^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

1er site français en environnement
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
35 192
Partager
par mail
Dimanche 20 avril 2014, 4 322 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Tchat environnement et sciences

Vous devez être membre du site et connecté
pour afficher le tchat et y participer

Marre de la PUB dans
votre boîte aux lettres ?

Imprimez et collez notre étiquette STOP PUB sur votre boîte aux lettres et respirez !

Sondage Avril 2014

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

Le recyclage du verre a besoin du soutien des consommateurs

Dernières actualitésAlerte mailFlux RSS / webmasters

35 192 lectures / 32 commentaires30 avril 2007, 20 h 51

Le recyclage du verre a besoin du soutien des consommateurs© Verre Avenir
Début décembre 2006, les industriels du verre d'emballage lançaient un appel à la mobilisation de tous les acteurs de la chaîne du recyclage – citoyens, collectivités, collecteurs, traiteurs et verriers – pour améliorer la quantité et la qualité de verre collecté. A ce titre, une étude(1) réalisée fin 2006 par Research International(2) pour le compte de Verre Avenir(3) s'est attachée à mieux décrire l'image du verre dans la population française en tant qu'emballage afin de redynamiser les acteurs.

Les qualités incontestées du verre

Le verre est toujours plébiscité par la population : près de 70% des personnes interrogées déclarent que l'emballage en verre est une marque d'authenticité et moins de 20% affirment qu'il a un côté désuet ou démodé.
Question hygiène, 73% déclarent que le verre est un matériau plus sain et plus hygiénique que les autres emballages (brique en carton, plastique ou métal). Au final, le verre est l'emballage préféré des Français (56% des sondés) devant le plastique (26%) et le carton (16%). Et c'est tant mieux car cela fait plus de 30 ans que les fabricants de verre se sont lancés dans le recyclage du verre !

Les Français sont de bons trieurs

79% des Français assurent trier systématiquement leurs déchets en verre en les déposant soit dans des conteneurs ou via des poubelles dédiées. Cependant, ce bon résultat masque une méconnaissance du processus de recyclage du verre et de ses bénéfices. En effet, seulement 45% des personnes interrogées savent que les bouteilles recyclées que l'on trouve dans le commerce sont issues de bouteilles usagées qui ont été refondues et reformées. L'intérêt du tri devient alors flou par manque de compréhension du système et des enjeux.
Les plus mal informés se retrouvent plutôt chez les jeunes et les citadins alors que les séniors demeurent sans conteste les plus avertis et les plus mobilisés. Ainsi, les habitants de l'agglomération parisienne et de l'Ile-de-France ont des lacunes plus importantes que l'ensemble de la population au sujet du recyclage. 1/4 d'entre eux déclarent assez mal connaître le recyclage du verre et deux habitants sur 10 ignorent le processus de fabrication des bouteilles en verre (moyenne générale à 17 %).

La collecte du verre ralentit

Le taux de recyclage du verre, c'est à dire la part du verre qui est récupérée était en 2006 de 57,4% (+ 1 point par rapport à 2005). Ce résultat est encourageant mais encore insuffisant puisque l'objectif défini par la Directive 94/62/CE(4) est d'atteindre 60% de taux de recyclage, un objectif tout à fait réalisable si les acteurs donne une nouvelle impulsion pour relancer/revaloriser la collecte du verre...
En effet, la collecte, préalable indispensable au recyclage continue de progresser en France mais de manière moins soutenue puisque la croissance de la collecte du verre depuis 2005 a été de + 1 % contre + 5% auparavant. Pour assurer la collecte du verre, plus de 120 000 conteneurs couvrent le territoire national (ils n'étaient que 50 000 en 1993), ils sont destinataires de 80% de la collecte du verre.
Cette régression s'explique en partie par la diffusion massive sur le marché d'emballages en plastique et en carton et par un essoufflement des acteurs (citoyens et collectivités) en faveur du tri sélectif du verre. Ce dernier point est d'autant plus regrettable qu'avec un coût inférieur à 2 euros par habitant et par an, le verre est le matériau le moins cher à collecter.

Les avantages environnementaux du recyclage

Les fabricants de verre, les verriers peuvent utiliser dans leurs fours jusqu'à 90% de calcin, cette matière secondaire issue de la collecte du verre qui est broyé. Actuellement, 2 millions de tonnes de calcin par an, soit 53% de la matière première utilisée par la profession est issu du recyclage du verre, une part qui monte à 80% dans les fours en teinte verte.
Un résultat qui mériterait d'être bien supérieur d'autant plus que le verre est en théorie recyclable à l'infini. L'introduction de calcin présente de nombreux bénéfices. Au niveau environnemental, le recyclage :
  • évite l'extraction de matières premières
  • diminue la quantité de déchets à éliminer puisque le recyclage du verre évite le rejet de 2 millions de tonnes de déchets ménagers par an
  • consomme moins de CO2 à la fabrication avec un gain de 500 kg de Co2 par tonne de verre recyclé
  • diminue la consommation d'énergie nécessaire.
Enfin, au niveau financier, l'élimination du verre représente un surcoût pour la collectivité de 68,10 € à 133,10 € / tonne selon Verre Avenir.

Améliorer la qualité et la quantité collectée

Les verriers ont investi dans plusieurs domaines : approvisionnement, logistique, distribution dans les fours et contrôle qualité des produits fabriqués. La démarche qualité initiée par les verriers doit permettre de valoriser 100 % de la collecte.
Pour cela, il faut encore améliorer la qualité du tri chez le consommateur en veillant par exemple à ne pas mélanger au verre collecté le plateau cassé du micro-ondes (en vitro-céramique) ou encore la vaisselle (plats et assiettes cassés en verre trempé ou en céramique/faïence). Et continuer de motiver les consommateurs pour trier leurs déchets !

Notes

  1. L'analyse s'est basée à la fois sur des critères quantitatifs, avec un sondage auprès d'un échantillon représentatif de 700 personnes, et sur des critères qualitatifs, au cours de réunions de groupe menées dans quatre agglomérations françaises de taille différente.
  2. Research International est un cabinet d'études international.
  3. Verre avenir est le Département Communication de la Chambre Syndicale des Verreries Mécaniques de France
  4. Directive 94/62/CE du Parlement européen et du Conseil relative aux emballages et aux déchets d'emballages en date du 20 décembre 1994.

Auteur

avatar Christophe Magdelaine / notre-planete.info - Tous droits réservés

32 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

Commentaires 1 à 25 sur 32

avatar schmit josiane hourtin 33990 - 02/05/2007, 12:19

je suis pour le recyclage du verre, mais je trouve les poubelles du particulier, bien trop petites.alerte

avatar guinet michel - 02/05/2007, 13:34

Dans mon quartier de Nice,(rue Biscarra), le container à verre est régulièrement plein à craquer et on ne peut plus y mettre le verre.alerte

avatar Hoffer - Toulouse - 02/05/2007, 15:31

Bonjour,
Ne peut-on pas revenir aux verres (lourdement) consignés ?
C'est en revenant à cette pratique qu'on économisera vraiment et qu'on verra moins de verre brisé dans les rues...
Merci de nous consulter
Cordialement
Guy Hofferalerte

avatar Thierry Gagnot - Forges-les-Bains - 02/05/2007, 22:33

Je pense également qu'un retour au verre consigné serait bien plus économique à tous points de vue, et tellement logique que je me demande bien quel lobby a pu réussir le coup de force de supprimer ça.
Car même si le recyclage du verre a fait ses preuves, il paraît abberant qu'on ne puisse pas tout simplement réutiliser bouteilles, pots de confitures ou de yaourts à l'échelle industrielle, ce qui consommerait beaucoup moins d'énergie au total.alerte

avatar Fabien - Paris - 03/05/2007, 09:32

Oui, revenir à la consigne serait une excellente initiative.
A mon avis, la course des industriels de l'emballage, et les distributeurs, ont eu tout intérêt (financier) à supprimer la consigne...
Pour les consommateurs que nous sommes, éviter la consigne peut paraître plus pratique, mais on le paie en pollution, et en coût de gestion des déchets et de recyclage.
Ma conclusion: c'est que l'organisation économique actuelle, avec des agents économiques de plus en plus concentrés et puissants, et un océan de consommateurs dont on favorise le comportement individualiste, se traduit par des évolutions qui sont loin d'être des progrès. alerte

avatar serge berceville metz - 03/05/2007, 21:22

entierement d'accord pour le recyclage du verre et je pense que l'on pourrait mieux faire avec un peu de bonne volonté,quand au retour de la consigne cela nécessite beaucoup de manipulation et de polution supplémentaire par la récupération de celle-ci immaginez vous ramener ces consignes chez les commerçants.et il faut penser au nettoyage de ces bouteilles ,consomation d'eau importante ,énergie (chaleur,temps etc...)alors quelle économie serait vraiment réalisée? plus le transport cela fait a mon avis beaucoup de résultat négatifsalerte

avatar alain Descroix Nîmes - 10/05/2007, 10:46

Un appel au peuple des verriers, moi je trouve cela scandaleux, quand on pense que plus 3 500 000 000 « 3,5 milliards de bouteilles » (55 bouteilles par habitant, 1 par semaine) sont recyclées chaque années, ce qui ne veux pas dire qu’il aurait fallut en fabriquer autant si elles avaient été consignées. Cela juste pour le verre.

Combien de fois utilisez-vous un verre à boire avant de le casser? Une bouteille pour une bouteille, nous sommes vraiment tombés bien bas que de penser que nous devons recycler nos déchets en passant par la casse, une bouteille peut servir une centaine de fois avant d’être recyclée par la casse. Ne faites plus la vaisselle, cassez là !

Le coût du recyclage du verre c’est 2 euros par habitants, c'est-à-dire 126.800.000 d’euros. Je voudrai savoir, quand les emballeurs auront-ils fini de nous emballer? Pour un industriel, savoir que sa fabrication est jeté, à peine il la fabriqué, quoi de plus rêvé. Chiffre d’affaire des emballeurs : 19 milliards d’euros, en France, environ 3000 euros par habitants, souvent subventionné par la collectivité.

Avant, dans ma ville de Nîmes, il y avait une collecte par jour, depuis qu’il a le tri, on a ajouté 2 collectes par semaine alors que les déchets sont divisés, à qui croyez vous que cela profite? A tous les moutons citoyens, mes respects.
Alain Descroix.

alerte

avatar Alain descroix Nîmes - 10/05/2007, 11:20

Rectification ce n'est pas 3000 euros mais 300 qu'il faut lirealerte

avatar Liotier Dan Marseille - 14/06/2007, 11:39

questions sur les containers à verre.
peut on déposer du verre de bouteille cassé presque pillé en grande quantité?
contacte
dan.suspension@voila.fr
06 10 02 65 27
MERCI dans l' attente d'une réponse
alerte

avatar zend - toulouse - 21/11/2007, 18:17

Et les bouteilles d'huile en verre, peut-on les mettre dans les conteneurs ?alerte

avatar Christophe Magdelaine - 21/11/2007, 18:36

@ Zend : oui vous pouvez.alerte

avatar Claire Avrin 14 rue E. Martineau appt 44 37520 La - 05/12/2007, 10:40

ESt-ce que la bouteille huile en verre est recyclabe, contrairement à la bouteille d'huile en plastique. Je ne trouve pas d'information à ce sujetalerte

avatar Christophe Magdelaine - 05/12/2007, 10:44

@ Claire : si il s'agit bien de verre et non de plastique ou assimilé, vous pouvez la recycler.alerte

avatar Alain Rolland - Fontaine de Vaucluse - 09/12/2007, 18:31

Je ne peux pas croire que le recyclage du verre d'emballage en passant volontairement par la casse profite à la planète plus que sa réutilisation au travers d'une consigne et j'ai vraiment le sentiment de faire un geste complètement idiot à chaque fois qu'en "bon citoyen" je jette une bouteille que je vais devoir racheter. Oui on est tombé bien bas et la planète est fichue!
Cordialement,
Alain Rolland, aquarellistealerte

avatar dominique91 - 18/01/2008, 15:40

Bonjour,

Concernant l'usage du verre pour le conditionnement de l'huile:
est-il normal d'avoir plus de verre en poids que de produit?
avez-vous pris en compte le cout de revient total, financier et écologique, du produit fini, dû en grande partie au poids du conditionnement?

merci
alerte

avatar AMINA TUNISIE - 25/04/2008, 16:41

je veux savoir le prix d'une tonne de calcin en france Mercialerte

avatar marina lorp 09190 - 03/06/2008, 15:31

c'est bizzard mais tout le monde veux protégé la planète mais personne nbe descend les poubelles!!!!!!

moi je suis pour le recyclage se sont nos futur enfants qui en compatironsalerte

avatar elisabeth 6°c - 19/06/2008, 15:12

je suis en techno et je dois faire un document sur un theme de mon choi et j'ai choisi le recyclage .votre document ma beaucoup aidé! merci!!!!!!!!!alerte

avatar elisabeth 6°c - 19/06/2008, 15:13

je suis en techno et je dois faire un document sur un theme de mon choi et j'ai choisi le recyclage .votre document ma beaucoup aidé! merci!!!!!!!!!alerte

avatar de weerdt marseille - 09/11/2008, 10:35

A tous ceux qui pensent que revenir à la consignation serait une solution, je répondrai : comment pensez vous remettre les contenants verriers sur le marché ? Et quel serait le prix de revient de manipulation de ce produit ainsi que celui du tri pour réutiliser les contenants adéquats au contenu.

D’autre part, avez pensé à l’hygiène ? Or, seul le feu détruit convenablement tous les microbes qui pourraient se transmettre. Une personne malade ayant bu à la bouteille vous transmettrait ces microbes. … L’addition se monterait dans ces conditions aux journées de travail perdues, aux notes de la Sécurité Sociale, sans compter bien sûr, votre inconfort.
alerte

avatar Marco Toulouse - 25/05/2009, 18:56

Pour savoir comment restaurer le système de consignation du verre, il suffit de passer juste la frontière et d'aller voir en allemagne : les bouteilles de bière (très consommée là-bas) sont toutes consignées ainsi que les caisses en plastique les contenant. Si ça marche là bas, c'est possible ici !alerte

avatar Marco Toulouse - 25/05/2009, 18:58

Savez-vous où porter le verre plat (vitres cassées) et tout autre type de verre interdit dans les containers à bouteilles (ampoules...) ?alerte

avatar Noémie 3°3 - 12/09/2009, 10:10

Je voudrais savoir que deviennent les bouteilles en verre après avoir été mises au tri ?
Mercialerte

avatar Christophe Magdelaine - 12/09/2009, 10:26

@ Noémie 3°3 : du calcin, matière secondaire issue de la collecte du verre qui est broyéalerte

avatar Ludivine Cherbourg - 22/12/2009, 13:13

je fait un exposé sur le recyclage savait vous quand les bouteilles en verre on était consigner et quand la consigne à été supprimer?
mercialerte

Commentaires 1 à 25 sur 32

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus