu du niveau des bruits perçus.
En ce qui concerne l'exposition extérieure, les émissions sonores des éoliennes peuvent être à l'origine d'une gêne, mais on remarque que la perception d’un inconfort est souvent liée à une perception négative des éoliennes dans le paysage.

Les recommandations du groupe de travail

Le groupe de travail réuni par l’Afsset recommande de ne pas imposer une distance d’espacement unique entre parcs éoliens et habitations riveraines. Dans la mesure où la propagation des bruits dépend de nombreux paramètres, locaux comme la topographie, la couverture végétale et les conditions climatiques, le groupe de travail préconise plutôt d’utiliser les modélisations actuelles, suffisamment précises pour évaluer au cas par cas, lors des études d’impact, la distance d’implantation adéquate permettant de ne pas générer de nuisance sonore pour les riverains des futures éoliennes.
A cette fin, le groupe de travail recommande d’établir un cahier des charges comprenant plusieurs éléments techniques (paramètres de modélisation, définition du périmètre géographique de l’étude d’impact…) pour permettre d’étudier systématiquement et au cas par cas l’impact acoustique des parcs éoliens.
Enfin, le groupe de travail préconise de rendre la cartographie de la zone d’impact des éoliennes disponible en mairie.

Dans le prolongement de ce rapport sur le bruit des éoliennes, l’Afsset propose d’approfondir les connaissances dans le domaine de l’évaluation de la gêne due aux bruits et plus particulièrement aux basses fréquences, en inscrivant ce thème dans son prochain Appel à Projet de Recherche (APR).

Référence

Impacts sanitaires du bruit généré par les éoliennes - État des lieux de la filière éolienne - Propositions pour la mise en oeuvre de la procédure d’implantation - Afsset

Auteur

Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de notre-planete.info

10 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

avatar Jordane Blois France - 31/03/2008, 20:47

Bon il faut savoir ce que l'on veut, de l'énergie propre ou des centrales nucléaires !! j'ai déjà vu plusieurs parcs éoliens et ils sont tous situés loin des habitations, à nous de ne pas construire n'importe où (comme les zones inondables). En Espagne à Gibraltar, le parc éolien est même un lieu touristique (et il n'y a pas d'abitation à côté). J'habite dans une rue très passante et je crois que je préfererais être à 1500 m d'une éolienne.alerte

avatar Eléonore Visart Belgique - 02/04/2008, 12:01

Oui exactement, il faut savoir ce que l'on veut...l'impact du nucléaire sur la santé est autrement grave que le bruit des éoliennes. Mais j'avoue au sujet des éoliennes, ce qui m'inquiète, c'est le problème des oiseaux. Il faut absolument ne pas mettre des éoliennes sur les passages migratoires, prendre toutes les précautions pour éviter de massacrer la vie...celle des oiseaux est aussi très précieuse.alerte

avatar thierry dubois enghien - 05/04/2008, 10:31

si le probleme des oiseaux vous semble plus important que notre santee , pourquoi ne pas mettre les eolienes au milieu des bois . pas d'habitations .alerte

avatar Amin - Marrakech (MAROC) - 08/04/2008, 10:33

IL N'YA QUE DES ENERGIES "MOINS SALES"
Je me suis demandé si cela valait la peine de réagir, encore une fois sur ce sujet. Bien sûr, il faut des études d'impact (de tous d'ailleurs) mais je trouve quand même bizarre qu'on ne les fait qu'à l'heure où le coût de production du kWh éolien devient rentable, parfois même face au nucléaire. Depuis le bruit, jusqu'à l'esthétique, on aura déjà tout entendu. Recommander d'éviter "les zones habitables" est une façon de pousser les potentiels futurs riverains contre les éoliennes. Quid : des aéroports, des chaufferies, des routes, et autres ? Parmi les bâtiments qui font du bruit et du tort à la faune nombreux sont ceux qui empestent (en puant parfois). Alors ! Veut-on de ces énergies "moins sales" qu'on appelle éolienne et solaire ou pas ?alerte

avatar Bertrand -CAST - 28/06/2008, 22:21

J'habite à quelques mètres d'un parc éolien industriel et suis donc en mesure de témoigner en toute sincérité de troubles de la santé ressentis par toute ma famille (maux de tête, d'oreilles, dépression, vertiges, etc...). Je suis un écologiste dans l'âme et soucieux de notre planète mais en terme de développement durable, l'homme y est également intégré mais pas au prix de laisser sa santé aux mains des industriels de l'éolien.
oui, à l'éolien mais pas géant et à distance des habitations en fonction de la taille des machines.
J'envisage de quitter les lieux, sauve qui peut !
Je ne souhaite à personne de vivre ce que je vis (perte financière immobilière, culpabilisation de voir mes enfants subir des problèmes de santé...)
alerte

