^ Publicité ^

1er média web en environnement, écologie,
nature et sciences de la Terre, depuis 2001

rss
20 649
Partager
par email
Vendredi 19 décembre 2014
131 connectés / 28 046 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité ^

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

notre-planete.info sur Facebook notre-planete.info sur Twitter notre-planete.info sur Google +

^ Publicité ^

Sondage Décembre 2014

^ Publicité ^

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

Dernières actualitésAlerte mailToutes les actualitésProposer un article

Surexploitation des ressources terrestres

20 649 lectures / 14 commentaires01 juillet 2002, 00 h 00

Le rythme actuel de consommation des ressources naturelles (terres, énergies, forêts...) par l'humanité excède leur rythme de renouvellement, selon une étude publiée le 24 juin dans les Proceedings of the Proceedings of the National Academy of Sciences (Etats-Unis). Elle avertit qu'un échec dans la maîtrise de la consommation des ressources naturelles pourrait conduire à une faillite écologique.

Selon les scientifiques, la consommation des ressources naturelles par l'humanité a fait un bond ces 40 dernières années amenant à une situation où la planète mettrait un an et deux mois à restaurer ce que les hommes ont consommé en une année.
A titre de comparaison, en 1961, la consommation des populations correspondait à 70 % de la capacité régénératrice de la planète.
D'autre part, d'après les calculs effectués par les scientifiques, une personne habitant un pays industrialisé exerce une ponction sur la nature nettement plus importante que la moyenne.

L'étude a tenté de mesurer l' "empreinte écologique" des activités humaines telles que la pêche marine, la combustion du carburant fossile, la coupe des arbres… Comme n'importe quel responsable d'affaires qui suit les dépenses et les recettes, afin de préserver le capital, il est nécessaire de tenir des comptes écologiques afin de ne pas dépasser le budget de la nature et de protéger le capital naturel, a déclaré Mathis Wackernagel, principal auteur de l'étude.
Selon lui, l'utilisation de technologies alternatives, permettant de produire une énergie renouvelable, pourrait constituer une solution pour vivre mieux, et ce, sans accroître la consommation de ressources naturelles. Des diminutions de consommation de certaines ressources seraient par ailleurs à envisager.

Auteur

Centre International de Recherche Scientifique

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de notre-planete.info. Elles contribuent au débat

14 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

Panthère le 05/04/2006, 09:14
les hommes sont des salop,égoiste et imbus de leur personne ils ne pensent pas au mal qu'ils font à la nature!!!! alerte
douce_98 le 11/12/2006, 16:23
la nature est si injuste !!!
alerte
Degrez gabrielle, Belgique le 25/04/2008, 11:11
Bonjour, je suis à la recherche de l'article dont vous parlez, mais je ne le retrouve pas sur le site du PNAS, pourriez-vous nous donner le titre exact de l'article en question ?
D'avance merci.

Degrez gabriellealerte
Dok le 28/05/2008, 22:37
les hommes doivent prendre consience du mal k'il font subir a nos ressource natalerte
Chiquette le 23/12/2008, 19:03
vraiment je pense que nous sommes inconcsient et en meme temps trop egoistealerte
Sann montreal le 02/04/2009, 15:36
Ca s'appelle de la sélection naturelle et on est juste pas assez intelligents pour se sortir du cycle. Que des animaux... pas plus brillants qu'une population bactérienne dans un tube à essai, qui apres avoir bouffé tout ce qu'il y avait dans le milieu de culture et avoir terminé sa phase de croissance exponentielle, avoir vécu un petit plateau au sommet de sa courbe de croissance, se met à décliner à grande vitesse car les déchets deviennent plus abondants que les nutiments. Il n'y aura bientôt plus que des cellules mortes, des membranes, des nucléoles, des mitochondries... épars dans un bouillon prêt maintenant à accueillir le premier microorganisme opportuniste capable de s'y faire une niche...écologique. Comme c'est beau la viealerte
Nattacouette étampes le 23/04/2009, 09:10
que faut il a l'humain pour qu'il comprenne qu'il est le seul meurtrier de son monde?! bien sur nous que les gaz a effet de serre sont responsable de ce dérèglement climatique mais n'est ce pas l'homme qui s'en sert à ses propres finsalerte
Nattacouette étampes le 23/04/2009, 09:13
sann montreal le commentaire est génial (pas très comprehensif par moment ) mais il déchire et résume la suite de l'histoire de l'humanité si nous continuons comme ça.

alerte
Babacool - l'univers le 06/11/2009, 16:44
Que de pessimisme et de manque de confiance en l'humanité !
Comparer l'Homme, sujet conscient, doué d'une substance pensante à une bactérie pour fonder une théorie sur le devenir l'humanité, quelle belle démonstration théologique !
Homme, Tu est un "Meurtrier", Ta peine est sans appel, la Mort.
Je vous propose une démonstration et une conclusion différente.
Partons d'un postulat scientifiquement discutable mais macroscopiquement acceptable pour notre démonstration : "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" (Lavoisier).
Les autres postulats :
- les ressources de notre monde sont finies,
-ces ressources se transforment en Humain.
Un fait :
- nous sommes chaque jour, un peu plus que la veille.
La conséquence : chaque jour, nos ressources diminuent et finiront par s'épuiser.
Le problème : Comment éviter cette "faillite écologique" et la fin de l'humanité ?

Des solutions proposées dans cet article : Réduire notre consommation et "utiliser des technologies alternatives, permettant de produire une énergie renouvelable"
Cela répond-il au problème ? NON, mais cela nous permettrait de gagner, un peu de temps.

Une autre solution : Contrôler les naissances au niveau mondial, afin de stabiliser la démographie de l'espèce humain. Ouaip...bon courage pour l'application de cette solution.

D'autres solution(s) ?
lancer des campagnes de stérilisation massive, organiser des guerres mondiales périodiques ou encore provoquer des pandémies de virus mortels; ces actions, facilement applicables, résoudraient, en effet, notre problème. Mais, notre conscience "humaine" peut difficilement envisager de telles solutions - même si nous ne sommes pas plus intelligent que des bactéries ;).
Une solution : nous évader de notre prison actuelle : La TERRE.
En cas d'échec dans l'application de cette solution, la conséquence sera effectivement, à terme, la fin de l'humanité.
Soutenez l'éducation et la recherche.




alerte
P4tst3r le 04/10/2010, 00:15

Ouff ! @ babacool Tu ne vie pas en Afrique ou autres pays défavorisés et ça parrait . Nous sommes déjà rendu à 1.3 planète ''terre'' en consommation des ressources . Alors s.t.p allume !

Petit clip c'est gratuit pour ceux qui ne l'ont pas vue :

http://www.youtube.com/watch?v=NNGDj9IeAuIalerte
Janette montréal le 04/10/2010, 21:39
bonjour, je suis à la recherche de solutions pour réduire la surexploitation des ressources naturelles car, je crois que c'est égoÏste de ne rien fairealerte
Meyssonie phalsbourg le 12/12/2010, 11:59
nous ne sommepas pire que toutes les autres especes sur cette planete, chaque espesces a eu sont heure de gloire, regarder les dinos ils ont fini leur cycle de vies et pour nous se sera pareil donc pas de souçic pour la planetealerte
Kevin Marseille le 15/01/2013, 14:08
L'Homme est egoiste et detruit la planete et ce sera nos decendant qui en payront le prix.alerte
WRENCH le 08/09/2014, 13:32
BONJOUR A VOUS JE SUIS TOUT A FAIRE D'ACCORD CAR LA SUREXPLOITATION ENGENDRE DES PROBLEMES DE TOUT GENRE POUR NOUS IL SERAIT TEMPS DE PENSER AUX GENERATIONS FUTURE EN PRESERVANT NOTRE PLANETE.alerte

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus