^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

1er média web francophone en environnement, écologie, nature
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
6 099
Partager
par email
Mardi 02 septembre 2014, 3 792 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

notre-planete.info sur Facebook notre-planete.info sur Twitter notre-planete.info sur Google +

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Sondage Septembre 2014

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

L'impressionnante fonte de la banquise arctique (vidéo)

Dernières actualitésAlerte mailToutes les actualités

6 099 lectures / 37 commentaires27 février 2014, 18 h 40

banquise arctique min 2013Etendue de la banquise arctique le 13 septembre 2013 (maximum annuel). La ligne jaune correspond à la superficie moyenne sur 30 ans
© NASA / Goddard Space Flight Center Scientific Visualization Studio / AMSR2 / Japan Aerospace Exploration Agency

L'océan arctique (pôle nord) est habituellement dominé par de la glace de mer qui s'accumule d'année en année, et qui reste en place pendant des années, même si son épaisseur et son étendue varie en fonction de la saison. Or, les mesures satellitaires de plus en plus précises et multi-critères montrent que la banquise arctique fond à une vitesse élevée, suivant une tendance lourde, malgré quelques sursauts comme en 2013.

La glace de mer en Arctique varie suivant la saison. En effet, la mer gèle en hiver et la glace ainsi formée fond en été sous les températures plus clémentes.

A ce titre, deux mois sont particulièrement significatifs dans l'étude des variations de cette banquise :

  • Septembre, à la fin de l'été lorsque la banquise atteint sa superficie minimale.
  • Mars à la fin de l'hiver, lorsque la banquise atteint sa superficie maximale.

La superficie de la banquise est mesurée avec précision depuis 1979, date du début des mesures satellitaires. Elles permettent de dégager une tendance à moyen terme sur l'évolution ou la régression de la banquise arctique. Or, depuis plus de 30 ans, les données enregistrées montrent un déclin structurel impressionnant, sans équivoque et qui témoigne du réchauffement climatique en cours. Les vidéos et données que nous vous proposons sont particulièrement édifiantes.

L'impressionnante fonte de la banquise arctique

Une superficie qui a diminué de près de 45 %

Selon les analyses préliminaires du National Snow and Ice Data Center (NSIDC) (Université du Colorado à Boulder) en partenariat avec la NASA, la banquise arctique a atteint 5,1 millions de km², lors de son étendue minimale le 13 septembre 2013. C'est mieux que le triste record de fonte de 2012 (3,41 millions de km). Cependant, 2013 se place tout de même comme la sixième année ayant connu la plus faible étendue de glace de mer depuis 1979.

De plus, en mars 2013, la superficie de la banquise arctique était de seulement 15,04 millions de km², soit 3% de moins que la moyenne enregistrée de 1981 à 2010.

Sur le plus long terme, la superficie de la banquise arctique diminue chaque année en moyenne de 47 800 km², plus que la taille de la plus grande région de France métropolitaine : Midi-Pyrénées.
Ainsi, en seulement 30 ans, l'étendue de la glace de mer arctique a diminué de près de 45 % pour le mois de septembre...

Régression de la superficie minimale de la banquise arctique de 1979 à 2013

Une glace de plus en plus jeune et fragile

Outre la superficie, il est intéressant de considérer l'âge de la glace. En effet, une glace plus vieille a tendance à être plus épaisse et donc plus résistante aux aléas qui peuvent l'affecter. Or, malgré un léger répit dans la diminution de la superficie en 2013, la glace la plus jeune, celle qui n'a pas survécu à une saison de fonte, représentait près de 80 % de la banquise en mars 2013, contre 58 % en mars 1988 !

Pour le mois de mars, la part de la glace la plus âgée (4 ans et plus) est passée de 26% en 1988 à 19% en 2005 et seulement 7% en 2013 ! Ceci montre clairement que la fonte annuelle de la banquise l'emporte nettement sur sa stabilité année après année.

Age estimé de la glace de mer de 1987 à fin octobre 2013. La glace la plus agée est en blanc, la plus jeune en bleu.
© NOAA Climate

Une glace de moins en moins épaisse

L'épaisseur de la glace est également un très bon indicateur : historiquement suivie par campagne aérienne, cette information est maintenant disponible grâce au satellite CryoSat-2, depuis 2011. CryoSat-2 mesure la hauteur de la banquise au-dessus de la ligne de flottaison, ce que l'on appelle le « franc-bord », afin d'en déduire son épaisseur totale.

Selon les premières analyses des données de CryoSat-2, durant les trois années d'observation, le franc-bord moyen a diminué de 4 cm, ce qui signifie que l'épaisseur moyenne de la banquise arctique a diminué de 32 cm, passant de 2,26 m en 2011 à 1,94 m en 2013.

Epaisseur de la banquise arctique entre octobre 2010 et avril 2013.
© ESA

Une perte de volume stupéfiante 

Au début des années 80, pour le mois d'octobre, le volume de glace de mer en arctique était d'environ 20 000 km cube, contre seulement 9 000 km cube en octobre 2013 (6 000 pour le record de 2012), une baisse de 55 % !

Baisse du volume de la banquise arctique de septembre 1979 à septembre 2013. La perte de glace dans l'Arctique est stupéfiante. Selon ces données, depuis 1979, le volume de la glace de mer en été a diminué jusqu'à plus de 80% au-delà même des prévisions des scientifiques.

La banquise arctique devrait disparaître en 2054

A ce rythme, la banquise arctique devrait avoir complètement disparue en septembre 2054 selon des estimations effectuées par des scientifiques de l'Université d'État de New York à Albany. "L'Arctique sans banquise devrait avoir des conséquences significatives sur les écosystèmes océaniques, les rétroactions biogéochimiques, les conditions météorologiques extrêmes et le climat dans les moyennes et hautes latitudes," indique le professeur Jiping Liu.
Il ajoute : "cela affectera également les activités maritimes et commerciales de l'Arctique, y compris l'expédition, le transport et l'exploration de l'énergie", engendrant des bouleversements majeurs mais aussi des opportunités commerciales et stratégiques qui n'ont pas échappé aux grandes puissances déjà lancées dans cette course folle depuis quelques années...

Sources

Auteur

avatar Christophe Magdelaine / notre-planete.info - Tous droits réservés

37 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

Christian Bauloy le 27/02/2014, 20:14
Je pense que les "puissants" s'en foutent car ils savent déjà ce qui va arriver ! Ils s'accaparent un maximum de richesse pendant que cette civilisation existe encore ! D'ou cette "crise" qui n'en finit pas !! Et après eux le déluge ( un peut comme la dit Louis XV : "Après moi le déluge" ! )alerte

René le 27/02/2014, 21:45

Message supprimé par la modération le 27/02/2014 à 22:38. Motif : trolling ou flaming.

Boldo le 27/02/2014, 21:54
Bonjour Christophe
Quant est ce que vous nous faites un article sur la banquise antarctique ?alerte
Thierry Werner le 27/02/2014, 22:07
Je ne voudrais pas jouer les trublions, mais la banquise arctique n'a pas toujours existé...Et l'homme n'y était pour rien... Le climat a varié énormément depuis l'apparition de la vie sur Terre, en quoi les variations que l'on constate aujourd'hui ne seraient dues qu'à l'activité humaine...? A t-on accusé l'homme d'être à l'origine de la mini 'ère glaciaire' entre 1645 et 1715, - minimum de Maunder - ? Pourquoi ne tient-on pas compte de l'activité solaire dans l'évolution du climat sur Terre ?alerte
Christophe Magdelaine le 27/02/2014, 22:36
Thierry Werner : sur climat et activité solaire, je vous invite à lire l'article suivant : http://www.notre-planete.info/actualites/3932-Soleil-rechauffement-climatique
Boldo : dès que possible, la situation est toutefois moins claire en Antarctique.alerte
Teuteu56 le 28/02/2014, 06:15
Thierry Werner, la banquise a t-elle déjà régressé aussi vite en 10 ans?alerte

Boldo le 28/02/2014, 09:30

Message supprimé par la modération le 28/02/2014 à 09:34. Motif : propos ou ton irrespectueux.

René le 28/02/2014, 18:04
-Pourquoi ne tient-on pas compte de l'activité solaire dans l'évolution du climat sur Terre ?-

Thierry Werner,

Mais l'activité solaire est prise en compte, contrairement à ce que vous croyez.alerte
Christian Bauloy le 28/02/2014, 19:44
Et on a pas évoqué le groenland qui va surement fondre dans la foulé !! Il n'y pas de raison !!alerte
René le 28/02/2014, 23:34
-Et on a pas évoqué le groenland qui va surement fondre dans la foulé !! Il n'y pas de raison !!-

C'est pas demain la veille...

Il est intéressant de constater que la vieille glace fait de la résistance. Si ça pouvait durer...alerte
Christian Bauloy le 04/03/2014, 19:52
René : çà va arriver !! Vous verrez !! çà a été remarqué !! Je ne l'invente pas !! Les prospecteurs miniers sont déjà sur place à étudier la question !!alerte
Christian Bauloy le 04/03/2014, 19:56
Et le soleil est dans un minimum d'activité !! C'est prouvé, je ne l'invente pas non plus !alerte
Christian Bauloy le 04/03/2014, 20:11
Est ce que la fonte de l'Inlandsis du Groenland fait peur à certain au point de ne pas vouloir y croire ?alerte
René le 04/03/2014, 20:30
Christian Bauloy,

L'inlandsis du Groenland, c'est 10% de l'eau de la planète, c'est environ 2 millions de km3, et jusqu'à 3000 mètres d'épaisseur. Ce n'est pas demain la veille que tout ça aura fondu. Ne pas confondre avec la fonte estivale qui ne concerne que la surface et est très limitée dans le temps.


J'ai remarqué que vous parlez beaucoup mais rarement à bon escient.alerte
Christian Bauloy le 05/03/2014, 19:43
Christophe Magdelaine : le soleil est il en surcroit ou en baisse d'activité ? Je vous pose la question meme si je ne croit pas qu'il est en cause !alerte
Christian Bauloy le 05/03/2014, 19:51
René , j'ai vu un documentaire qui montrait bien une fonte significative !! De nombreux lacs à la surface qui n'étaient pas la dans le passé ! Une rivière qui coulait à la surface et qui plongeait vers les profondeurs de l'inlandsis ! Vers le sol rocheux vraisemblablement, et ce n'était pas insignifiant !! Maintenant il est certain que cela ne va pas fondre aussi rapidement que j'ai pu le laisser croire ! On est pas à Holliwood !!!alerte
Christophe Magdelaine le 05/03/2014, 19:53
Christian Bauloy : je vous invite à lire mon article récent à ce propos :
http://www.notre-planete.info/actualites/3932-Soleil-rechauffement-climatiquealerte
Christian Bauloy le 05/03/2014, 19:55
J'ai oublié de dire que l'eau qui coule en profondeur à la surface rocheuse de l'ile fait office de tapis roulant pour cette inlandis vers l'ocean !alerte
René le 05/03/2014, 20:26
Christian Bauloy,

Il est vrai que pendant la courte saison estivale il y a une fonte de la surface de l'inlandsis (mais pas tous les ans) , les moulins en sont une preuve. Un bilan de masse se fait en prenant en compte l'ablation et l'accumulation. Il ne faut pas oublier que la période froide est beaucoup plus longue que la période chaude (où il n'est pas obligatoire que les températures soient positives) et qu'il neige. Le réchauffement climatique pouvant même amener une augmentation des précipitations neigeuses (donc de l'épaisseur de glace à terme).

L'effet tapis roulant n'est effectif que vers les zones côtières et pas au centre de l'inlandsis, il est à l'origine de la formation des langues glaciaires (donc de l'augmentation du niveau de la mer)laquelle formation peut être freinée par la banquise.

Le soleil est toujours en cause, c'est notre unique source de chaleur, par contre ses variations sont devenues trop faibles par rapport à l'augmentation de l'effet de serre ce qui fait qu'en cette période de faible activité le réchauffement continue sur sa lancée.alerte
Christian Bauloy le 05/03/2014, 20:38
Merci Christophe !! René : Après tout on ne peux que présumer ! Donc on verra !!alerte
René le 05/03/2014, 22:33
Christian Bauloy,

Ceci vous éclairera, du moins je l'espère.

http://nsidc.org/greenland-today/alerte
Christian Bauloy le 07/03/2014, 12:19
René : allez voir sur "inlandsis du groenland et sur les recherche de Eric Rignot !!alerte
Christian Bauloy le 07/03/2014, 12:34
Eric Rignot est un glaciologue réputé qui sait de quoi il parle, il travail pour une université américaine et à reçu des prix pour ses recherches !! Il dit lui meme et vous pouvez le vérifier en tapant son nom que le Groenland et meme l'ouest de l'Antarctique se réchauffent plus vite qu'il ne le pensait !!alerte
Christian Bauloy le 07/03/2014, 12:51
René : j'ai meme son site perso : erignot@uci.edualerte
René le 07/03/2014, 13:25
Christain Bauloy

Je crois que vous ne comprenez pas grand chose sur le sujet, vous n'êtes pas Rignot. Personne et surtout pas moi ne nie la fonte de surface de l'inlandsis pendant l'été. seulement l'été est très court et cette fonte est donc par définition limitée elle est de plus compensée en partie par les précipitations neigeuses.

Lisez ça :

http://recherchespolaires.inist.fr/?En-2012-le-Groenland-a-vu-saalerte
Christian Bauloy le 10/03/2014, 19:10
René : Vous dites doublement n'importe quoi !! Je n'ai jamais prétendu etre glaciologue ! Et je n'ai jamais dit non plus que le groenland fondrai si vite !! Ensuite mes dires reposent sur des écrits, des documentaires telé et surtout l'avis de scientifiques renommés comme Eric Rignot avec qui je suis en accord !! Donc en fait c'est comme si vous lui avez dit qu'il ne sait pas de quoi il parle !! Allez sur son site pour lui dire vous meme qu'il raconte des conneries !!alerte
Christian Bauloy le 10/03/2014, 19:14
René : J'oubliai de dire que vous ne tenez pas compte du caractère exponentiel du réchauffement climatique non plus !!alerte
René le 10/03/2014, 20:21
-J'oubliai de dire que vous ne tenez pas compte du caractère exponentiel du réchauffement climatique non plus !!-

Ben si... mais avant que les températures hivernales soient positives au Groenland (condition indispensable pour une fonte importante de la calotte) il va se passer quelques dizaines de millénaires car elles le seront un jour.

Vous ne savez pas de quoi vous parlez, c'est tout. C'est en général le cas des gars qui se permettent de donner un avis sur absolument tous les sujets.alerte
Christian Bauloy le 10/03/2014, 20:39
Je vous retourne le compliment pour se qui est de ne pas savoir de quoi vous parler !! Vous donner votre avis un peu partout comme moi !! On peut se serrer la main !! Vous avez vu les températures anormalement chaude à Helsinki ou Moscou au plus fort de l'hiver !! Imaginez dans seulement 10 ans !! Après tout l'inlandsis du groenland n'est que de la glace !! Pas de la roche René !!!alerte

mapomme le 10/03/2014, 22:03

Message supprimé par la modération le 11/03/2014 à 14:42. Motif : trolling ou flaming.

René le 11/03/2014, 17:42
-Vous avez vu les températures anormalement chaude à Helsinki ou Moscou au plus fort de l'hiver-

Aucun rapport avec la calotte glaciaire du Groenland. Et tu confonds météo et climat.

-Après tout l'inlandsis du Groenland n'est que de la glace-

Oh, mais rassure toi, elle fondra totalement un jour mais dans très très longtemps.

Pour l'instant aucun scientifique sérieux ne va dans ton sens (pose toi quelques questions).alerte
Christian Bauloy le 12/03/2014, 16:43
Le réchauffement climatique semble bien remonter vers le nord pourtant ! Le pergélisol fond un peu plus chaque jour !! Et on parle du pole nord !! Je ne l'invente pas çà !!alerte
René le 12/03/2014, 17:15
Christian Bauloy,

Dire que le réchauffement remonte vers le nord est une erreur; la phrase correcte est le réchauffement est plus important au nord qu'ailleurs. Pour le pergélisol, c'est pareil que pour la banquise ou l'inlandsis, ça ne fond que pendant l'été (ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas y faire attention)

Le pôle nord est en plein océan et pour l'instant toute l'année sous la glace (à part les polynyas).alerte
Christian Bauloy le 12/03/2014, 17:28
Il disent qu'il n'y aura plus de banquise sur l'océan arctique dans quelque années !! çà fera disent ils une surface sombre qui absorbera plus de chaleur de ce fait ! Est ce que çà va influencer une accélération de l'inlandsis ? Je pense moi que oui ! Mais vous ? Les sites qui en parlent ne sont sur de rien !alerte
René le 12/03/2014, 18:53
-Il disent qu'il n'y aura plus de banquise sur l'océan arctique dans quelque années-

Je crois qu'entre ce qu'ils disent et ce que tu comprends, il y a un gouffre.
Il faut savoir qu'au pôle nord il fait nuit pendant 6 mois de l'année. Qu'il y ait de la banquise ou non n'a aucune importance, mais il y en a. A contrario toujours au pôle nord, il fait jour pendant 6 mois et là, la fonte de la banquise a de l'importance surtout en fin d'été car il y a une réelle influence sur l'albédo (et amplification du réchauffement).

Le cas de l'inlandsis est complexe, d'une part le réchauffement accélère la perte de masse par augmentation de la vitesse de glissement des glaciers (la fonte estivale, c'est peanuts), mais le réchauffement faisant augmenter le taux de précipitations cette perte de masse est (au moins en partie) compensée. Il n'est pas question de fonte totale avant des dizaines de milliers d'années. Par contre l'effet principal de la perte de masse est l'augmentation du niveau des océans, et là, qu'il y ait compensation ou non, ça ne change rien.

En espérant avoir été clair.alerte
René le 12/03/2014, 18:57
-La banquise arctique devrait disparaître en 2054-

Il va sans dire que cette disparition ne sera que temporaire, la banquise se reformera pendant l'hiver. L'auteur devrait faire attention à ce qu'il écrit.alerte

arturo le 11/06/2014, 16:21

Message supprimé par la modération le 11/06/2014 à 16:45. Motif : publicité pour un produit, un service ou un site web.

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus