^ Publicité ^

1er média web francophone en environnement, écologie, nature
et sciences de la Terre depuis 2001

rss
29 514
Partager
par email
Jeudi 23 octobre 2014, 74 911 visites

Connexion

Login (email)  
Mot de passe mémoriser
 
Devenir membre Retrouver vos identifiants

^ Publicité ^

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

notre-planete.info sur Facebook notre-planete.info sur Twitter notre-planete.info sur Google +

^ Publicité ^

Sondage Octobre 2014

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre

L'Inde reconnaît les dauphins comme des "personnes non humaines" et interdit les delphinariums

Dernières actualitésAlerte mailToutes les actualitésProposer un article

29 514 lectures / 29 commentaires10 octobre 2013, 22 h 33

dauphinDR

Le gouvernement indien vient d'adopter une loi conférant aux dauphins le statut de « personnes non humaines ». Ils ne pourront donc plus être maintenus captifs, ce qui met un terme à la présence des delphinariums dans le pays...

Une révolution en marche ?

Après avoir exigé la disparition de tous les cirques sur son territoire, le ministère de l'environnement et des forêts indien porte une nouvelle attaque contre la captivité des animaux sauvages. Les études scientifiques démontrant les hautes capacités cognitives de ces cétacés ont convaincu les autorités. Le ministère a conclu que « la captivité peut sérieusement compromettre la survie des cétacés en modifiant leur comportement » et qu'il est « moralement inacceptable de les maintenir en captivité » pour notre loisir.

Des êtres exceptionnels

En effet, les dauphins depuis longtemps étudiés par les scientifiques, sont connus pour être des animaux sociaux ayant conscience d'eux-mêmes. Ils utilisent un système de communication complexe qui leur permet de s'identifier en tant qu'individu et de se reconnaître entre eux. À l'image des grands singes, ils sont capables de raisonner et d'utiliser des outils pour atteindre un objectif.

Une affaire d'image

Cette décision est une victoire historique et hautement symbolique. Car même si les dauphins profitent d'une forte popularité auprès du public, à la différence des grands singes – pour qui la question des droits progresse dans les mentalités depuis un moment déjà (ils leurs sont déjà reconnus en Nouvelle-Zélande) – ils sont très différents des humains ce qui rend la tâche d'autant plus ardue. D'autre part, il demeure difficile de faire admettre la souffrance causée par leur capture et la captivité. Avec cette loi, l'Inde devient le premier pays à conférer des droits aux dauphins.

Une loi, des conséquences !

En accordant aux dauphins le statut de personne non humaine, le Ministère indien a annoncé « l'interdiction totale pour toute personne, organisation, agence gouvernementale, entreprise privée ou publique de créer un delphinarium impliqué dans l'importation et la capture de dauphins à des fins commerciales ou récréatives, privées ou publiques. » Un revers pour des poids-lourds de l'industrie des loisirs qui sont ainsi stoppés net dans leurs projets d'implantation de delphinariums dans le pays.

Un pas pour faire évoluer les mentalités

L'Inde est le 4ème pays à interdire la captivité de cétacés, après le Chili, le Costa-Rica et la Hongrie. Mais rappelons qu'en Europe subsistent pas moins de 34 delphinariums (dont 3 en France) détenant plus de 280 cétacés dans leurs bassins en béton ! Il est temps que l'Europe se pose elle-aussi la question morale du maintien en captivité de ces animaux pour notre seul divertissement …

Auteur

One Voice

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de notre-planete.info

29 commentaires

Vous aussi, vous pouvez ajouter votre commentaire !

Thérèse Bichon le 11/10/2013, 09:54
La remise en question de la légitimité de la domination humaine ainsi que celle de la théorie de l'évolution gagneraient un peu de terrain, semble-t-il.alerte
Catherine Chapoutot le 11/10/2013, 10:01
Bravo à l'Inde pour cette initiative, il serait grand temps que tous les pays aillant des dauphins en captivité en fasse autant.alerte
Syned le 11/10/2013, 13:03
Excellente initiative.
C'est la voie de la sagesse en Inde mais cela atteindra-t-il la conscience des japonais qui continuent à massacrer les dauphins et à tuer les baleines sous le prétexte de "prélèvements scientifiques"...alerte
Pierre barbel le 11/10/2013, 14:27
Honneur à l'Inde pour sa noble initiative.Il serait plus que temps pour prendre conscience que les animaux sont nos frères (nous avons tous la mêmme origine, à savoir les creusets stellaires).Leurs vies sont aussi précieuse que celles des humains et méritent tout autant notre protection.alerte
Calvin le 11/10/2013, 14:51
C'est une très bonne chose, a n'en pas douter.
Seul bémol, les delphinarium on un rôle éducatif et de sensibilisation pour les jeunes générations...grâce a une proximité et un contact facilité.
Un encadrement sévère et une limitation de ces structures pouvait peut-être se justifier également sans totalement interdire...alerte
Thérèse Bichon le 11/10/2013, 18:14
Cette décision en faveur des dauphins est bien la voie de la sagesse comme le fait remarquer Syned et met l'Inde à l'honneur comme le dit Pierre. Pourtant ce pays est bien contrasté entre sagesse de certaines décisions et arriération de quelques comportements. Car c'est un pays où l'injustice des castes sévit encore, un pays où il arrive que des femmes soient brûlées à l'acide par leur époux, belle famille, voire aspergées d'essences et transformées en torches vives, sans parler de récents scandales de viols collectifs, etc.alerte
Christian bauloy le 11/10/2013, 20:09
L'humanité fera un pas de géant lorsque les animaux seront tous traités avec humanité !!alerte
Noblejoué le 11/10/2013, 20:25
L'Inde progresse.
Elle a aboli le système des castes à l'indépendance, puis essayé d'intégrer prioritairement les hors-castes.
Economiquement, il n'y a pas que le dragon, l'éléphant existe aussi : la Chine a tendance a occulter l'Inde. A tort : l'Inde se développe sans sacrifier les libertés...
La Chine voit la classe moyenne aquérir des animaux de compagnie, chats puis chiens, en réaction au maoisme. L'Inde, elle, défend les dauphins...
La Chine et l'Inde commencent à s'occuper d'environnement.
Le sort des femmes n'est enviable ni chez le dragon ni chez l'éléphant. Mais il y a progrès chez les deux.
L'Inde a des siècles de système des castes à solder, la Chine le communisme et le capitalisme sauvage qui lui est accolé a renverser.
Les deux progressent et progresseront d'autant plus qu'on saluera leurs progrès comme dans le cas du dauphin.
Il ne faut jamais diaboliser personne, et surtout pas des gens que nos ancêtres ont humilié. Ca défoule peut-être mais c'est contre-productif !
Si nous avions l'intelligence émotionnelle du dauphin, cela paraitrait évident à tout le monde...alerte
Jean-francois. communier le 12/10/2013, 15:27
bravoalerte
pcbman le 13/10/2013, 03:25
Combien de temps faudra encore attendre pour que l'espèce humaine découvre qu'elle n'est pas le centre de l'univers?
J'ai des heures de film sur les dauphins de l'atlantique et ceux de la méditerranée, j'ai nagé au milieux d'eux à des milliers de km. de toute terre, un jour de calme plat, j'ai compris depuis bien longtemps déjà que les mammifères marins sont une espèce intelligente qu'il ne faut pas comparer a la notre parce que "extraterrestre" au sens le plus littéraire du mot.
Essayez donc de nager aussi bien et avec autant d'aisance... Croyez bien que l'on se sent comme un petit enfant a peine capable de marcher, et ils sont là a veiller sur toi, tu le sens, tu te sens bien... Ils sauvaient des marins naufragés autrefois

Combien de baleines faudra-t-il encore tuer?alerte
Thérèse Bichon le 13/10/2013, 19:26
Noblejoué, remettre en mémoire certains faits de société peu reluisants n'est pas diaboliser mais équilibrer la balance, d'une certaine façon. Je ne crois pas que ce soit là une manière de se défouler. S'il suffisait d'encenser les actes positifs pour enrayer ceux négatifs, il me semble que la recette nous éviterait de venir laisser des commentaires ici. L'intelligence émotionnelle est certainement aussi dans la capacité à regarder en face, à ne pas oublier pour ne pas répéter. L'Inde a bien des siècles de systèmes de castes à solder car l'abolition de ce système reste théorique. Des faits divers de règlements de compte sur fond d'opposition entre castes sont contemporains. Pour ne parler que de cela. Par ailleurs, je suis tout à fait d'accord sur des avancées qui se font en parallèle. Cependant celles ci ne doivent pas nous faire croire que nous vivons dans un monde de Bisnounours et qu'il faut se taire sur tout ce qui n'est pas joli à savoir.alerte
Sara le 13/10/2013, 20:22
L'humanité fera un pas de géant lorsque les personnes non humaines seront tous traités avec respect! mais quant on voit comment les humains traitent leurs semblables je doute que ce jour soit pour demain!alerte
Noblejoué le 13/10/2013, 20:45
@ Thérése Bichon

Si je vous avais visé, je vous l'aurais dit...
Ma démarche : dans un premier temps, des gens disent, vive l'Inde, super. Ils ont raison. Vous intervenez, très bien.
Il ne serait pas juste de laisser les gens trop enthousiastes ou trop dégoûtés de l'Inde, donc mêmle tout ça et donne quelques éléments supplémentaires pour une synthèse.
Est-ce que cela suffit ?
Non. Tant que j'y suis, j'apporte une réflexion sur la méthode pour faire prendre conscience des problèmes.

Comment le dire ?
Je lis trop souvent des dénonciations qui ne peuvent que faire perséverer les gens dans leurs erreurs.
Voyons, pour l'écologie puisque nous sommes sur un site traitant de cette question.
Il y a ceux qui attendent avec impatience la fin de l'Humanité pour que la Terre vive.
Ceux qui pensent que les Japonais sont monstrueux pour leur pèche de la baleine ou leur masacre des dauphins.
Réalité ?
Les Japonais ont toujours été trés tournés vers la mer, très riche quand leur terre est assez pauvre, et puis dans le bouddhisme, on dit de ne pas manger de viande, en clair du boeuf et apparentés.
Nous, par contre, démontrons l'intelligence, donc les droits de dauphins et des baleines.
Choc culturel.
Le Japon n'a plus d'armée, a perdu son indépendance alimentaire, obligé de se consacrer à l'industrie pour manger.
Le Japon est riche mais vide d'une bonne part de ce qui constituait son identitée.
Que fait-on dans ce cas ?
On s'accroche au reste, comme la chase aux dauphins et baleines, on se réinvente...
Les Japonais sont ce que nous avons été.
Et nous sommes responsables de ce qu'ils sont. C'est l'Occident, qui en les forçant à s'ouvrir, les a forcé a se militariser et s'industrialiser qui les a forcé à devenir comme nous pour ne pas être englouti par nous.
Tout ce que nous pouvons redire à présent ne peut que réactiver ce traumatisme...

Certes, il faut toujours lutter contre le mal.
Mais pas en diabolisant l'autre.
Et en évitant de réouvrir d'anciennes blessures...

Je ne crois pas que le monde soit de bisnounours.
Mais il n'y a pas d'un côté les gentils (nous) et les autres (mauvais). Ni l'inverse d'ailleurs !
Il y a des abus. Dénoncer le péché pas le pécheur, on devient le monstre qu'on combat : je ne l'ai pas inventé.
J'aurais peut-être pu polémiquer en pointant les critiques les plus éxagérées, injustes, contre-productives que j'ai lu.
J'ai préféré en parler en passant, et en rendant hommage aux progrès, dans un monde que je juge, en vérité, si mauvais que ce n'est pas le mal mais le bien qui est surprenant, et donc, si on y réfléchit bien, à mettre en valeur.
Je dirais comme une espèce protégée, si je croyais que c'était mieux avant !

En vérité le monde est à la fois meilleur et pire, mais ce serait trop long à expliquer.alerte
Thérèse Bichon le 13/10/2013, 21:18
Ok, ça marche mieux pour moi. Juste cette phrase peut être mal formulée et un peu (ou beaucoup) de source chrétienne : "Dénoncer le péché pas le pécheur, on devient le monstre qu'on combat". En amont de ce qui fait "le péché" et son "pêcheur" il y a tout de même un gros problème de conscience et de prises de responsabilités, et c'est cela qu'il est le plus difficile à faire bouger dans le bon sens. Comme symptôme récurrent de cette difficulté, on remarque que ce sont toujours "les autres" qui font de travers.alerte
Noblejoué le 13/10/2013, 21:46
@ Thérèse Bichon

En fait, je m'amusais à mixer Niestzches " Ne combats pas les monstres ou tu deviendras monstre, et si tu regardes l'abîme, l'abîme aussi regarde en toi".
Très connu.

Et " Je ne hais point le pècheur mais le pécheur" pris je ne me rappele plus où dans l'ancien Testament. Il n'est pas sûr d'ailleurs que cette citation soit parfaitement juste au mot à mot. Et puis, si on voulait vraiment bien faire, il faudrait comparer les traductions, tout ça...

Je trouvais donc amusant de tisser du judéo-christianisme et un auteur anti-chrétien pour que les gens s'amusent aussi en trouvant les deux sources mélées... Plus profondément, je voulais montrer que des auteurs très différents nous permettent de mieux connaître l'homme.

Je vous prie de m'excuser de vous avoir donné l'impression de vous avoir attaqué.

Je ne crois pas au péché mais aux abus.
Mais ce n'est pas parce qu'on parle de choses souvent répugnantes et toujours complexe qu'on n'a pas le droit de s'amuser un peu en écrivant.alerte
Naturalista le 16/10/2013, 00:38
Bravo à l'Inde. C'est un petit pas dans le respect des animaux. Cela dit, tous les animaux méritent le respect, même les animaux de rente qu'on élève actuellement de manière concentrationnaire dans des usines à viande ou à lait. Ceux-là ne vivent plus leur vie d'animal. Et là, il y a encore beaucoup à faire.alerte
Herculepoirot le 18/10/2013, 17:05
Tiens donc, c'est le même statut que pour les femmes indiennes.?! J'espère qu'il n'y aura pas de viols de dauphins... Je me demande si l'Inde n'aurait pas des problèmes plus urgents à régler dans sa société et dans les rapports humains...alerte
Noblejoué le 18/10/2013, 19:01
@ Herculepoirot

L'Inde progresse sur tous les fronts.

Ainsi, une vidéo sur le viol produit par des humoristes connait un grand succès sur Internet : des gens qui ne lisent pas les journaux comprennent toute l'horreur du viol ainsi. Il s'agit de montrer que les victimes sont innocentes ! Et comment éviter le viol ainsi se marier avec l'aggresseur car en Inde, et il n'y a pas si longtemps, en France, il n'y a pas de viol entre époux.

La société, la satire précède souvent la législation et permet le consensus qui la fera appliquer.

L'Inde progresse...
La Chine aussi, comme je l'ai dit plus haut.

Vous avez raison de dire les manques.
Sous forme satirique, en plus, très bien.

Mais je vous rassure, la plus grande démocratie du monde progresse à une vitesse fulgurante... si on se rappele qu'elle sort d'une société de castes.alerte
Lou le 18/10/2013, 20:42
Je trouve malvenu d'écrire que l'Inde à mieux à faire que de protéger les dauphins en parlant de viol sur les femmes alors que l'on sait qu'en France tous les 3 jours une femme meurt de violence conjugale, une hausse de plus de 30 % par rapport à 2004 d'après l'Observatoire national de la délinquance (OND), rapport qui conclut que les violences conjugales représentent plus du quart de l'ensemble des actes de violence en France.alerte
Noblejoué le 18/10/2013, 22:12
@ Lou

Plus de violence conjugale qu'avant ?
Ou plus de signalement qu'avant ?
Même problème avec : viol, pédophilie et j'en passe.

Je critique la France plus qu'à mon tour.
Je sais qu'il ne faut pas faire la morale avec arrogance.
Mais la situation des femmes est sans conteste meilleure chez nous qu'en Inde. Au pays de l'éléphan et de la loi de Manou :
Mariage forcé, avortement sélectif des filles, meurtre de la femme pas assez dotée, non-reconnaissance du viol entre époux et faible punition des violeurs...alerte
Lou le 18/10/2013, 23:43
Éléphant s'écrit avec un t. ;)

L'Inde représente en superficie l'Europe et non la France.
Vous pouvez également aller dire ce que vous venez d'écrire aux femmes battues chez nous, cela ne les rassurera pas. Par contre, en Inde, étant donné la jeunesse actuelle, elle va sans conteste évoluer en laissant de côté les traditions ou pratiques barbares que nous connaissons également ou avons connu dans notre pays durant notre histoire.

Pour revenir à l'article sur les dauphins, c'est un exemple à suivre dans notre pays.
À moins que d'aucuns veuillent critiquer l'Inde, parce que les dauphins ou les animaux sont dans notre culture et religion inférieurs à l'Homme !alerte
Noblejoué le 19/10/2013, 17:24
@ Lou

Je sais bien que l'Inde est plus étendue que la France, merci.
Oui, j'ai oublié le T de éléphant, le crime !
Il faut vous y faire, les commentaires Internet et même les articles sont truffés de fautes. Mais vous avez réussi à comprendre mon texte, non ?

Sur le fond : il y a plus de viols en Inde, forcément, puiqu'ils sont si peu punis ( peu de dissuasion) peu punissables (pas de viol entre époux) et que la culture de l'Inde est ce qu'elle est...

Je ne suis pas là pour rassurer ou non les femmes battues mais pour alimenter la reflexion de ceux qui le veulent bien.
Comme d'ailleurs les autres nourrissent la mienne...
En espérant que cela aide les victimes.

Dans une reflexion, il faut hierchiser les problèmes : il y a moins de viols en France que dans tout Etat de l'Union Indienne (Etat fédéral).
Montrer le rôle de l'Histoire (l'Inde n'est pas la France) et de la psychologie (on peut critiquer l'Inde mais sans arrogance : les gens n'aiment pas trop que les descendants de ceux qui ont colonisés leur pays ou des pays du même genre viennent leur faire la morale).

Je suis d'accord avec l'idée que la jeunesse indienne évolue, je l'ai écrit, d'ailleurs.
Pour les dauphins, je suis aussi d'accord avec l'idée de leur reconnaitre le statut de personne non humaine.
Il n'est pas étonnant que l'Inde l'ait admis car il n'y a pas l'abîme entre l'homme et les bêtes en Inde et plus généralement, en Asie, qui existe chez nous, en Asie.

J'espère que nous admettrons que les animaux ne sont pas des machines et que nous échellonerons leurs droits selon des critères d'intelligence qui ne sont pas tous encore à notre disposition...
Mais il y a déjà le test du miroir, que le dauphin réussi, ce qui le qualifie à mon avis déjà pour moi comme personne non humaine.

Je pense que si des animaux étaient aussi intelligents que nous, ils devraient bénéficier des mêmes droits que nous, comme d'ailleurs les intelligences artificielles.

D'ailleurs une IA qui réussirait le test du miroir devrait être aussi reconnue comme personne non-humaine.

Tout critère doit être reconnu à tout espèce d'être, animale ou mécanique, afin d'éviter l'arbitraire.

C'est le droit, la règle, et la raison, qui fixe des limites, l'empathie, l'imagination, à chacun de trouver assez de sensibilité en soi pour vouloir les appliquer et les étendre.alerte
Mika le 05/01/2014, 00:18
Félicitations a l'Inde pour cette excellente initiative ! Malheureusement connaissant bien le pays ils ont encore beaucoup a faire concernant les droits des animaux. Dans la rue encore trop de singes captifs pour la joie des touristes. Et leurs zoos sont une véritable honte ! Animaux drogués, affamés, battus, torturés. Je sais de quoi je parle je les ai malheureusement visités pour en prendre conscience moi même. Des lions couchés sur le flanc pour que les touristes (nationaux) puissent venir les caresser, les bêtes grondent mais sont incapables de remuer sous l'effet des drogues qu'on leur injecte. Des marques de coups bien visibles, sur un animal au moins une partie de sa crinière avait été arrachée et suppurait encore, le lion était seul dans son enclos donc ça ne pouvait résulter d'un combat avec un congénère. Je ne parle pas des éléphants qui deviennent fous, des singes enfermés seuls (alors que ce sont des animaux ayant besoin de contact sociaux entre eux), des ours qui perdent la tête a force de se la frapper contre les murs de leur cage minuscule, des singes ornés de piercing ou au poils teintés maintenus en chaîne au milieu des parcs zoologiques. Et j'en passe... Et j'en passe...alerte
Gigi le 08/03/2014, 21:42
Bravo a l'Inde qui ont pris une bonne décision canada États Unis ce serait bien aussi. De toute facon dans le reportage on pense qu'un dauphin pour un delphirium vaut 250,000 alors encore l'argent et les autres qu'on massacrent pour leur viande écoeurant le Japon. Ils ont aucun respect c est eux qui comptent c est tout. Bravo au gens qui leur font la guerre et qui informe la population de comment sont traiter ces animaux marins. J'ai vu le reportage des dauphins tellement touchant et ca fait prendre conscience des animaux qui souffrent a cause des humains. C est nous qui avons l'intelligence alors prouvons lealerte
Reglisse le 07/04/2014, 02:26
J'aimerai bien qu'en dehors de toute controverse sur les défauts ou qualités des pays, l'Europe puisse, elle aussi, déclarer que les animaux ont tous leur place sur terre et que nous n'avons nulle qualité pour choisir lesquels faire disparaitre et lesquels on doit protéger.
Alors nous aussi, déclarons que les dauphins ont le statut de personne non humaine et cherchons à faire de même pour les autres animaux.alerte
Dockley le 28/06/2014, 22:02
je sais pas comment font les gens pour payer l entrée et allez voir des animaux derriere des cages c est pas la ou elles devraient etre mais dans leur habitat naturel honteux tous saalerte
Christian 75 le 26/07/2014, 20:18
Calvin : va faire le guignol pour amuser et éduquer les foules pour voire !! Et le reste de ton existence bien sur !!!alerte
Nattey Laurent le 31/08/2014, 23:48
Petit poisson deviendra grand,
Pourvu que Dieu lui prête vie.alerte
Pioupi le 02/10/2014, 05:55
pourquoi tant de cruauté envers la nature?...ah oui,pour notre dieu argent et notre déesse économie.Ils aiment recevoir des petites offrandes afin que leurs poches soient toujours pleines de devises...au détriment du reste. Bravo à tous ceux qui osent les défier et les combattre pour rendre à dame nature ce que nous,humain nous lui volons.alerte

Votre nom ou pseudo :

Vous êtes un humain ? Prouvez-le ! Sur quelle planète vivons-nous ? C'est la

Votre commentaire :

Tout commentaire répétitif, provoquant, irrespectueux, incompréhensible, religieusement ou politiquement engagé, non constructif, publicitaire, sera immédiatement supprimé. Toute récidive entraînera le bannissement définitif du posteur. Votre adresse IP sera conservée pendant la durée requise par la loi pour toute poursuite judiciaire éventuelle.

↑ Haut de page ↑ 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour établir des statistiques et personnaliser votre navigation.

En savoir plus