avatar Nicolas Morin à Dieulefit (drôme) - 01/11/2008, 23:21

le lobby anti éolien fait plus de bruit que les éoliennes !
si vous allez en voiture jusqu'au au pied d'une éolienne, par vent moyen, n'oubliez pas de couper le contact, si non, vous n'entendrez pas le chuintement du vent sur les pales...
ce doux bruit est malheureusement souvent couvert pas le zonzonnement (50hertz) du transformateur quand il est installé pas loin !!!
alors l'éolien, s'il a beaucoups de défauts, reste une des façons les plus propre de produire de l'énergie.
contrairement à toutes les autres installations (sauf le photovoltaïque) on pourra toujours démonter une éolienne, (éventuellement la revendre d'occasion) il ne restera pas grand chose dans le paysage
alerte

avatar yves le roeulx - 28/11/2010, 17:25

Les éoliennes INDUSTRIELLES : un scandale financier, un leurre écologique. Qu'on m'explique pourquoi SPE (=EDF) planifie la construction de 3 centrales Gaz-vapeur (qui émettent du CO2) tout en implantant des éoliennes.....et pourquoi EDF (= SPE donc) est en train de construire à Flamanville (pas loin de chez nous donc) une centrale nucléaire 3ème génération. Tout ceci est une vaste blague orchestrée par les Lobbys internationaux qui profitent d'une mirifique subvention organisée par la région Wallonne. Mais ça nous donne bonne conscience, pour consommer toujours plus d'électricité, d'accepter d'avoir une éolienne gigantesque dans notre jardin. Vous êtes écolo? Moi aussi! Pour sortir du nucléaire, nous devons commencer par réduire notre consommation d'énergie, et pas implanter encore et encore des machines à fabriquer de l'électricité. SPE nous dit que l'augmentation de notre consommation électrique sera de 2,5 % par an. Juste pour couvrir cette augmentation il faudrait implanter +ou- 700 éoliennes onshore PAR AN. Mais aussi construire au fil des ans les centrales gaz-vapeur nécessaires pour compenser l'absence de vent (Quand l'éolienne ne tourne pas par manque de vent, il faut bien qu'une autre machine produise de l'électricité) Le plus incroyable, c'est qu'il n'y a aucun cadre légal, aucune loi, aucune obligation pour le promoteur, et ça , c'est du jamais vu! Qu'on implante des éoliennes pour réduire l'impact C02 des centrales gaz-vapeur existante, c'est à première vue une bonne idée. Mais alors, qu'on ne construise pas de nouvelles centrales Gaz-Vapeur, ça n'a pas de sens. Qu'on implante ces éoliennes en mer (=offshore) ou le rendement est trois fois plus élevé. Si on veut en mettre en terre (=onshore), qu'on le fasse avec le plus grand respect des riverains et à taille raisonnable, ce qui actuellement est loin d'être le cas.alerte

avatar Ingrid Alves - 14/07/2011, 10:26

À ceux qui sont pour les éoliennes, je vous invite à venir passer une journée dans mon village et écouter le bien fait de ces monstres autant bruiyants que affreux....Et si ça vous dit, pourquoi ne pas acheter une maison ici et y vivre?alerte

avatar Christophe Magdelaine - 14/07/2011, 11:36

Ingrid, n'hésitez pas à nous proposer une vidéo : http://www.notre-planete.info/forums/discussion.php?id=66497alerte

avatar Louis Paris - 16/04/2012, 19:36

Ouai de la grosse foutaise tous sa... Reveillez vous et enlevez la merd. de vos yeux l'ecologie mais bien sur... Reflechissez ou va le monde surtou pour nos enfant c pa en creant des usine pour fabriquer des eolienne puis des parc pour les implanter bref une goute d'eau ds la mer des soi disan bien fait de cette energie. Il fau revoir completemen notre façon de vivre cet a dire une ville intelligeante ou l'on a pa besoin de faire plusieur km pour travaillez et de faire ses courses rien ke sa je vous garanti une ville plus prope et enfin va falloir ke tou les pays si mette et autre chose va peut etre falloir aretter la surpopulation...alerte

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus