^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

1er média web francophone en environnement, écologie, nature
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
3 380
Partager
par email
Mercredi 03 septembre 2014, 3 670 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

notre-planete.info sur Facebook notre-planete.info sur Twitter notre-planete.info sur Google +

^ Publicité | Surfez sans pub ! ^

Sondage Septembre 2014

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

La Chine démantèle un réseau de trafic d'ivoire de 100 millions de dollars

Dernières actualitésAlerte mailToutes les actualités

3 380 lectures / 10 commentaires13 novembre 2013 ; révision : 15 novembre 2013, 13 h 35

Les douanes chinoises ont annoncé le démantèlement de deux réseaux internationaux de trafiquants d'ivoire responsables de la contrebande d'ivoire d'éléphant depuis l'Afrique vers la Chine pour presque 100 millions de dollars US.

L'agence de presse Xinhua rapporte qu'une enquête de fond a permis aux douanes chinoises de Xiamen de démanteler deux réseaux de trafiquants d'ivoire. Ces bandes sont accusées d'avoir introduit illégalement en Chine 12 tonnes d'ivoire, estimées à 73 millions d'euros (767 millions de dollars de Hong Kong).

La première bande était coordonnée par le propriétaire d'une boutique d'ivoire agréée qui se livrait à la contrebande d'ivoire pour répondre à une demande dépassant les volumes qu'il était légalement autorisé à vendre en Chine. Plusieurs membres de son réseau ont été arrêtés au mois d'août et presque 2 tonnes d'ivoire ont été saisis. Selon toute vraisemblance, ce groupe était responsable de plusieurs chargements d'ivoire de contrebande, dont quatre saisis en 2011.

Le second réseau visé par l'enquête est soupçonné d'avoir acheminé en fraude une cargaison de 4,2 tonnes d'ivoire saisie en 2012.

Plus tôt cette semaine, les autorités tanzaniennes ont annoncé qu'elles avaient saisi un lot de 706 défenses au domicile de trois marchands chinois à Dar es-Salaam samedi 2 novembre 2013.

Plusieurs tonnes d'ivoire saisies à Zanzibar

Plusieurs tonnes d'ivoire d'éléphant ont été découvertes mardi 13 novembre 2013 dans un conteneur sur l'île de Zanzibar.

D'après les autorités, la marchandise avait été dissimulée dans des sacs de coquillages de 50 kilos chacun. Le volume total découvert n'a pas été dévoilé, mais se chiffrerait en tonnes aux dires de la police locale. Deux personnes, un transitaire et un homme d'affaires, auraient été arrêtées.

Cette saisie s'inscrit dans le cadre d'une vaste opération menée par les autorités tanzaniennes (Zanzibar est un archipel semi-autonome appartenant à la Tanzanie) visant à endiguer l'essor rapide du braconnage et du trafic d'ivoire dans le pays.

La semaine dernière, la police tanzanienne a ainsi arrêté trois hommes d'affaires chinois en possession de 706 pièces d'ivoire. Quelques jours plus tôt, pas moins de 89 défenses étaient découvertes dans le coffre d'une voiture arrêtée à un barrage routier.

L'annonce de cette nouvelle saisie majeure en Tanzanie coïncide avec la destruction, aux États-Unis, de six tonnes d'ivoire confisqué. Ce stock d'ivoire, qui comprend aussi bien des défenses entières que des bibelots et des bijoux, constitue la majeure partie du stock américain.

« Cette décision hautement symbolique reflète la détermination des États-Unis à mettre un terme au trafic de faune sauvage. Le gouvernement américain a décidé d'envoyer un message clair aux braconniers et aux trafiquants et prouve par là même sa volonté de faire cesser ces activités cruelles et illégales », explique Grace Ge Gabriel, Directrice régionale Asie d'IFAW.

Le trafic d'espèces sauvages : 4e trafic mondial le plus lucratif

Ces événements se sont produit au moment même où des centaines de représentants des ministères du monde entier se réunissaient à l'occasion de la Conférence internationale pour le respect et l'application du droit de l'environnement (Environmental Compliance and Enforcement Conference, ECEC) organisée conjointement par INTERPOL et le PNUE à Nairobi au Kenya, afin d'étudier des stratégies communes de lutte contre la menace croissante que représente la criminalité environnementale.

trafic espèces sauvages© IFAW

Azzedine Downes, Directeur général du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), a appelé les leaders internationaux à s'engager au plus haut niveau pour mettre en place des groupes nationaux d'action pour la sécurité environnementale (National Environmental Security Task Forces, NEST) tels qu'INTERPOL les a définis. « Les citoyens du monde entier s'indignent aujourd'hui devant ces réseaux criminels organisés qui sacrifient les éléphants, les rhinocéros, les tigres et d'autres espèces sauvages sur l'autel du profit. Les États de l'aire de répartition de ces animaux sont disposés à mettre en œuvre des initiatives transfrontalières, mais ils ne sont pas seuls dans la bataille : nos sympathisants, répartis dans le monde entier, sont eux aussi bien décidés à se mobiliser pour financer de tels projets. »

« La criminalité contre les espèces sauvages fait partie des activités criminelles internationales les plus graves, les plus dangereuses et les plus néfastes, avec la traite des humains, le trafic de drogue et les ventes d'armes illégales. Notre meilleure chance de faire cesser le commerce illicite d'espèces sauvages est d'obtenir un engagement concret de la part de la communauté internationale », a-t-il ajouté.

Grace Ge Gabriel, Directrice d'IFAW pour la région Asie, a salué les efforts des autorités chinoises pour le démantèlement de ces deux réseaux de trafiquants : « Nous applaudissons leur détermination à mettre fin au trafic de l'ivoire ; leur travail visant à interrompre le commerce illicite d'ivoire d'éléphant est très encourageant, mais le simple fait que de telles quantités d'ivoire soient interceptées montre bien le niveau incontrôlable qu'a atteint le braconnage des éléphants ».

L'ivoire illicite est principalement destiné à l'Asie, en particulier à la Chine, où il est devenu un support d'investissement très prisé qualifié d'« or blanc ». La disponibilité limitée d'ivoire légal, acheté par la Chine lors de la vente de stocks d'Afrique australe en 2008, a stimulé la demande, ce qui encourage le commerce illicite de l'ivoire et le braconnage des éléphants afin de répondre aux besoins du marché.

produits trafic espèces sauvages© IFAW

Depuis le début de l'année 2013, 2274 défenses d'éléphants, pour un total de de près de 29,5 tonnes d'ivoire ont été saisies. En 2012, 35 000 éléphants ont été tués pour leur ivoire, soit un éléphant toutes les 15 minutes.

L'année 2012 détient aussi un triste record : 668 rhinocéros ont été abattus pour leurs cornes en Afrique du Sud uniquement, soit une augmentation de 50 % par rapport à 2011. Le bilan continue de s'alourdir en 2013 : au moins 201 rhinocéros ont déjà été tués dans le seul Parc national Kruger.

Auteur

Fonds International pour la Protection des Animaux

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de notre-planete.info

10 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

Christian bauloy le 13/11/2013, 19:28
C'est une bonne chose qu'un gouvernement comme celui de la Chine s'attaque à ce fléau !! Mais je me demande ce qu'il restera de la faune et la flore de cette planète d'ici un siècle au rythme ou l'on massacre toutes ces formes de vie ??alerte
Christian bauloy le 13/11/2013, 20:36
L'etre humain est une sorte de "TERMINATOR" de la bio diversité !!!alerte
Daniel Lagodka le 13/11/2013, 22:24
Il est grand temps que la chine s'implique dans le processus de démantélement de ces réseaux de trafiquants, il faut savoir que certains pays africains aidés par les chinois, ferment les yeux devant les trafiquants d'ivoire de nationalité chinoise !alerte
Audette le 14/11/2013, 10:52
Tout est une question d'argent , l'ampleur de la destruction .alerte
Tr le 14/11/2013, 13:14
une bonne nouvelle, ça fait plaisir de temps en temps.alerte
Stress le 15/11/2013, 00:15
Je suis heureuse, très heureuse d'apprendre cette nouvelle mais j'espère que ce n'est pas de l'intox, ce serait trop dommage pour notre si belle, très belle planète et tous les animaux qu'il la compose... soyons des magiciens et redonnons le pouvoir à notre mère nature pendant qu'il en encore tant...alerte
Ray le 16/11/2013, 16:47
bravo il ne reste qu a la chine d aretter le massacre des phoquesalerte
Décroissant le 17/11/2013, 10:56
le problème vient de la demande, tant que la demande existe, le massacre et le trafic continueront...alerte
Mustof le 22/12/2013, 20:52
Arreter le massacre des eléphants est une priorité,mais alors pourquoi il est toujours possible d'acheter de l'ivoire en france(manche de couteau laguiole)
C'est une honte !!!!alerte
Kj le 03/03/2014, 00:56
c est une hontealerte

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus